Portail européen de la jeunesse
Informations et possibilités pour les jeunes en Europe

European Solidarity Corps

Qu’est-ce que le corps européen de solidarité ?

Le corps européen de solidarité est une nouvelle initiative de l’Union européenne qui vise à donner aux jeunes la possibilité de se porter volontaires ou de travailler dans le cadre de projets organisés dans leur pays ou à l’étranger et destinés à aider des communautés et des personnes dans toute l’Europe.

Les jeunes qui y participent devront accepter et adhérer à sa mission et ses principes.

Vous pouvez vous inscrire à partir de 17 ans, mais vous devez avoir plus de 18 ans pour pouvoir démarrer un projet. La participation aux projets est ouverte jusqu’à l’âge de 30 ans.

Au terme d’une simple procédure d’inscription, les participants peuvent être sélectionnés pour prendre part à un large éventail de projets (prévention de catastrophes naturelles, travaux de reconstruction, aide dans des centres de demandeurs d’asile ou assistance sociale auprès de populations dans le besoin, p. ex.).

Les projets ont une durée de deux à douze mois. Ils seront menés de manière générale dans les États membres de l’Union européenne.

En savoir plus sur le corps européen de solidarité [FAQs]

Intéressé(e) ?

Vous avez envie de vous dépasser et de vous consacrer aux autres? Rejoignez sans attendre le corps européen de solidarité !

Cliquez sur le bouton ci-dessous pour démarrer l’inscription. Pour plus de facilité, vous pouvez vous inscrire en utilisant un compte de réseau social ou créer un compte au moyen de EU Login. Lire notre politique en matière de respect de la vie privée.

Coronavirus: conséquences pour les activités de mobilité d’Erasmus+ et du corps européen de solidarité

• La Commission respecte pleinement toutes les mesures de confinement prises au niveau national. Elle comprend également que ces mesures puissent avoir des conséquences sur la participation des étudiants, élèves, bénévoles et autres participants aux activités de mobilité du programme Erasmus+ et du corps européen de solidarité. 
• La situation actuelle empêche certains participants soit de quitter leur lieu de résidence, soit de repartir de leur lieu d’accueil. Cette incertitude incite également certains parents à ne pas autoriser leurs enfants à voyager.
• Face à ces incertitudes, nous faisons preuve de la plus grande souplesse possible dans la mise en œuvre du programme, dans les limites du cadre juridique applicable. 
• Nous avons informé les agences nationales Erasmus+ qu’elles pouvaient invoquer les clauses relatives à la «force majeure». Cela leur permettra d’évaluer la possibilité d’accepter des coûts supplémentaires à concurrence du montant maximal de la subvention. Elles pourront également reporter les activités prévues, jusqu’à 12 mois par projet. Les autorités nationales ont également été informées.
• Nous suivons la situation de très près et nous prendrons toute mesure supplémentaire qui s’avérerait nécessaire.
• Les questions-réponses concernant les activités du programme Erasmus+ et du corps européen de solidarité dans le contexte de la pandémie de COVID-19 sont disponibles ici.