Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE IT EL PL SL BG HR

Commission européenne - Communiqué de presse

Sommet de Poznań sur les Balkans occidentaux: resserrer les liens au sein de la région et avec l'UE

Bruxelles, le 5 juillet 2019

Lors du sommet de Poznań sur les Balkans occidentaux, l'UE a confirmé son attachement au renforcement de la coopération avec la région en annonçant un ensemble de mesures concrètes axées sur cinq domaines clés: le transport et l'énergie, le numérique, l'économie, la sécurité et les relations de bon voisinage.

Les chefs de gouvernement et les ministres des affaires étrangères, de l'économie et de l'intérieur des Balkans occidentaux, leurs homologues de plusieurs États membres de l'Union et des représentants de haut niveau de l'UE se sont réunis hier et aujourd'hui à Poznań pour renforcer la coopération régionale entre les partenaires des Balkans occidentaux ainsi qu'entre la région et l'UE, et pour faire progresser le processus d'intégration européenne des Balkans occidentaux.

Mme Federica Mogherini, haute représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité/vice-présidente, a déclaré: «Notre engagement pour les Balkans occidentaux est une priorité. Aujourd'hui, les six partenaires des Balkans occidentaux sont tous plus proches de l'Union européenne qu'au début de notre mandat, il y a près de cinq ans. La perspective européenne reste le moteur des changements dans la région. La coopération régionale, les relations de bon voisinage et la réconciliation sont primordiales et favorisent l'intégration des Balkans occidentaux dans l'UE.»

M. Johannes Hahn, commissaire chargé de la politique européenne de voisinage et des négociations d'élargissement, a émis le commentaire suivant: «Nous redoublons d'efforts pour rendre les infrastructures plus modernes, soutenir la transition numérique et investir dans la croissance verte et l'économie circulaire. Les programmes de l'UE apporteront des avantages tangibles à la population des Balkans occidentaux et constituent une nouvelle étape en vue de resserrer encore davantage nos liens avec la région.»

Mme Violeta Bulc, commissaire chargée des transports, a ajouté à ce sujet: «Je suis très satisfaite de l'approbation de plusieurs projets régionaux, en coopération avec la Communauté des transports. Ils permettront d'améliorer la sécurité routière et l'efficacité du transport ferroviaire, de réduire les temps de trajet et les frais de transport et de supprimer les goulets d'étranglement. Améliorer la connectivité, c'est soutenir la population de la région dans sa vie quotidienne et la rapprocher de l'UE.»

Renforcer la connectivité dans les secteurs des transports et de l'énergie au sein de la région et avec l'UE

Le renforcement de la connectivité à l'intérieur des Balkans occidentaux, ainsi qu'entre cette région et l'UE, constitue un facteur clé pour la croissance et l'emploi et est clairement avantageux pour l'économie et les citoyens de la région et de l'UE.

Dans les domaines du transport et de l'énergie, la Commission a proposé:

  • un nouveau paquet «connectivité» d'un montant de 180 millions d'euros. Mis en œuvre par l'intermédiaire du cadre d'investissement en faveur des Balkans occidentaux, les subventions pour huit nouveaux projets dans les domaines des transports et de l'énergie (route, rail, infrastructures de transport d'énergie) contribueront à la réalisation des objectifs du programme de connectivité (hyperlien vers la brochure) et devraient permettre de mobiliser jusqu'à 728 millions d'euros d'investissements. Les projets soutiendront la modernisation d'un poste-frontière ferroviaire commun, la mise en place d'équipements de signalisation et de télécommunications sur plus de 100 km de voies ferrées, la construction et l'amélioration de plus de 30 km d'autoroutes et de plus de 100 km de lignes électriques et la construction de 68 km d'un gazoduc d'interconnexion.
  • des subventions d'un montant de 15 millions d'euros destinées à améliorer la sécurité routière et le fonctionnement des points de passage frontaliers dans la région. Ces subventions visent à améliorer les conditions de circulation sur les tronçons présentant des taux d'accidents élevés, tandis que les améliorations apportées aux points de passage frontaliers feront gagner du temps aux citoyens et aux poids lourds.
  • un plan d'action pour la mise en œuvre de la stratégie ferroviaire régionale, visant à améliorer la connectivité à l'intérieur de la région et avec l'UE et à accroître la compétitivité du secteur ferroviaire grâce à une exploitation plus fiable, plus efficace au regard des coûts et plus sûre.

Stimuler la mutation numérique de la région

Portés par l'ambition de soutenir la transition de la région vers une économie numérique et de lui apporter les avantages de la mutation numérique, tels que l'accélération de la croissance économique, la création d'emplois et l'amélioration des services, les dirigeants se sont félicités de l'entrée en vigueur, le 1er juillet 2019, de l'accord régional sur l'itinérance. L'accord constitue une réalisation importante de la stratégie numérique pour les Balkans occidentaux et illustre parfaitement les avantages de la coopération régionale. Les consommateurs verront diminuer sensiblement leurs frais d'itinérance au sein de la région, avec des appels jusqu'à huit fois moins chers et une chute du prix des services de données.

