Chemin de navigation

Partager sur 
	Partager sur Facebook
  
	En parler sur Twitter
  
	Partager sur google+
  
	Partager sur linkedIn

Université

Mise à jour : 14/01/2014

Santé

Étudier à l'étranger en bénéficiant d'une assurance maladie

Vous êtes citoyen européen et vous partez étudier dans un autre pays de l'UE? N'oubliez pas de vérifier que votre assurance maladie couvrira vos dépenses de santé pendant toute la durée de votre séjour à l'étranger.

Certains organismes nationaux d'assurance maladie ne couvrent les frais médicaux à l'étranger que pendant une période limitée. Si vous êtes dans ce cas, vous devrez vous affilier au régime national d'assurance maladie de votre pays d'accueil, ou souscrire à une assurance privée.

Pendant toute la période où vous serez couvert par votre caisse d'assurance maladie, vous devrez être en possession d'une carte européenne d'assurance maladie pour aller chez le médecin et faire ensuite les demandes de remboursement.

La carte européenne d'assurance maladie a remplacé les formulaires E111 et E128, qui ne sont plus valables.

Le système de santé en vigueur dans votre pays d'accueil sera sans doute différent de celui que vous connaissez. Dans certains pays, les patients paient leur médecin pour ses prestations, puis font une demande de remboursement; dans d'autres, les médecins ne reçoivent pas d'honoraires directement des patients.

Carte européenne d'assurance maladie

Vous pouvez obtenir une carte européenne d'assurance maladie auprès de votre organisme d'assurance maladie, ou auprès de celui de vos parents ou de votre conjoint, si vous êtes couvert par leur assurance.

Vous devez avoir reçu votre carte avant de partir étudier à l'étranger.

Étudiants plus âgés et salariés

Votre organisme d'assurance maladie ne couvrira pas forcément vos frais médicaux pendant vos études à l'étranger.

  • C'est souvent le cas des étudiants âgés de plus de 28 ou 30 ans.
  • Certains étudiants en doctorat sont considérés comme des travailleurs résidents, et non comme des étudiants, en raison du type de financement qu'ils ont obtenu pour leur recherche.

Les étudiants concernés doivent souscrire à une assurance privée, ou s'affilier au régime national d'assurance maladie de leur pays d'accueil.

Histoire vécue

Sécurité sociale à l'étranger: mieux vaut se renseigner avant de partir

Wim est un jeune Belge parti étudier aux Pays-Bas. Il s'est muni d'une carte européenne d'assurance maladie en cours de validité et a l'intention de travailler à mi-temps. Mais il apprend qu'aux Pays-Bas, toute personne exerçant un emploi doit s'affilier au régime national de sécurité sociale pour pouvoir bénéficier des prestations de base. L'affiliation coûte environ 1 100 euros par an, même lorsqu'on est en possession d'une carte européenne d'assurance maladie. Le projet de travail à mi-temps de Wim s'avère plus coûteux que prévu.

Besoin d'aide?

Besoin d'aide?

Vous n'avez pas trouvé l'information recherchée? Vous avez besoin d'aide pour résoudre un problème?

Footnote

Dans ce cas, les 27 États membres de l'UE + l'Islande, le Liechtenstein et la Norvège

Retour au texte en cours.