Portail européen de la jeunesse
Informations et possibilités pour les jeunes en Europe

Foire aux questions

Qu’est-ce que le corps européen de solidarité?

Le corps européen de solidarité est un programme de financement de l’Union européenne qui vise à donner aux jeunes la possibilité de faire du volontariat, de travailler, de se former ou de gérer leurs propres projets de solidarité pour aider des communautés dans toute l’Europe.

Il a été annoncé par le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, lors de son discours annuel sur l’état de l’Union en septembre 2016 et il a été officiellement lancé en décembre 2016. En savoir plus

Au terme d'une simple procédure d’inscription, les participants peuvent être sélectionnés pour prendre part à un large éventail de projets. Ces projets seront gérés par des organisations ayant fait l’objet de vérifications et autorisées à mener des projets au titre du corps européen de solidarité.

Comment fonctionne le corps européen de solidarité?

Le corps européen de solidarité réunit des jeunes qui ont manifesté leur intérêt pour participer à des projets solidaires et adhèrent aux principes et à la mission du corps.

Les coordonnées des personnes qui s’inscrivent sont enregistrées dans le système du corps européen de solidarité et les organisations peuvent rechercher des candidats dans la base de données. Les organisations invitent ensuite les participants sélectionnés à rejoindre leurs projets.

Elles peuvent solliciter un financement pour leurs projets et une fois leurs projets approuvés, elles peuvent accéder à la base de données afin de sélectionner les jeunes qui correspondent le mieux à leurs besoins. Elles contactent ensuite les recrues potentielles et font un choix définitif.

Toutes les organisations font l’objet de vérifications avant d’être autorisées à mener des projets pour le corps européen de solidarité et à rechercher et recruter des participants.

Qui peut participer au corps européen de solidarité?

Les jeunes peuvent s’inscrire au corps européen de solidarité à partir de 17 ans, mais ils doivent avoir atteint 18 ans pour pouvoir démarrer une activité. Ils ne doivent pas être âgés de plus de 30 ans à la date de début de l’activité.

Pour participer aux actions de volontariat, ils doivent résider légalement dans un État membre* de l’Union européenne ou un des pays suivants:
   • Macédoine du Nord ou Turquie;
   • Liechtenstein, Islande ou Norvège;
   • Albanie, Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Monténégro ou Serbie;
   • Arménie, Azerbaïdjan, Biélorussie, Géorgie, Moldavie ou Ukraine;
   • Algérie, Égypte, Israël, Jordanie, Liban, Libye, Maroc, Palestine, Syrie ou Tunisie;
   • Fédération de Russie.

Les stages et les emplois sont ouverts aux jeunes des États membres* de l’UE. Les projets de solidarité sont ouverts aux jeunes des pays participant au programme: États membres* de l’UE, Turquie, Macédoine du Nord et Islande. 

*Veuillez noter qu’à la suite de l’entrée en vigueur de l’accord de retrait entre l’UE et le Royaume-Uni le 1er février 2020, et notamment son article 127, paragraphe 6, et ses articles 137 et 138, les références aux personnes physiques ou morales résidant ou établies dans un État membre de l’Union européenne s’entendent comme incluant les personnes physiques ou morales résidant ou établies au Royaume-Uni. Les résidents et les entités britanniques sont donc admissibles à participer à toutes les actions menées au titre du programme jusqu’à la clôture de celui-ci.
 

Quel type d’activité puis-je être amené à faire?

Les projets du corps européen de solidarité couvrent un large éventail de thèmes, dans le respect de la mission et des principes du corps.

Vous pouvez consulter la plateforme des projets du corps européen de solidarité pour en savoir plus sur les projets financés, leurs descriptions, ainsi que les thèmes et activités couverts.

On ne vous demandera pas de fournir des services liés à une intervention immédiate après une catastrophe. Ces tâches continueront à être effectuées par des personnes disposant d’une formation spécifique et de l’expérience nécessaire pour intervenir en toute sécurité dans des environnements dangereux.

Pour en savoir plus, consultez la liste des types de projets.

À quoi est-ce que je m’engage si je rejoins le corps européen de solidarité?

Vous devrez confirmer que vous adhérez à la mission et aux principes du corps européen de solidarité. Vos coordonnées seront alors enregistrées dans le système.

Dans le cadre de la procédure d’inscription, vous devrez fournir des informations personnelles de base, et indiquer le type de projets qui vous intéresse ainsi que l’expérience et les connaissances que vous pouvez apporter. Vous serez ensuite invité(e) à fournir des informations plus détaillées, et notamment vos disponibilités pour participer à des projets. Vous pourrez mettre ces informations à jour à tout moment en vous connectant à votre compte personnel.

Les organisations autorisées à gérer des projets auront accès à vos données lorsqu’elles recherchent des volontaires ou des travailleurs pour leurs projets. Si une organisation vous contacte et vous propose de participer à un de ses projets, vous n’êtes pas obligé(e) d’accepter son offre, vous êtes totalement libre de décider.

Si vous ne souhaitez plus participer à des projets du corps européen de solidarité, vous pouvez vous connecter à tout moment à votre compte et masquer temporairement votre profil ou supprimer votre compte. Vous pouvez également choisir de ne plus recevoir de courriels ou d’autres communications.

Quelle est la différence entre les volets «Volontariat» et «Activité professionnelle»?

Le corps européen de solidarité comprend deux volets complémentaires: les activités de volontariat et les activités professionnelles. Le volet «Volontariat» donne aux jeunes la possibilité d’effectuer, dans un autre pays, un service volontaire à plein temps d’une durée comprise entre deux et douze mois. Il s’appuie sur le service volontaire européen et sur d’autres programmes de financement de l’UE.

Le volet «Activité professionnelle» permet à des jeunes de trouver un emploi ou un stage dans des secteurs menant des activités solidaires et qui ont besoin de jeunes très motivés et désireux de s’engager. Veuillez noter que les emplois et les stages ne représentent qu’une petite partie des activités du corps européen de solidarité. Les volontaires ne sont pas rémunérés mais leurs frais de déplacement, de logement, de subsistance et d’assurance médicale sont pris en charge et ils reçoivent également de l’argent de poche pour leurs dépenses quotidiennes.

Les jeunes recrutés pour un poste dans le cadre du volet «Activité professionnelle» auront un contrat de travail et seront rémunérés pour leur activité, conformément à la législation nationale sur le salaire et aux conventions collectives en vigueur. Leur salaire devrait normalement couvrir leurs dépenses quotidiennes et leurs frais de logement. Les jeunes seront soumis au droit du travail du pays dans lequel ils exerceront leur activité. Vous trouverez des informations sur les conditions de travail dans les différents pays de l’UE sur le site «L’Europe est à vous».

Les jeunes engagés comme stagiaires auront également un contrat de travail et recevront normalement des indemnités journalières.

Que se passe-t-il après l’inscription?

Une fois inscrit(e), vous pouvez postuler à des activités publiées sur la page principale ou attendre d’être contacté(e) par une organisation. Lorsque vous êtes contacté(e), vous pouvez accepter ou refuser l’offre. Vous pouvez bien sûr contacter directement l’organisation pour lui demander plus d’informations et discuter de l’activité. Si vous êtes choisi(e) par une organisation d’accueil, vous devrez trouver une organisation de soutien dans votre pays. Consultez pour ce faire la base de données des organisations de volontariat. Il arrive parfois que l’organisation d’accueil vous aide à trouver une organisation de soutien. 

Quels types d’organisations peuvent gérer des projets du corps européen de solidarité?

L’éventail des organisations pouvant gérer des projets est large: organisations gouvernementales, municipalités, organisations non gouvernementales et entreprises. Il peut aussi s’agir d’entités de toutes tailles, des grandes multinationales aux petites ONG travaillant à l’échelon local.  Pour participer, les organisations doivent obtenir un label de qualité.  Toute organisation publique ou privée d’un État membre de l’Union européenne ayant obtenu un label de qualité peut présenter des demandes de financement pour des activités de volontariat, des stages et des emplois. Les organisations de Turquie, d’Islande et de Macédoine du Nord peuvent présenter des demandes pour des projets de volontariat uniquement. Les organisations de pays partenaires situés en dehors de l’Union européenne et possédant un label de qualité peuvent participer aux activités de volontariat en tant que partenaires.

Comment une organisation peut-elle se porter candidate pour gérer un projet?

Il y a généralement trois appels à propositions par an. Les organisations doivent poser leur candidature au moyen de formulaires en ligne auprès de l’agence nationale du pays dans lequel elles sont établies. Les appels à propositions sont publiés ici: https://ec.europa.eu/youth/solidarity-corps/how-to-apply_en  

Où puis-je trouver davantage d'informations sur le corps européen de solidarité?

Veuillez lire attentivement toutes les informations présentées sur ce site web. Si vous avez encore des questions, contactez-nous via l’onglet "Poser une question". Nous nous efforcerons de vous répondre dans les cinq jours ouvrables.

Comment obtenir un emploi ou un stage plus rapidement?

Une fois inscrit(e) pour le volet «Activités professionnelles» du corps européen de solidarité (https://europa.eu/youth/SoLiDarity_en), vous devez tenir votre profil à jour, vous assurer que vous avez téléchargé votre CV et rechercher activement des offres intéressantes. Vous pouvez également rechercher des offres d’emploi sur le portail EURES.

Où trouver des offres d’emploi?

Sur le portail EURES (www.eures.europa.eu), cliquez sur l’onglet «Trouver un emploi» dans la section «Demandeurs d’emploi». Sélectionnez «Travail social» dans la catégorie «Contexte de solidarité», utilisez les filtres disponibles et effectuez vos recherches. 

J’ai trouvé une offre qui m'intéresse sur le portail EURES et je souhaiterais postuler. Que dois-je faire?

Une fois que vous avez trouvé une ou plusieurs offres intéressantes, vous pouvez contacter l’un des deux consortiums européens chargés de faciliter les placements dans toute l’Union européenne, afin d’examiner comment convertir cette offre en une activité du corps de solidarité. Vous pouvez manifester votre intérêt pour le poste concerné, mettre en avant vos compétences et indiquer que vous êtes disposé(e) à aller à l’étranger pour occuper le poste.

Remarque: les consortiums sont uniquement destinés à aider les candidats qui recherchent un emploi dans un autre pays de l’UE («placement transfrontière»). 

Lorsque vous les contactez, présentez-vous et faites valoir vos atouts (joignez votre CV, par exemple, et indiquez votre numéro d’inscription au corps européen de solidarité).

Il est également utile de leur communiquer le lien vers l’offre concernée.

Les consortiums chargés de vous accompagner pendant toute la procédure et au-delà peuvent être contactés via les adresses électroniques/sites web suivants:

 

Le service volontaire européen existe-t-il toujours?

Le service volontaire européen en tant qu’appellation a disparu et a été retiré du programme Erasmus+. À compter de la fin de 2018, le corps européen de solidarité est le principal programme de l’UE proposant des activités de volontariat aux jeunes. Il s'appuie sur le succès et l’évolution du service volontaire européen.

Quels sont les fonds de l’UE disponibles pour financer le corps européen de solidarité?

Le corps européen de solidarité a été mis en place en mobilisant des fonds de l’UE provenant de différents programmes, notamment Erasmus+. Le règlement définissant le cadre juridique applicable au corps européen de solidarité (adopté le 2 octobre 2018) en a fait un programme autonome qui bénéficie à présent de son propre budget, d’un montant de 375,6 millions d’euros pour la période 2018-2020. Le programme offre aux jeunes la possibilité de participer à des activités de volontariat, des stages ou des emplois, et de mettre sur pied leurs propres projets de solidarité.

Le corps européen de solidarité peut-il être considéré comme une «action», ou s’agit-il d’un programme indépendant?

Le corps européen de solidarité est désormais un programme à part entière, mais nous en parlons parfois comme d'une initiative.

Qui gère le financement du corps européen de solidarité, et comment?

La plupart des activités du corps européen de solidarité et les crédits correspondants sont mis en œuvre et gérés par les agences nationales dans les pays participants.

Toutefois, l’agence exécutive «Éducation, audiovisuel et culture» établie à Bruxelles met en œuvre certaines actions (principalement des mesures de soutien, mais aussi certains appels à propositions, par ex. des équipes de volontaires dans des domaines hautement prioritaires).

La gestion du programme en tant que telle (qui inclut la gestion des fonds) relève de la responsabilité de la direction générale de l’éducation, de la jeunesse, du sport et de la culture de la Commission européenne.

Quelles sont les activités soutenues par le corps européen de solidarité?

Comme indiqué dans le guide du programme du corps européen de solidarité, le corps européen de solidarité couvre les actions suivantes:

  • le label de qualité;
  • les activités de volontariat (projets de volontariat, partenariats de volontariat et équipes de volontaires dans des domaines hautement prioritaires);
  • les stages et les emplois;
  • les projets de solidarité.
Qui puis-je contacter pour obtenir des conseils sur un projet de volontariat?

Si vous souhaitez demander un financement, vous devez contacter (par téléphone ou en vous rendant sur place) l’agence nationale Erasmus+ du pays dans lequel votre organisation est légalement établie.

À qui puis-je adresser une plainte concernant un projet spécifique?

Vous devez adresser la plainte à l’agence nationale ou directement à la Commission européenne.

Les organisations d’envoi et d’accueil qui sont enregistrées dans le cadre du service volontaire européen sont-elles toutes automatiquement reconnues par le corps européen de solidarité?

L’accréditation pour le service volontaire européen équivaut au label de qualité pendant la période de programmation actuelle (2018-2020).

L’accréditation des organisations d’envoi et de coordination sera considérée comme un label de qualité pour les activités de volontariat dans les fonctions d’appui. L’accréditation des organisations d’accueil sera considérée comme un label de qualité pour les activités de volontariat dans les fonctions d’accueil.

Existe-t-il un guide structuré pour le corps européen de solidarité, comme pour le programme Erasmus+?

Le guide du programme du corps européen de solidarité , publié au format PDF, suit de près la structure du guide du programme Erasmus+.

Est-il possible de filtrer les organisations dans la base de données en utilisant différents critères?

Vous pouvez rechercher des organisations accréditées pour élaborer des projets dans le cadre du corps européen de solidarité selon différents critères (pays, thème, ville, nom de l’organisation et type d’accréditation, par ex.) sur cette page. Veuillez noter qu’elles ne sont pas toutes en activité. Nous vous suggérons de poser votre candidature pour des possibilités publiées, que vous trouverez sur la page principale après vous être connecté(e).

J’ai participé au service volontaire européen. Puis-je poser ma candidature pour le corps européen de solidarité?

Un participant qui a accompli une activité de volontariat de longue durée (plus de 2 mois) financée par le service volontaire européen ne peut pas participer à une autre activité de volontariat de longue durée financée par le corps européen de solidarité. Il peut toutefois participer à d’autres activités soutenues par le corps européen de solidarité, telles qu’un stage, un emploi, un projet de solidarité ou une équipe de volontaires.

Comment trouver une organisation de soutien?

Pour trouver une organisation de soutien qui vous aidera à vous préparer avant le départ et fera office d'intermédiaire avec votre organisation d’accueil, vous pouvez consulter la base de données des organisations de volontariat agréées pour mener à bien des projets dans le cadre du corps européen de solidarité. Vous devez rechercher une organisation dans votre pays de résidence, la contacter et lui demander si elle est disposée à vous soutenir.

Quels sont les rôles des organisations de soutien et d’accueil?

Les activités de volontariat transfrontières individuelles associent au moins deux organisations: une organisation de soutien et une organisation d’accueil. L’organisation de soutien prépare, aide et forme les participants avant le départ, fait office d'intermédiaire entre eux et leur organisation d’accueil et leur fournit une assistance à leur retour.  L’organisation d’accueil accueille les participants, élabore leur programme d’activités et leur fournit des orientations et un soutien durant toutes les phases du projet. 

Can people with disabilities do a European Solidarity Corps activity?

Yes, young people with disabilities who would like to participate in the European Solidarity Corps are encouraged to register in the database. Organisations applying for funding can get financial support and advice on how to set up projects with participation of young people with disabilities.

What kind of support can a person with disabilities receive in a European Solidarity Corps project?

Young people with disabilities can get financial support to cover assistance, special equipment or services. The organisations running the project can also get advice from the National Agencies on project planning and implementation phase.  They are also encouraged to organise advanced planning visits in the host organization, in order to ensure that arrangements have been made to accommodate participants with disabilities.