Dans le domaine de la connectivité à haut débit, qui constitue un élément essentiel pour l'économie numérique de la région, la Commission a annoncé l'octroi de nouvelles subventions, pour un montant de 1,65 million d'euros, à trois projets visant à soutenir le développement de réseaux nationaux à haut débit et à améliorer la connectivité numérique en Albanie, au Monténégro et en Macédoine du Nord.

Soutenir le développement socio-économique, l'intégration économique et la croissance verte

Dans le domaine du développement socio-économique, la Commission

  • a rendu compte des progrès réalisés grâce à l'instrument de garantie. Lancée au début de 2019 au titre du cadre d'investissement en faveur des Balkans occidentaux et initialement dotée par l'UE d'une enveloppe pouvant aller jusqu'à 150 millions d'euros, la garantie vise à mobiliser jusqu'à 1 milliard d'euros d'investissements dans le développement socio-économique durable et l'intégration régionale afin de libérer les investissements privés et d'améliorer l'accès au financement dans la région.
  • a signé des lettres d'intention, conjointement avec des institutions financières internationales, en vue de renforcer le mécanisme en faveur de l'innovation et du développement des entreprises dans les Balkans occidentaux grâce à un montant supplémentaire de 20 millions d'euros destiné à accroître les ressources financières mises à la disposition des PME établies dans les Balkans occidentaux.
  • continue de soutenir le plan élaboré par la région elle-même en vue d'instaurer un espace économique régional, et s'est félicitée de l'approbation de l'accord sur la reconnaissance mutuelle des diplômes universitaires.

Afin de soutenir l'intégration socio-économique de la population Rom, les dirigeants ont approuvé la déclaration sur l'intégration des Roms.Les dirigeants se sont engagés à prendre les mesures nécessaires pour obtenir des résultats concrets dans les domaines de l'emploi, du logement, de l'éducation, de la santé, de l'inscription à l'état civil et de la non-discrimination.

Dans les domaines de l'environnement et du climat, les dirigeants ont approuvé la déclaration commune sur la transition vers une énergie propre pour les Balkans occidentaux, signée le 21 février 2019. Pour mettre cette dynamique à profit, la Commission est disposée à soutenir les efforts de la région pour élaborer un programme en matière d'environnement pour les Balkans occidentaux, qui permettrait de renforcer la coopération régionale et serait bénéfique pour le bien-être et la santé des citoyens dans la région et les États membres de l'UE voisins, tout en libérant le potentiel de l'économie verte, pauvre en carbone et circulaire des Balkans occidentaux. Les dirigeants ont confirmé leur attachement à un programme environnemental ambitieux qui contribue à la lutte contre le changement climatique.

Intensifier les actions de coopération en matière de sécurité

Les dirigeants et les ministres ont fait le point sur les progrès réalisés dans le domaine de la coopération entre les Balkans occidentaux et l'UE face aux défis communs en matière de sécurité, y compris la lutte contre le terrorisme, la radicalisation, les cyberattaques, les menaces hybrides, la criminalité organisée et le trafic d'armes à feu. Le lien entre corruption et sécurité a été abordé et les représentants des Balkans occidentaux ont réaffirmé leur détermination à lutter contre la corruption.

Soutenir la coopération régionale et les relations de bon voisinage

La coopération régionale et les relations de bon voisinage sont au cœur du cheminement des Balkans occidentaux sur la voie menant à l'UE, laquelle passe aussi par une réconciliation sincère et durable. Le sommet a été l'occasion pour les partenaires de Balkans occidentaux de discuter de questions bilatérales et de sujets hérités du passé tels que les crimes de guerre et les personnes disparues. L'UE continue de soutenir la participation des jeunes des Balkans occidentaux – la coopération entre les jeunes étant essentielle pour accroître la connectivité régionale – à nombre de ses projets, tels que les actions Marie Skłodowska-Curie, le programme «Europe créative», le programme Erasmus+ et la fenêtre «Jeunesse en action» animée par le centre de ressources Europe du Sud-Est (SALTO). En outre, l'UE soutient le travail de l'office régional de coopération pour la jeunesse (RYCO) visant à promouvoir la réconciliation et la coopération entre les jeunes de la région.

Contexte

Le sommet de Poznań s'inscrit dans le cadre du processus de Berlin, une initiative lancée par plusieurs États membres de l'UE qui soutiennent les efforts en matière de renforcement de la coopération régionale et la perspective européenne des Balkans occidentaux.

Pour en savoir plus

Fiche d'information sur le processus d'adhésion à l'UE des Balkans occidentaux

Fiche d'information sur la stimulation de la connectivité

Fiche d'information sur la stimulation de la connectivité numérique

Programme de connectivité de l'UE pour les Balkans occidentaux *

 

* Corrigé le 05/07/2019 à 12 h 51

IP/19/3669

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar