Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne - Communiqué de presse

La Commission européenne nomme un conseiller temporaire hors classe au sein du secrétariat général et un nouveau chef de représentation en Autriche

Bruxelles, le 24 juillet 2019

La Commission européenne a décidé aujourd'hui de nommer M. Martin Selmayr au poste temporaire de conseiller hors classe au sein du secrétariat général à compter du 1er août 2019 et en tant que nouveau chef de sa représentation à Vienne, en Autriche, à compter du 1er novembre 2019.

En qualité de conseiller hors classe, M. Selmayr continuera à prodiguer des conseils au président Jean-Claude Juncker sur des questions stratégiques importantes jusqu'au 31 octobre 2019.

Le président et l'ensemble du Collège ont salué les qualités et les performances remarquables de M. Selmayr. Ils l'ont remercié pour son encadrement efficace de la Commission Juncker, tout d'abord en qualité de chef de cabinet du président, puis en tant que secrétaire général, ainsi que pour son engagement ferme en faveur de la méthode communautaire et pour son extraordinaire sens du devoir.

M. Selmayr, de nationalité allemande, possède 15 ans d'expérience à certains des postes les plus exigeants au sein de la Commission européenne. Après avoir travaillé dans la sphère universitaire, le secteur privé, à la Banque centrale européenne et au Fonds monétaire international, M. Martin Selmayr a rejoint la Commission européenne en 2004, à l'issue d'un concours pour juristes. Il a tout d'abord occupé un poste de porte-parole chargé de la société de l'information et des médias (2004-2010). En 2010, il devient chef de cabinet de Mme Viviane Reding, vice-présidente chargée de la justice, des droits fondamentaux et de la citoyenneté (2010-2014). En 2014, le Collège nomme M. Selmayr en tant que directeur pour l'Union européenne à la banque européenne pour la reconstruction et le développement. Ensuite, il devient tout d'abord chef de l'équipe de transition de M. Jean-Claude Juncker après sa nomination en tant que candidat à la présidence de la Commission européenne, puis il devient le chef de cabinet de M. Juncker, lorsque ce dernier prend ses fonctions de président le 1er novembre 2014. Depuis mars 2018, il assure la fonction de septième secrétaire général de la Commission européenne. À ce titre, il est notamment responsable des travaux préparatoires du prochain cadre financier pluriannuel, de l'accord de partenariat économique UE-Japon qui est entré en vigueur le 1er février 2019, ainsi que des négociations et de la mise en œuvre de la déclaration conjointe UE-EU du 25 juillet 2018 entre M. Jean-Claude Juncker, président de la Commission, et M. Donald Trump, président des États-Unis.

M. Selmayr est titulaire d'un doctorat en droit de l'université de Passau en Allemagne. Il a enseigné le droit de l'UE, notamment le droit relatif à l'Union économique et monétaire, le droit de la concurrence UE-EU et le droit de l'UE en matière de protection des données, à l'université de Saarbrücken et auprès du département européen de l'université de Krems (Autriche). Auparavant, il a étudié le droit à l'université de Genève et à celle de Passau, au King's College de Londres et à l'université de Californie (Berkeley/Davis).

Afin d'assurer la poursuite du fonctionnement harmonieux et efficace du secrétariat général, notamment pour ce qui est de la transition vers la prochaine Commission européenne, le Collège des commissaires a également pris note des modalités pour assurer la suppléance du secrétaire général jusqu'à la désignation d'un nouveau secrétaire général et a pris des dispositions à cet égard.

Contexte

La Commission européenne compte des représentations dans chacun des États membres de l'Union européenne, ainsi que des antennes à Barcelone, Belfast, Bonn, Cardiff, Édimbourg, Marseille, Milan, Munich et Wroclaw. Ces représentations sont les yeux, les oreilles et la voix de la Commission sur le terrain dans tous les États membres de l'UE. Elles interagissent avec les autorités nationales et les parties prenantes et informent les médias et le public sur les politiques de l'Union. Les représentations rendent compte au siège de la Commission des événements marquants qui surviennent dans les États membres. Depuis l'entrée en fonction de la Commission Juncker, les chefs de représentation sont nommés par le président et agissent comme ses représentants politiques dans l'État membre où ils sont affectés.

Voir ici pour de plus amples informations.

IP/19/4511

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar