Portail européen de la jeunesse
Informations et possibilités pour les jeunes en Europe

Comment participer au service volontaire européen depuis les Balkans occidentaux

Jela Radovic a participé au service volontaire européen en Italie il y a quelques années. Aujourd’hui, elle dirige l’une des cinq organisations accréditées pour gérer des projets dans le cadre du service volontaire européen (SVE) au Monténégro. Découvrez comment devenir volontaire européen.

Quels sont les liens entre votre organisation et le SVE?

Jela.- Notre association, le Centar za obrazovanje i odgoj Don Bosko, située à Podgorica (Monténégro), envoie des jeunes faire leur SVE à l'étranger, et nous recevons des jeunes d'autres pays. Par exemple, l’un de nos bénévoles monténégrin fait actuellement un SVE en Espagne, et ici, nous accueillons un jeune bénévole venu de France. Nous organisons également le départ de personnes qui souhaitent participer à des programmes Erasmus+, comme des séminaires, des formations ou des échanges de jeunes, et nous faisons connaître le programme dans les universités et les instituts de langue.

 

Comment ça se passe pour un jeune qui souhaite participer à un SVE?

Jela.- Les organisations qui envoient des jeunes à l'étranger, comme la nôtre, ont un point de contact. Les jeunes peuvent prendre contact avec nous ou avec une autre organisation du pays et nous rencontrer pour en savoir plus sur le programme. Ils peuvent aussi consulter la base de données des organisations accréditées et des projets SVE et contacter ceux qui les intéressent en ligne. Ils peuvent envoyer leur CV et leur lettre de motivation et attendre la réponse de l'organisation. Mais je conseille aux volontaires d'être patients et persévérants, car parfois, le processus peut prendre plusieurs mois. Une fois qu'ils ont trouvé un projet, ils peuvent contacter notre organisation, ou une autre organisation qui envoie des volontaires à l'étranger, et nous remplirons le formulaire de candidature.

 

Comment obtenir un visa pour les projets SVE de longue durée?

Jela.- Les organisations d’envoi et d’accueil s'en occuperont ensemble, avec le volontaire. L’organisation d’accueil nous envoie tous les documents joints à l'accord SVE, nous les traduisons dans notre langue et le volontaire doit les présenter à l’ambassade concernée. Cela prend un peu de temps et plusieurs personnes doivent se coordonner, mais on finit par y arriver.

 

Peut-on participer à un projet SVE si on ne parle pas l'anglais?

Jela.- Oui. Nous avons par exemple envoyé deux jeunes aux Pays-Bas pour un projet SVE de courte durée alors qu'il y avait un problème de langue: ils n’étaient jamais allés à l'étranger et n'avaient jamais eu l'occasion de parler anglais. Leur expérience a été très positive: ils ont amélioré leur niveau d’anglais, mais aussi gagné en confiance, et ils sont revenus avec plein d’idées pour collaborer avec notre organisation au niveau local. Les volontaires peuvent aussi obtenir de l'aide pour apprendre de nouvelles langues avant de partir en SVE.

 

En quoi le SVE a-t-il changé votre vie?

Jela.- Sur un plan personnel, vivre dans un pays où on ne connaît personne est un défi, et en même temps c'est une expérience incroyable. Les gens ne sont pas toujours habitués à travailler bénévolement, mais tout n’est pas une question d’argent. Le SVE apporte beaucoup. Je voulais aller en Italie parce que j’ai étudié l'italien à l'université. J’avais très envie de pouvoir pratiquer dans le pays la langue que j'avais apprise. J'ai proposé de faire du bénévolat dans une organisation offrant des informations aux jeunes. En aidant aux tâches quotidiennes de l’association, j’ai appris énormément de choses, notamment comment écrire des projets européens et organiser des événements pour les jeunes. Avant de participer à ce programme, je travaillais dans un hôtel, et je ne savais rien du secteur des ONG. Le SVE m'a fait changer de voie. Quand je suis rentrée, j'ai commencé à travailler dans une organisation où je rédigeais des projets pour les enfants. Maintenant, je suis la coordonnatrice de cette ONG et j'aide d’autres jeunes à participer au SVE. 

Publié: Jeu., 23/06/2016 - 10:47


Tweet Button: 

Liens connexes


Info for young people in the western balkans

Besoin d'aide ou de conseils ?

Poser une question