Faire des affaires
Dernière vérification : 12/11/2018

Aller chez le médecin/à l'hôpital à l'étranger

Décision du Royaume-Uni d'invoquer l'article 50 du traité sur l'UE: Plus d'information

Pour l'instant, le Royaume-Uni reste membre à part entière de l'UE, et les droits et obligations continuent à s'y appliquer pleinement:

  • Questions et réponses basées sur le rapport conjoint du 8 décembre 2017 de l’Union européenne et du Royaume-Unien
  • Publications de l'UE sur le Brexit
  • Informations et orientations fournies par le gouvernement britannique sur le Brexiten

En cas d'urgence partout dans l'UE, composez le 112 à partir d'un téléphone fixe ou portable pour appeler les services de secours. L'appel est gratuit.

Si vous devez consulter un médecin ou recevoir des soins hospitaliers lors d'un séjour dans un autre pays de l'UE, vous pourrez accomplir plus facilement les démarches administratives et vous faire rembourser les soins de santé dispensés par un établissement public si vous êtes en possession de votre carte européenne d'assurance maladie.

Différences entre les systèmes nationaux

Les systèmes de sécurité sociale et de soins de santé varient d'un pays de l'UE à l'autre. Dans certains pays, il est possible que vous deviez payer le médecin ou l'hôpital directement pour leurs prestations, même si ce n'est généralement pas le cas dans votre pays.

Vous pouvez vous renseigner sur le système de soins de santé du pays dans lequel vous vous rendez auprès d'un organisme national de soins ou d'un point national d'information, au moyen de l' application pour smartphone de la CEAM ou en sélectionnant un pays dans la liste ci-dessous:

Sélectionnez un pays:

  • Autricheatfr
  • Belgiquebefr
  • Bulgariebgfr
  • Croatiecrfr
  • Chyprecyfr
  • République tchèqueczfr
  • Danemarkdkfr
  • Estonieeefr
  • Finlandefifr
  • Francefrfr
  • Allemagnedefr
  • Grècegrfr
  • Hongriehufr
  • Islandeisfr
  • Irlandeiefr
  • Italieitfr
  • Lettonielvfr
  • Liechtensteinlifr
  • Lituanieltfr
  • Luxembourglufr
  • Maltemtfr
  • Pays-Basnlfr
  • Norvègenofr
  • Pologneplfr
  • Portugalptfr
  • Roumanierofr
  • Slovaquieskfr
  • Slovéniesifr
  • Espagneesfr
  • Suèdesefr
  • Suissechfr
  • Royaume-Uniukfr

La carte européenne d'assurance maladie (CEAM) n'est acceptée que par les médecins et hôpitaux affiliés au système de santé public. Les soins privés ne sont pas couverts. Si vous bénéficiez de soins privés, vous pouvez en demander le remboursement une fois rentré chez vous, mais vérifiez vos droits au préalable, car les règles en la matière peuvent varier.

Histoire vécue

Choisissez le système de santé public local

Ewa se rend en voyage d'affaires dans un autre pays de l'UE avec un bras cassé. Une fois sur place, son bras commence à lui faire mal et elle se rend chez le médecin. De retour chez elle, elle reçoit une facture pour le traitement, que son assurance refuse de prendre en charge au titre de la CEAM, car le médecin l'a soignée comme une patiente privée. Ewa réussit à se faire rembourser une partie des soins seulement, car le coût du traitement à l'étranger était plus élevé que dans son pays d'origine.

En savoir plus sur les paiements et les remboursements de soins médicaux non programmés.

Si vous vous rendez dans un autre pays dans le but d'y recevoir un traitement médical, des règles différentes s'appliquent.

Législation européenne

Vous voulez en savoir plus sur les règles en vigueur dans un pays?

Besoin de services d'assistance?

Contacter un service d'assistance spécialisé

Partager cette page: