Portail européen de la jeunesse
Informations et possibilités pour les jeunes en Europe

Arevik, une arménienne à Paris !

3 mois après son arrivée, Arevik, 26 ans et volontaire SVE au CIDJ à Paris, partage ses impressions.

Peux-tu te présenter ?

Je m'appelle Arevik et je viens de Gumri en Arménie. J'ai étudié l'anglais et j'ai travaillé comme tutrice d'anglais et manager en Arménie.

 

Quand es-tu arrivée à Paris ?

Je suis arrivée le 2 octobre. La première semaine a été une présentation du CIDJ et d'Eurodesk France. Mon projet durera 9 mois. Pendant ce temps, mon activité principale sera la promotion de la mobilité et spécialement le SVE, l'organisation de club d'anglais et la préparation au départ de futurs volontaires. Quand j'ai vu ce projet, ça m'a attiré parce qu'il était connecté avec l'anglais et le travail administratif que je faisais en Arménie. C'est une chance de le faire à Paris, avec d'autres perspectives. Cela me permet d'acquérir une expérience internationale et interculturelle.

 

Quel sentiment as-tu ressenti à ton arrivée ? et maintenant ?

Quand je suis arrivée, j'étais un peu confuse, tout était nouveau et je ne connaissais personne. La vie s'était comme renversée en une journée. Mais petit à petit, j'ai rencontré beaucoup de gens, je me suis fait des amis et j'ai commencé à me sentir bien ici. La vie est devenue plus facile. La vie à Gumri est différente car c'est une petit ville calme et les gens ne se précipitent pas comme à Paris. Il n'y a pas de vie nocturne ou de grands centres commerciaux, mais on peut rencontrer beaucoup d'événements culturels. C'est une ville très accueillante et conviviale :-) 

 

Qu'as-tu fait en France que tu n'avais jamais fait en Arménie ? 

Vivre toute seule, prendre soin de moi, solutionner mes problèmes seule, cuisiner et sortir le soir :-)

 

Quel est le meilleur moment que tu as vécu ici pour l'instant ?

Je suis très admirative de la France et surtout de Paris. On ne peut qu'admirer sa beauté. J'aime particulièrement les vieux bâtiments, les quartiers aux rues étroites qui racontent une histoire. C'est une ville qui combine parfaitement le vieux avec le nouveau comme Montmartre et le luxe environnant de l'Opéra. La France est pleine de controverses qui lui donnent un charme et une beauté.

 

Qu'est-ce qui te manque ici ?

Ma ville, les rues dans lesquelles j'ai marché tous les jours, la nourriture arménienne, les gens qui parlent en arménien et surtout en dialecte de Gumri, l'humour et leur chaleur, ma famille et mes amis.

 

Est-ce que les Parisiens correspondent à l'idée que tu avais d'eux ?

Je connaissais beaucoup sur Paris avant de venir mais, quand je suis arrivée la réalité était différente. Vivre à Paris m'a aidé à comprendre la culture et leurs habitudes de l'intérieur. Quelques de mes idées ont changé sur Paris. Ici j'ai appris que ce n'est pas important où vous allez, les mauvaises choses attirent facilement notre attention, vous avez juste besoin de temps pour voir sa beauté de l'intérieur.

 

Publié: Mar., 30/01/2018 - 11:06


Tweet Button: 

Liens connexes


Info for young people in the western balkans

Besoin d'aide ou de conseils ?

Poser une question