Navigation path

Left navigation

Additional tools

Commission européenne - Communiqué de presse

Le programme urbain pour l’Union européenne: les villes européennes prennent part à l’élaboration des politiques de l’Union

Bruxelles, le 30 mai 2016

Aujourd’hui, la réunion ministérielle informelle sur les questions urbaines a adopté le «pacte d’Amsterdam», qui définit les principes du programme urbain de l’Union.

La Commission participe aujourd’hui à la réunion informelle sur le programme urbain pour l'Union européenne qui se tient à Amsterdam et qui réunit les 28 ministres chargés des questions urbaines, ainsi que des représentants d'autres institutions de l’Union et des villes européennes.

Cette réunion a pour objectif l'approbation du «pacte d’Amsterdam» qui établit le programme urbain de l’Union européenne et en définit les principes essentiels:

celui-ci reposera sur 12 partenariats, organisés autour de 12 défis urbains[1] qui permettront aux villes, aux États membres, aux institutions de l'Union et aux parties prenantes, telles que les ONG ou les partenaires commerciaux, de collaborer sur un pied d'égalité à l'élaboration de solutions communes pour améliorer la vie dans les zones urbaines.

Conformément à l'engagement de la Commission en faveur d'une amélioration de la réglementation, les plans d'action conçus par les partenariats viseront à mettre en œuvre de manière plus efficace et cohérente les politiques existantes de l'Union dans les villes pour des domaines tels que l'environnement, les transports et l'emploi. Ils auront également pour objectif de faciliter l'accès au financement européen, de promouvoir les combinaisons de Fonds européens et d'améliorer les connaissances de base sur les questions urbaines ainsi que l'échange de bonnes pratiques.

Quatre projets de partenariat ont déjà démarré sur les thèmes suivants: l'inclusion des migrants (sous la coordination de la ville d'Amsterdam), la qualité de l'air (sous la coordination des Pays-Bas), le logement (sous la coordination de la Slovaquie) et la pauvreté urbaine (sous la coordination de la Belgique et de la France). Les autres partenariats seront lancés entre la fin de 2016 et l'été 2017.

Maroš Šefčovič, vice-président chargé de l’Union de l’énergie, a déclaré à ce sujet: «Les villes sont des laboratoires vivants de la transition vers une économie à faible intensité de carbone. La Commission européenne travaille en étroite collaboration avec les maires et les autorités régionales afin que les bons exemples puissent devenir une source d'inspiration et d'encouragement pour les autres, en Europe ou ailleurs.»

Mme Corina Crețu, commissaire responsable de la politique régionale, a ajouté: «Les villes sont des centres de créativité et des moteurs de la croissance européenne, mais elles font face à des défis majeurs, tels que l'exclusion sociale, la pollution atmosphérique ou le chômage, que nous devons relever ensemble. Notre engagement pour un programme urbain montre que nous accordons une plus grande priorité aux questions urbaines et que nous sommes prêts à tenir davantage compte du point de vue des villes sur les solutions qui fonctionnent et celles qui doivent être améliorées.»

Contexte

Une communication de la Commission de 2014 a jeté les bases d'un programme urbain pour l'Union européenne. Une consultation publique ultérieure a mis en lumière le souhait des citoyens de l'Union de voir la Commission s'engager davantage dans les questions urbaines.

Dans la déclaration de Riga, les États membres, ainsi que les institutions de l'Union et de nombreuses villes européennes, ont exprimé leur soutien au programme urbain de l'Union.

Le pacte d'Amsterdam figurera à l’ordre du jour du Conseil des affaires générales* du 21 juin 2016.

Pour de plus amples informations

Pacte d’Amsterdam

Programme de travail

Le programme urbain pour l’Union européenne en infographie

Portail sur la politique urbaine de l’Union

Twitter: @MarosSefcovic  @CorinaCretuEU 

 

 

 

[1]1) inclusion des migrants et des réfugiés; 2) qualité de l'air; 3) pauvreté urbaine; 4) logement; 5) économie circulaire; 6) emplois et compétences dans l’économie locale; 7) adaptation au changement climatique; 8) transition énergétique

9) utilisation durable des terres et solutions fondées sur la nature; 10) mobilité urbaine; 11) transition numérique; 12) marchés publics novateurs et responsables

  

*Mis à jour le 30/05/2016 à 14:15 , « Conseil européen » a été remplacé par « Conseil des affaires générales ».

IP/16/1924

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar