Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne - Communiqué de presse

L'Union européenne adhère à la Mission innovation, une initiative mondiale en faveur de l'énergie propre

Bruxelles, le 3 juin 2016

L'UE, vingt et unième membre de la Mission Innovation, accélérera l'innovation mondiale en matière d'énergie propre, avec pour objectif de faire en sorte que l'énergie propre soit abordable pour le plus grand nombre.

L'Union européenne a adhéré à la Mission Innovation, une initiative mondiale en faveur de l'énergie propre, lors de sa réunion ministérielle inaugurale tenue à San Francisco les 1er et 2 juin. Cette initiative a été lancée lors de la conférence des Nations unies sur le changement climatique (COP 21), à Paris, en vue de relancer et d'accélérer l'innovation publique et privée mondiale dans le domaine de l'énergie propre.

En adhérant à la Mission Innovation, 20 des principales économies mondiales, représentant 58% de la population mondiale et plus de 80% des budgets mondiaux de recherche dans le domaine de l'énergie propre, se sont engagées à doubler au cours des cinq prochaines années leurs investissements dans la recherche et l'innovation en matière d'énergie propre. La Commission européenne se joint à présent à cette initiative au nom de l'UE, qui finance des travaux sur l'énergie propre dans le cadre du programme de recherche et d'innovation de l'UE Horizon 2020.

M. Maroš Šefčovič, vice-président chargé de l'union de l'énergie, a déclaré: «La Commission européenne est honorée de prendre part à la Mission Innovation. Renforcer l'innovation en matière d'énergie propre est essentiel pour assurer le succès de l'Union européenne de l'énergie et pour mettre en œuvre l'accord de Paris sur le changement climatique. Cela ouvre également de vastes perspectives de croissance économique et industrielle au plan mondial. La Mission Innovation est donc parfaitement cohérente avec notre future stratégie de recherche, d'innovation et de compétitivité.»

M. Carlos Moedas, commissaire pour la recherche, la science et l'innovation, a ajouté: «J'ai fixé trois objectifs pour la politique de recherche et d'innovation de l'UE: l'innovation ouverte, la science ouverte, et l'ouverture sur le monde: la Mission Innovation combine ces trois objectifs. Elle contribue à l'innovation ouverte en rassemblant des acteurs d'horizons divers, à la science ouverte en promouvant les synergies et le partage des résultats de recherche, et à l'ouverture sur le monde en donnant l'exemple d'une véritable collaboration à l'échelle mondiale. J'ai la conviction que la Mission Innovation est un bon instrument pour accélérer la révolution de l'énergie propre.»

Environ €10 milliards devraient être alloués à l'énergie propre dans le cadre du programme Horizon 2020 au cours de la période 2014-2020. Dans le cadre d'Horizon 2020, l'Union européenne va accroître progressivement, chaque année entre 2015 et 2020, la part de son budget de recherche consacré à l'énergie propre. À l'issue de cette période, le budget annuel sera passé d'un peu moins de €1 milliard par an en 2015 à près de €2 milliards par an en 2020, le budget annuel moyen en 2013-2015 servant de référence.

Contexte

À la suite de la COP21, la Commission a indiqué, dans la communication L'après-Paris qui évalue les implications de l'accord de Paris, que l'UE prévoyait d'adhérer à la Mission Innovation. Jusqu'à présent, six États membres (Danemark, France, Allemagne, Italie, Suède et Royaume-Uni) et la Norvège ont adhéré à cette initiative non contraignante, ainsi que 13 autres pays de par le monde. La réunion de San Francisco, les 1er et 2 juin 2016, a marqué le lancement de la Mission Innovation.

Les pays adhérents ont convenu de renforcer la coordination des projets de recherche et d'innovation axés sur les technologies de pointe. La priorité va aux technologies facilement adaptables aux diverses conditions de l'économie et du marché de l'énergie dans les pays participant et dans le reste du monde. Les projets couverts par l'initiative seront conçus et gérés de façon à attirer des investisseurs privés qui faciliteraient la pénétration des nouvelles technologies sur le marché.

Les membres de la Mission Innovation s'engagent également à fournir, sur une base annuelle, des informations transparentes et facilement accessibles sur leurs efforts de recherche et de développement dans le domaine de l'énergie propre, afin de promouvoir la transparence et d'assurer une large diffusion auprès des parties concernées.

Outre Horizon 2020, le Fonds européen pour les investissements stratégiques (EFSI) finance des projets de recherche, de développement et d'innovation dans différents domaines, notamment l'énergie propre. Plus précisément, sur 64 projets déjà financés par l'EFSI, 13 concernent les énergies renouvelables.

L'UE contribue également à la Mission Innovation par l'expérience acquise dans le cadre de son plan stratégique européen pour les technologies énergétiques (Plan SET), lancé en 2007 afin de coordonner les activités de R&D liées à la réduction des émissions de carbone menées dans les États membres de l'UE et dans d'autres pays désireux de participer.

La Commission européenne élabore actuellement une stratégie intégrée de recherche, d'innovation et de compétitivité pour l'union de l'énergie. Cette initiative sera lancée en novembre 2016 et tiendra compte des synergies que permet la Mission Innovation entre les efforts en Europe et dans le reste du monde.

Pour plus d'informations, voir:

Mission Innovation

7e réunion ministérielle sur l'énergie propre (CEM7)

IP/16/2063

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar