Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN

  La Commission des Communautés européennes et la Banque européenne
  d'investissement annoncent avec satisfaction l'octroi d'un prêt et
  d'une aide qui permettront à l'Entreprise publique d'électricité (DEH)
  de Grèce de réaliser un investissement important pour la construction
  d'une centrale électrique de 300 MWE à Megalopolis, préfecture
  d'Arcadie. Cet investissement contribuera beaucoup au développement de
  la région et de la Grèce en général. L'Arcadie étant l'une des régions
  les moins développées de Grèce, ce projet lui permettra de continuer à
  exploiter ses sources d'énergie naturelles (lignite).
  Le concours du FEDER atteint 25 380 millions de DRA. Le prêt, qui sera
  vraisemblablement conclu entre la BEI et la DEH avant la fin de 1989,
  s'élèvera à 15 000 millions de DRA et couvrira les besoins de
  financement courants de la DEH pour le projet. Il convient de noter
  que la Banque envisage de réaliser un projet d'investissement plus
  vaste qui concernera non seulement la centrale électrique, mais aussi
  les mines de lignite de la région.
  Proposé par les autorités grecques, cet investissement a été examiné
  avec une attention particulière par la BEI et par la Commission, car
  la centrale électrique risquait de nuire à l'environnement en raison
  de ses émissions élevées de SOx. Les deux institutions sont convenues
  de proposer que les autorités grecques compétentes prennent les
  mesures nécessaires pour résoudre le problème de pollution. Après des
  discussions approfondies, il a été prévu de doter la centrale
  électrique d'une installation de désulfuration des gaz d'échappement.
  La première mesure que doit prendre la DEH c'est l'installation pilote
  de désulfuration et de filtres appropriés.
  La centrale électrique est actuellement en cours de construction. La
  mise au point des spécifications techniques de l'installation pilote
  est en cours et sa mise en service devrait avoir lieu à la fin de
  1990. Cette installation pilote fonctionnera pendant une période
  expérimentale d'un ou deux ans afin que l'on puisse déterminer les
  spécifications exactes d'une installation complète, qui sera mise en
  service d'ici à 1996.
  Le concours du FEDER et le prêt de la BEI sont naturellement
  subordonnés tous deux à la mise en place de cette installation
  antipollution.

Side Bar