Dernière vérification : 03/09/2018

Couverture médicale lors de séjours temporaires

Décision du Royaume-Uni d'invoquer l'article 50 du traité sur l'UE: Plus d'information

Pour l'instant, le Royaume-Uni reste membre à part entière de l'UE, et les droits et obligations continuent à s'y appliquer pleinement:

  • Questions et réponses basées sur le rapport conjoint du 8 décembre 2017 de l’Union européenne et du Royaume-Unien
  • Publications de l'UE sur le Brexit
  • Informations et orientations fournies par le gouvernement britannique sur le Brexiten

En tant que citoyen européen, si vous tombez malade alors que vous séjournez dans un autre pays de l'UE (pour y travailler, passer des vacances ou étudier), vous avez le droit de recevoir les soins qui ne peuvent pas attendre votre retour dans votre pays d'origine. Vous bénéficiez des mêmes droits en matière de soins que les personnes assurées dans le pays concerné.

Prenez toujours votre carte européenne d'assurance maladie (CEAM) lorsque vous voyagez à l'étranger. Cette carte constitue la preuve que vous êtes assuré dans un pays de l'UE.

Si vous ne l'avez pas ou si vous ne pouvez pas l'utiliser (en cas de soins privés, p. ex.), les soins ne peuvent pas vous être refusés, mais vous devrez peut-être les payer et demander un remboursement une fois rentré chez vous.

Demander la carte européenne d'assurance maladie (CEAM)

Dans certains pays, la carte européenne d'assurance maladie (CEAM) est délivrée avec la carte nationale. Dans d'autres, vous devez la demander.

Elle est entièrement gratuite. Demandez-la à votre organisme d'assurance maladie avant de partir.

Certains sites web peu scrupuleux la font payer. Ne passez jamais par ces sites: contactez directement votre organisme d'assurance maladie.

N'oubliez pas de vérifier auprès de votre organisme d'assurance maladie dans quelle mesure les membres de votre famille sont couverts par votre assurance.

En savoir plus sur la carte européenne d'assurance maladie (CEAM) dans les pays suivants:

Sélectionnez un pays:

  • Autricheatde
  • Belgiquebefr
  • Bulgariebgbgen
  • Croatiecren
  • Chyprecyen
  • République tchèqueczcsen
  • Danemarkdkdaen
  • Estonieeeen
  • Finlandefien
  • Francefrfr
  • Allemagnedede
  • Grècegren
  • Hongriehuhu
  • Islandeisisen
  • Irlandeieen
  • Italieitit
  • Lettonielvlven
  • Liechtensteinlide
  • Lituanieltlten
  • Luxembourgluen
  • Maltemten
  • Pays-Basnlnl
  • Norvègenonoen
  • Pologneplpl
  • Portugalptpt
  • Roumanieroro
  • Slovaquiesksk
  • Slovéniesifr
  • Espagneesfr
  • Suèdesefisv
  • Royaume-Uniuken

Veuillez noter que la Commission européenne n'est pas responsable du contenu des sites web externes.

Restrictions concernant l'utilisation de la carte européenne d'assurance maladie

Histoire vécue

Pensez à prendre une assurance voyage complémentaire!

Sven est Suédois. Il se rend en France pour faire du ski. Le deuxième jour de ses vacances, il se blesse au genou dans une descente et doit être secouru par des services de secours français. De retour dans son pays, il reçoit une facture très élevée pour son sauvetage. Sven doit payer l'intégralité de la facture, car les frais de recherche et de sauvetage ne sont pas couverts par la carte européenne d'assurance maladie.

FAQ

Législation européenne

Vous voulez en savoir plus sur les règles en vigueur dans un pays?

Besoin de services d'assistance?

Contacter un service d'assistance spécialisé

Partager cette page: