Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne - Déclaration

Déclaration de la commissaire Bieńkowska concernant le vote du Parlement européen sur le programme spatial de l'UE

Bruxelles, le 17 avril 2019

Le Parlement européen a approuvé aujourd'hui l'accord provisoire intervenu entre les colégislateurs sur le programme spatial de l'UE pour la prochaine période budgétaire (2021-2027), qui avait été proposé par la Commission européenne en juin 2018. Elżbieta Bieńkowska, commissaire pour le marché intérieur, l'industrie, l'entrepreneuriat et les PME, a déclaré à cet égard:

«Je me réjouis du vote intervenu aujourd'hui au Parlement européen. Les technologies, données et services spatiaux sont devenus indispensables dans la vie quotidienne des Européens et pour la sauvegarde des intérêts stratégiques de l'Europe. Nous devons donc assurer la continuité et la stabilité financière de nos activités dans ce domaine. Non seulement le nouveau programme spatial de l'UE y veillera, mais il s'attaquera également aux enjeux d'envergure mondiale, comme la lutte contre le changement climatique, la transition vers une économie à faible intensité de carbone, la mobilité intelligente et l'économie numérique. Davantage d'investissements seront réalisés dans les activités spatiales afin de s'adapter aux nouveaux besoins et aux nouvelles technologies, tout en renforçant l'accès autonome et sécurisé de l'Europe à l'espace.

Il y a quelques jours, je me suis rendue aux États-Unis pour une visite consacrée à la coopération en matière de politique spatiale. Les échanges sur place ont montré que l'Europe est une puissance spatiale très attrayante aux yeux de nos partenaires internationaux. L'industrie spatiale européenne est la deuxième plus grande industrie spatiale au monde, et ses services spatiaux alimentent 6 à 9 % de notre économie, une part en croissance constante. Le programme spatial de l'UE sera essentiel pour maintenir cette tendance.

Copernicus, pour l'observation de la Terre, et Galileo, pour la navigation par satellite, sont deux programmes spatiaux de l'UE performants qui améliorent déjà la vie des citoyens et des entreprises en Europe et au-delà. Par son vote, le Parlement européen adresse un signal clair au secteur spatial: ces projets phares continueront de prospérer et évolueront vers de nouveaux services. Dans le cadre du nouveau programme spatial, nous introduisons également de nouvelles initiatives spatiales liées à la sécurité: la surveillance de l'espace (SSA) et les télécommunications gouvernementales par satellite (GOVSATCOM). Nous rendrons aussi le secteur spatial européen mieux à même de réagir aux changements en cours dans le secteur spatial mondial. En particulier, nous soutenons la vision d'un «nouvel espace» européen, dotés de jeunes entreprises innovantes, de solutions de lancement européennes fiables et rentables, ainsi que d'une autonomie technologique européenne accrue. L'espace est important pour l'Europe.»

Contexte

Dans le cadre du prochain budget à long terme de l'UE, c'est-à-dire la période 2021-2027, la Commission a présenté, le 6 juin 2018, une proposition de programme spatial de 16 milliards d'euros pour stimuler le leadership spatial de l'UE. En mars 2019, la présidence du Conseil de l'Union européenne et le Parlement européen sont parvenus à un consensus sur le règlement. Les aspects budgétaires et certaines dispositions horizontales connexes de la proposition relative au futur programme spatial de l'UE sont subordonnés à l'accord global sur le prochain budget à long terme de l'Union proposé par la Commission en mai 2018.

Pour en savoir plus

STATEMENT/19/2153

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar