Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne - Communiqué de presse

Rapport sur l'état des relations UE-Algérie: mise en œuvre d'un partenariat riche en défis et opportunités

Bruxelles, le 3 mai 2018

Entre mars 2017 et avril 2018, l'UE et l'Algérie ont démontré leur volonté d'approfondir leur dialogue politique ainsi que leur coopération dans tous les domaines de leur partenariat.

Telle est la conclusion du rapport sur l'état d‘avancement des relations UE-Algérie que les services de la Commission européenne et le Service européen pour l'action extérieure ont publié aujourd'hui, en vue du 11ème Conseil d'association UE-Algérie le 14 mai 2018, à Bruxelles.

Le dialogue s'est intensifié avec de nombreuses visites à haut niveau et s'est approfondi en particulier dans les secteurs de la sécurité, de la lutte antiterroriste et de l'énergie. Des progrès tangibles ont également été réalisés dans de nombreux domaines, s'étendant de la justice, à l'agriculture et à la pêche, en passant par la recherche et la protection civile, dans un cadre bilatéral ou régional.

La Haute Représentante/Vice-Présidente Federica Mogherini a déclaré: "Depuis le Conseil d'Association de mars 2017, nos relations se sont intensifiées, tant sur les questions bilatérales que régionales. Notre partenariat progresse et se consolide. S'appuyant sur la révision constitutionnelle de 2016, la réforme du système de gouvernance politique en Algérie reste au cœur de notre partenariat et bénéficie de l'appui de l'UE pour sa mise en œuvre, en particulier dans les domaines de la justice et de la démocratie participative. Nous sommes également en train de bâtir une relation de confiance en ce qui concerne la sécurité, visant la stabilité régionale et la lutte contre le terrorisme pour le bénéfice de nos citoyens."

Le Commissaire pour la Politique Européenne de Voisinage et les négociations d'élargissement Johannes Hahn a complété: "L'UE est prête à continuer l'appui aux réformes, en particulier celles visant la diversification de l'économie algérienne. Nous sommes confiants que le soutien de l'UE contribuera à l'amélioration du climat des affaires et au développement de l'entreprenariat. C'est dans l'intérêt de l'Algérie et c'est également dans l'intérêt de l'Union européenne. Nous espérons que cette coopération qui vise à renforcer l'économie algérienne nous aidera à surmonter nos différends commerciaux et ouvrira la voie à plus d'investissements européens, créateurs d'emplois dans le pays."

Le rapport fait l'état des progrès effectués par l'Algérie et l'Union européenne dans les domaines d'intérêt mutuel identifiés par leurs Priorités de Partenariat depuis leur adoption en mars 2017: i) gouvernance et droits fondamentaux; ii) développement socio-économique et commerce; iii) énergie, environnement et changement climatique; iv) dialogue stratégique et sécuritaire; et v) dimension humaine, migration et mobilité.

A travers ce rapport, l'Union européenne réitère sa disponibilité à dynamiser encore d'avantage le partenariat UE-Algérie et à accompagner l'Algérie dans ces nombreux domaines.

Pour plus d'informations

Le rapport complet

Priorités de partenariat UE-Algérie

Délégation de l'UE en Algérie

DG NEAR – Algérie

 

IP/18/3564

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar