Portail européen de la jeunesse
Informations et possibilités pour les jeunes en Europe

FAQs


Qui peut participer ?

Tous les jeunes âgés de 18 ans au 1er juillet 2018 peuvent poser leur candidature. Cela signifie que les jeunes nés entre le 2 juillet 1999 (inclus) et le 1er juillet 2000 (inclus) peuvent participer à cette initiative. Les candidatures doivent être soumises par l’intermédiaire du Portail européen de la jeunesse durant la période de candidature (du 12 juin 2018 au 26 juin 2018).

Pourquoi l’initiative est-elle réservée aux jeunes âgés de 18 ans ?

L’action préparatoire du Parlement européen, telle que convenue dans le budget de l’UE 2018, a axé l’initiative sur les jeunes atteignant l’âge de 18 ans, car il s’agit d’une étape clé vers l’âge adulte et vers la citoyenneté européenne.

Pendant combien de jours les participants peuvent-ils voyager ?

Les participants peuvent voyager entre 1 et 30 jours (inclus). Ils peuvent choisir entre 1 et 4 destinations (qui doivent forcément être des pays membres de l'UE) et doivent rentrer dans leur pays d'origine. Le voyage doit débuter entre le 9 juillet 2018 et le 30 septembre 2018.

Les participants devront-ils voyager uniquement en train ?

La règle de base est que les participants doivent voyager en train. Ils pourront ainsi profiter de l’infinie diversité des villes, villages et paysages européens, et découvrir et mieux comprendre l’Europe.

Toutefois, le projet proposera d’autres modes de transport, tels que les autocars ou les ferries, pour assurer l’accès le plus large possible.

L’avion sera autorisé dans des cas exceptionnels, pour les jeunes qui résident :

  • dans les neuf régions ultrapériphériques (Guadeloupe, Guyane, Martinique, La Réunion, Mayotte, Saint-Martin, Madère, Açores et îles Canaries) ;
  • dans les pays/régions qui ne sont pas accessibles par les moyens de transport mentionnés ci-dessus (réseaux ferroviaires, ferries et autocars) ;
  • lorsque les participants doivent voyager plus de 18 heures par transport terrestre ou maritime avant de franchir la frontière du pays de départ.

Un seul aller-retour peut être effectué en avion. Ensuite, les participants sont tenus de voyager en train, ou via d’autres moyens de transport si nécessaire (mais les voitures particulières et les autocars affrétés ne sont pas autorisés).

Les participants peuvent-ils voyager seuls ou avec un groupe d’amis ?

Le projet prévoit que les participants peuvent voyager individuellement ou en groupe de 5 personnes maximum. Dans le cas d’un groupe, un(e) responsable de groupe doit être désigné(e). Le/la responsable du groupe remplit le formulaire de candidature. Il/elle recevra un code au moment de la soumission de la candidature, qu’il/elle devra ensuite transmettre aux membres du groupe pour qu'ils puissent s’inscrire. Sur la base du code fourni par le/la responsable de groupe, les autres membres pourront s’inscrire en ligne et compléter leurs données personnelles.

Tous les membres du groupe seront-ils sélectionnés ?

Oui, les candidatures collectives seront traitées comme des candidatures uniques.

Comment les participants sont-ils sélectionnés ?

La sélection des candidats se fera au moyen d’un outil d’inscription en ligne disponible sur le Portail européen de la jeunesse. Les candidats doivent répondre à un quiz composé de 5 questions et à une question subsidiaire, qui permettront à la Commission européenne de classer les candidats si le nombre de candidatures est trop élevé par rapport au budget disponible. Les candidatures peuvent être déposées pendant la période de candidature, d'une durée de 2 semaines, en juin 2018. Les participants ayant des besoins particuliers (par exemple, les personnes à mobilité réduite ou malvoyantes) auront droit à une aide supplémentaire. Environ 15 000 jeunes seront sélectionnés lors de la période de candidature organisée en juin 2018.

Y aura-t-il un quota par pays ?

La sélection sera effectuée par pays en fonction du nombre de billets alloués à chaque pays. L’allocation des billets dépend de la part de la population de chaque pays de l’Union européenne par rapport à la population totale de l’UE. Si le nombre de candidats est inférieur au nombre de billets prévus dans un pays, les billets restants seront répartis entre les pays comptant plus de participants que le quota fixé. Le quota par pays est publié à l’annexe I du règlement.

Y-aura-t-il une 2e période de candidature en 2018 ?

La Commission européenne étudie la possibilité d’organiser une 2e période de candidature à l’automne 2018.

Les participants retenus doivent-ils réserver les billets eux-mêmes ?

Non. Les participants sélectionnés ne doivent pas réserver leurs billets eux-mêmes. Les billets achetés séparément ne seront pas remboursés. Seul le contractant externe désigné par la Commission européenne pourra réserver, acheter et livrer les billets des participants sélectionnés.

Qelle est la valeur des billets de transport ?

La règle de base est que chaque participant aura droit à un titre de transport d’une valeur moyenne de 255 euros. Les déplacements se feront uniquement en 2e classe. Toutefois, ce montant pourra être plus élevé dans les cas exceptionnels suivants :

  • pour les participants voyageant à partir d'une région ultrapériphérique (Guadeloupe, Guyane, Martinique, La Réunion, Mayotte, Saint-Martin, Madère, Açores et îles Canaries) vers l’Europe continentale. Une fois que les participants arrivent sur le continent, la règle générale s’applique ;
  • pour les participants ne résidant pas dans les régions ultrapériphériques précitées mais qui ont le droit de voyager par avion vers l’Europe continentale. Une fois qu'ils arrivent sur le continent, la règle générale s’applique ;
  • pour les participants à mobilité réduite et/ou ayant des besoins particuliers. Les coûts doivent être évalués au cas par cas en fonction de leurs besoins. Les coûts d’une assistance spéciale (accompagnateur/trice, chien pour les personnes malvoyantes, etc.) pourront éventuellement être couverts.
Les participants peuvent-ils être accompagnés d’un(e) parent(e) ou d’un(e) ami(e) âgé(e) de plus de 18 ans ?

Oui, à condition que la personne réserve et paie ses billets de transport elle-même.

Les billets de transport peuvent-ils être donnés à une autre personne ?

Non. Chaque billet sera nominatif et ne pourra en aucun cas être donné à une autre personne. Le nom sur le billet ne peut pas être modifié.

Que se passe-t-il si un participant doit annuler ou modifier son voyage ?

Tous les frais de modification ou d’annulation seront à la charge des participants. Aucun budget supplémentaire n’est prévu pour couvrir les dépenses de ce type, quelle qu’en soit la raison.

Les dépenses suivantes sont-elles incluses : assurance de voyage, logement, frais de séjour ou autres frais liés au voyage ?

Non. L’initiative ne comprend aucune assurance voyage. Les question d’assurance relèvent de la seule responsabilité du participant. En outre, les frais d’hébergement et de séjour, les éventuels suppléments à payer durant le voyage et tout autre frais lié au voyage sont à la charge des participants.

Les participants doivent disposer d'une assurance maladie et de voyage adéquate pour toute la durée du voyage. Normalement, durant leur séjour dans un autre pays de l’UE, ils ont accès à la couverture d’assurance maladie de base fournie par leur système national via leur carte européenne d’assurance maladie. Toutefois, la carte européenne d’assurance maladie ou une assurance maladie privée ne couvre pas forcément tous les cas de figure, en particulier en cas de rapatriement ou d’intervention médicale spécifique. Dans ce cas, une assurance complémentaire privée est souhaitable.

La Commission européenne aidera-t-elle les participants à réserver des hébergements ?

Non. La réservation d’hébergements relève de la seule responsabilité du participant.

La Commission européenne compte-t-elle donner la préférence à certains opérateurs de transport ?

Non. Le contractant qui sera chargé d’effectuer les réservations peut sélectionner n’importe quel moyen de transport public, et n’importe quel opérateur ou service (les voitures particulières et les autocars affrétés sont exclus).

Comment les participants peuvent-ils préparer leur voyage ?

La Commission européenne fournira aux participants sélectionnés un dossier d’information contenant des conseils de voyage. Les participants doivent se munir de leur billet/document de voyage valide pendant le voyage. Il leur est fortement recommandé d’être en possession d’un passeport ou d’une carte d’identité valide pour voyager dans l’Union européenne. Toute question liée aux pièces d’identité (validité, etc.) relève de la responsabilité du participant.

Qu’attend-on des participants sélectionnés ?

La Commission européenne souhaite que les jeunes voyageurs racontent leurs aventures et les encouragera à partager leurs expériences. C’est pourquoi, une fois sélectionnés, les participants deviendront des ambassadeurs de l’initiative. Ils seront invités à raconter leurs expériences de voyage, par exemple sur les réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter ou Instagram, ou dans leur école ou quartier. Un groupe Facebook sera créé et les participants seront invités à le rejoindre.

Compte tenu du Brexit, les jeunes possédant la nationalité britannique pourront-ils participer ?

Les jeunes Britanniques âgés de 18 ans pourront participer à cette initiative tant que le Royaume-Uni demeurera un État membre de l’UE, avec tous les droits et obligations qui en découlent. Les participants sélectionnés peuvent choisir le Royaume-Uni parmi leurs destinations.

Où puis-je trouver de plus amples informations sur le règlement du concours ?

Le règlement du concours est publié sur le Portail européen de la jeunesse. C’est le document de référence en la matière.

Je n’ai pas d’adresse électronique. Puis-je poser ma candidature à DiscoverEU?

Si tu souhaites voyager avec un groupe d’amis, seul un membre du groupe — le/la responsable du groupe — doit avoir une adresse électronique. Tu peux poser ta candidature en tant que membre d’un groupe! Si tu souhaites voyager seul(e), en revanche, tu dois disposer d’une adresse électronique. Il existe de nombreux fournisseurs de courrier électronique gratuits.