Navigation path

Left navigation

Additional tools

Commission européenne - Communiqué de presse

Lutter contre le changement climatique en privilégiant les modes de transport durables pour nos petits trajets - l'UE lance la SEMAINE EUROPÉENNE DE LA MOBILITÉ 2015

Bruxelles, le 15 septembre 2015

Avec en point de mire la conférence de Paris sur le climat (COP 21) qui se tiendra au mois de décembre, la Commission européenne inaugure demain l'édition annuelle de la SEMAINEEUROPÉENNEDELAMOBILITÉ.

Avec en point de mire la conférence de Paris sur le climat (COP 21) qui se tiendra au mois de décembre, la Commission européenne inaugure demain l'édition annuelle de la SEMAINEEUROPÉENNEDELAMOBILITÉ (du 16 au 22 septembre) dans le cadre de laquelle des manifestations seront organisées dans plus de 2 000 villes européennes. La SEMAINEEUROPÉENNEDELAMOBILITÉ promeut la mise en place de solutions nouvelles pour répondre aux problèmes que pose aujourd'hui la mobilité urbaine et contribuer à la réalisation des objectifs de l’UE en matière de climat et de décarbonisation. 

Mme Violeta Bulc, commissaire européenne pour les transports, qui inaugurera officiellement la SEMAINEEUROPÉENNEDELAMOBILITÉ à Bruxelles le 16 septembre, a déclaré à ce propos: «La SEMAINEEUROPÉENNEDELAMOBILITÉ nous rappelle que chacun d’entre nous a le pouvoir de changer les choses. Se déplacer plus souvent à pied ou à vélo, privilégier les transports publics ou collectifs ou combiner ces modes de transport durables peut apporter des avantages considérables à la société européenne tout entière. Mises bout à bout, nos décisions individuelles peuvent permettre de réduire les émissions de CO2, la congestion urbaine, le bruit, les accidents, la pollution de l’air et améliorer la mobilité.»

Comme l’a souligné M. Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, dans son discours sur l’état de l’Union, c'est dans les villes que l'on gagnera ou perdra la lutte contre le changement climatique, car c'est là que vivent 75 % des citoyens européens et qu'est consommée 80 % de l’énergie en Europe. Lors de cette édition de la SEMAINEEUROPÉENNEDELAMOBILITÉ l'accent sera mis plus particulièrement sur la multimodalité, qui donne aux citoyens la faculté de choisir leurs modes de transport, d'en changer et de les combiner. La commissaire Bulc a enregistré un message vidéo dans lequel elle présente son point de vue sur la multimodalité:



Cette année, l’un des temps forts de la SEMAINEEUROPÉENNEDELAMOBILITÉsera la journée sans voiture, pendant laquelle les villes sont partiellement interdites aux véhicules motorisés et seuls les piétons, les cyclistes, les transports publics et les véhicules propres (les voitures électriques, par exemple) sont autorisés. À titre d’exemple, la vieille ville de Stockholm et une grande partie du centre-ville seront piétonniers.

D'autres activités organisées dans toute l’Europe ont pour but d'illustrer des idées de mesures innovantes pour nous inciter à marcher, à enfourcher un vélo et à emprunter les transports publics. À Tallinn, par exemple, les citoyens bénéficieront de transports publics gratuits sur présentation de leur permis de conduire. Dans la ville portugaise d’Aveiro, l'initiative citoyenne «Ciclaveiro» va organiser une série de manifestations (une exposition, un atelier ou une vente de vélos d'occasion, par exemple), dans le but de promouvoir l’utilisation de la «petite reine».

Pour de plus amples informations sur les programmes d'activités locaux: http://www.mobilityweek.eu/cities/.

Contexte

La SEMAINEEUROPÉENNEDELAMOBILITÉ vient en appui aux politiques de l’Union européenne dans les domaines des transports, du changement climatique, de l’efficacité énergétique et du développement urbain durable. Son message est reçu par quelque 170 millions de personnes en Europe et au-delà.

L'aventure de la SEMAINEEUROPÉENNEDELAMOBILITÉ a débuté en 1998, avec la journée «En ville sans ma voiture» organisée en France. Elle se perpétue depuis pour encourager les villes à organiser chaque année une journée sans voiture et à promouvoir le recours à des modes de transport durables. Le succès de cette initiative française a entraîné le lancement de la SEMAINEEUROPÉENNEDELAMOBILITÉ en 2002. Aujourd’hui, plus de 1 500 villes participent à l'événement, et la SEMAINEEUROPÉENNEDELAMOBILITÉ a eu comme résultat direct la mise en œuvre de plus de huit mille mesures permanentes, portant principalement sur les infrastructures à l'usage des cyclistes et des piétons, l’amélioration de l’accessibilité des transports et la sensibilisation aux comportements durables en matière de transport.

La direction générale de la mobilité et des transports de la Commission européenne soutient financièrement la SEMAINEEUROPÉENNEDELAMOBILITÉ.

IP/15/5642

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar