Portail européen de la jeunesse
Informations et possibilités pour les jeunes en Europe

Julian est animateur FranceMobil à l'Institut Français de Düsseldorf

« Si tu aimes jouer, danser, chanter, et que tu as un bon contact avec les enfants, fonce et prends la relève en tant qu'animateur FranceMobil ! »

C'est pour suivre ma copine allemande, rencontrée lors de son Erasmus en France, que j'ai décidé d'aller en Allemagne. J'ai suivi des cours intensifs d'allemand sur place afin de pouvoir m'intégrer et trouver un travail. J'ai ainsi eu la chance de trouver FranceMobil, projet soutenu par l'OFAJ, l'Institut Français, la Robert Bosch Stiftung et Renault.

Le but de ce projet est de promouvoir la langue et la culture française dans les établissements scolaires allemands. Pendant 1 an, je rends visite aux écoles et aux élèves allemands afin de faire des activités et des jeux en français. C'est une aventure enrichissante aussi bien sur le plan personnel que professionnel. En effet, c'est une expérience pour laquelle il faut savoir faire preuve d'autonomie. Nous sommes encadrés par une excellente équipe qui est toujours là pour nous aider, mais nous sommes vraiment autonomes sur l'organisation de notre travail (planning, comptabilité, gestion des rdv…). C'est très formateur. La semaine est divisée entre 1 journée à l'Institut Français et 3 jours sur les routes à rendre visite aux écoles. De plus, on a le vendredi de libre comme journée de développement personnel ce qui nous permet d'effectuer d'autres activités. Pour ma part, allemand, sport et découverte de l'Allemagne ! 

4 fois dans l'année des séminaires permettent de se retrouver avec les autres animateurs français et allemand (Mobiklasse). On participe à des ateliers divers (théâtre, coaching vocal, gestion du stress, apprendre à créer des animations, gestion de conflit…). C'est très enrichissant pour le métier d'animateur mais de manière globale ce sont des compétences qui nous serviront également pour notre futur professionnel et même sur le plan personnel. Pendant ces séminaires l'esprit d'équipe se crée et on se rend compte que l'on n'est pas seul, que l'on appartient à un réseau, à une famille !

L'autre point positif du programme c'est le contact avec les élèves. C'est incroyable ce que l'on peut transmettre sans parler la même langue. Avec de l'énergie, des gestes, des mots transparents, de la musique et le rire. Souvent accueillis comme des rock stars, les animateurs ont une posture privilégiée. Nous ne sommes pas prof, ce qui permet d'avoir une complicité avec les élèves et de transmettre ainsi plus facilement les informations concernant les programmes d'échanges pour partir à l'étranger.

Le seul aspect négatif est le fait que je parle beaucoup français et peu allemand, mais cela se compense avec la vie de tous les jours en Allemagne. Cette aventure m'a permis de découvrir le monde Franco- allemand et ses possibilités : échanges, bourses, subventions... Par la suite, j’aimerais travailler sur des projets culturels franco-allemands et/ou européens afin de continuer à prendre part à la dynamique et au maintien des relations entre les pays, avec pour outils l'art et la culture.

Petite recommandation touristique pour finir : la région Rhénanie-du-Nord-Westphalie offre plein de curiosités qui méritent d'être visitées. Bien sûr les grandes villes (Cologne, Düsseldorf) mais également des villes moins connues (Münster, Detmold). Il y a vraiment plein de coins super : Eifel, Teutoburger Land, Sauerland.

Publié: Mar., 10/04/2018 - 15:30


Tweet Button: 

Liens connexes


Info for young people in the western balkans

Besoin d'aide ou de conseils ?

Poser une question