Navigation path

Left navigation

Additional tools

Commission européenne - Déclaration

Déclaration commune des commissaires Mimica, Thyssen, Navracsics et Gabriel à l'occasion de la Journée internationale de la jeunesse 2019

Bruxelles, le 12 août 2019

La Commission s'associe à la célébration de la Journée internationale de la jeunesse, dont le thème de cette année, «Transformer l'éducation», met en lumière les efforts déployés pour rendre l'éducation plus inclusive et plus accessible à tous les jeunes. M. Neven Mimica, commissaire chargé de la coopération internationale et du développement, Mme Marianne Thyssen, commissaire chargée de l'emploi, des affaires sociales, des compétences et de la mobilité des travailleurs, M. Tibor Navracsics, commissaire chargé de l'éducation, de la culture, de la jeunesse et des sports, et Mme Mariya Gabriel, commissaire chargée de l'économie et de la société numériques, ont fait la déclaration suivante:

«Nous célébrons aujourd'hui la Journée internationale de la jeunesse. À cette occasion, il est important de se rappeler que trop de jeunes vivent dans des zones de guerre, ne sont pas scolarisés et sont confrontés à la pauvreté, à l'exclusion sociale, à des soins de santé de mauvaise qualité, à l'inégalité entre les hommes et les femmes et aux conséquences du changement climatique.

Apporter des solutions efficaces à ces problèmes, assurer une paix durable et édifier des sociétés cohésives et résilientes dans lesquelles les jeunes peuvent s'épanouir constituent des priorités pour l'Union européenne. Pour y parvenir, l'Union est déterminée à mettre en œuvre le programme de développement durable des Nations unies à l'horizon 2030 et à intégrer les 17 objectifs de développement durable dans ses politiques.

En collaboration avec les États membres et de nombreuses autres parties prenantes, l'Union européenne permet à des millions de jeunes, au sein et en dehors de l'Union, de prendre leur destin en main. Erasmus+ a œuvré au rapprochement des jeunes, en leur donnant la possibilité d'apprendre et de jouer un rôle dans la société, et au renforcement de l'excellence et de l'innovation dans les établissements d'enseignement. Deux nouvelles initiatives lancées par la Commission actuelle ont ouvert des perspectives inédites. DiscoverEU permet aux jeunes de voyager et d'explorer le riche patrimoine culturel de l'Europe tandis que le corps européen de solidarité leur donne l'occasion de se porter volontaires et de travailler dans des projets qui viennent en aide aux communautés et aux populations dans toute l'Europe. L'espace européen de l'éducation que nous sommes en train de développer promouvra encore l'excellence et l'inclusion pour le plus grand bénéfice des jeunes Européens de tous horizons, et renforcera un sentiment d'identité européenne commune.

De la même manière, les jeunes sont au cœur des politiques de l'Union telles que le marché unique numérique. De nombreuses initiatives, par exemple la coalition en faveur des compétences et des emplois numériques, ont permis d'améliorer la formation dans les compétences numériques, modernisant dans le même temps l'éducation. Grâce à notre stratégie pour un internet mieux adapté aux enfants, nous faisons du bien-être en ligne des enfants une priorité absolue, nous nous efforçons de supprimer les risques présents sur la toile, comme le cyberharcèlement, les abus sexuels d'enfants sur l'internet, les atteintes à la vie privée, la désinformation et les contenus violents ou dérangeants. Ces objectifs sont aussi au cœur du plan d'action en matière d'éducation numérique, qui propose un ensemble de mesures et d'initiatives concrètes pour aider les États membres de l'Union à relever les défis de l'éducation à l'ère du numérique.

De plus, la jeunesse est au centre de nos politiques, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de nos frontières. Dans nos programmes de développement, l'Union européenne se concentre sur les besoins des jeunes dans des domaines tels que l'éducation, le développement des compétences et la création d'emplois, tout en cherchant à associer les jeunes à des aspects plus vastes de la société. Ainsi, grâce à des projets tels que le programme «Jeunes leaders» et l'initiative «Youth plug-in» de l'UA et de l'UE, les jeunes peuvent désormais participer, et à juste titre, au processus de prise de décisions. Nous continuerons aussi à soutenir les jeunes en tant que fers de lance de la consolidation de la paix et de la lutte contre l'extrémisme violent au sein de leurs communautés, y compris au travers de l'initiative des ambassadeurs de la paix du sommet One Young World.

Investir dans le potentiel que constitue la jeunesse c'est investir dans notre société. Notre espoir réside dans le fait que nous ne sommes pas seuls pour relever leurs défis; nous devons continuer et redoubler d'efforts.»

Contexte

Le 12 août a été déclaré Journée internationale de la jeunesse par l'Assemblée générale des Nations unies en 1999. Chaque année à cette date, les jeunes sont mis à l'honneur en tant que partenaires essentiels du changement; c'est aussi l'occasion de sensibiliser les citoyens aux défis et aux problèmes que connaît la jeunesse dans le monde. Le thème de cette année, «Transformer l'éducation», met en lumière les efforts déployés pour rendre l'éducation plus inclusive et plus accessible à tous les jeunes, et notamment les efforts consentis par les jeunes eux-mêmes.

L'UE soutient la coopération entre les États membres dans le domaine de l'éducation, en vue de faciliter la mobilité des jeunes et de permettre aux enseignants d'acquérir de l'expérience et de partager leurs connaissances en travaillant dans toute l'Europe. En 2017, l'UE a investi un montant record de 2,8 milliards d'euros dans le programme Erasmus+, auquel plus de 3,7 millions de personnes ont participé depuis 2014. La Commission propose de mettre davantage l'accent sur la jeunesse dans le prochain budget à long terme de l'UE pour la période 2021-2027, l'objectif étant de doubler le budget d'Erasmus+ pour atteindre un montant de 30 milliards d'euros.

Le programme Erasmus+ s'adresse à un grand nombre de personnes et d'organisations, même si les critères d'admission varient d'une action à l'autre et d'un pays à l'autre. Les pays (États membres de l'UE et pays tiers) qui peuvent participer sont répartis entre les pays participant au programme (qui peuvent participer pleinement à toutes les actions du programme Erasmus+) et les pays partenaires (qui peuvent participer à certaines actions du programme, sous réserve de conditions ou de critères particuliers). Une liste de tous les pays et le guide du programme Erasmus+, qui contient des informations plus détaillées sur les pays éligibles, sont disponibles en ligne. 

Pour en savoir plus

Erasmus+

DiscoverEU

Corps européen de solidarité

Stratégie de l'UE en faveur de la jeunesse

Espace européen de l'éducation

Marché unique numérique

Alliance Afrique – Europe

Initiative «Youth Plug-In» UE-UA

Ambassadeurs de la paix du sommet One Young World

Programme «Jeunes leaders»

STATEMENT/19/5011

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar