Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

IP/07/1552

Bruxelles, le 18 octobre 2007

La Commission européenne lance une nouvelle vague de stratégies de développement avec 13 États insulaires du Pacifique

La Commission a signé aujourd’hui des documents de stratégie par pays avec 13 États insulaires du Pacifique en marge du 38e forum des îles du Pacifique organisé à Tonga. Les États du Pacifique sont les premiers à signer les documents de stratégie par pays dans le cadre du 10e Fonds européen de développement, qui leur octroie une enveloppe de 267 millions € pour la période 2008-2013. Trois priorités ont été fixées: la bonne gouvernance, la gestion durable des ressources naturelles et la croissance.

Louis Michel, commissaire européen chargé du développement et de l’aide humanitaire, a fait la déclaration suivante: «La signature de ces documents de stratégie par pays permettra aux îles du Pacifique de se rapprocher ne fût-ce qu’un peu de l’Europe. Je me réjouis de voir que des stratégies concertées sont à présent lancées en vue de projets concrets destinés aux population de la région Pacifique.»

Les documents de stratégie par pays signés aujourd’hui exposent les programmes d’aide de la Commission pour les 13 États du Pacifique et réservent 267 millions € à des projets de développement dans les domaines de la gestion durable des ressources naturelles (les énergies renouvelables, notamment), la croissance économique et la bonne gouvernance. La stratégie de l’Union européenne pour le Pacifique adoptée en 2006 est à présent sur les rails grâce à l’adoption des documents de stratégie par pays.

Les 13 États du Pacifique concernés sont les suivants: les Îles Cook, Kiribati, les Îles Marshall, les États fédérés de Micronésie, Nauru, Niué, Palau, la Papouasie – Nouvelle-Guinée, le Samoa, les Îles Salomon, Tonga, Tuvalu et Vanuatu.

Un forum consultatif spécial Union européenne – îles du Pacifique est prévu pour demain afin d’amorcer un dialogue politique plus étroit entre les deux régions. L’Union européenne et les États de la région Pacifique peuvent à présent aborder, à intervalles réguliers, des sujets d’intérêt commun tels que la sécurité, le commerce, l’environnement et le développement économique et social.

Contexte:

L’océan Pacifique couvre un tiers de la planète. Les États insulaires du Pacifique disposent d’un patrimoine écologique remarquable (biodiversité en matière de forêts et de poissons, par exemple) dont la préservation est menacée par le changement climatique (hausse du niveau de la mer, cyclones, typhons) et leur éloignement géographique par rapport aux principaux centres de consommation leur permet difficilement de profiter de l’économie mondialisée. Face à l’évolution du climat, la Commission a lancé une nouvelle alliance mondiale pour la lutte contre le changement climatique afin de venir en aide aux pays en développement les plus touchés.

En 1975, la Communauté européenne a mis sur pied un partenariat visant à stimuler le développement économique dans la région Pacifique. La Communauté finance depuis lors des programmes destinés à assurer une plus grande croissance économique dans divers domaines: pêche, tourisme, éducation, commerce, eau, énergie, transport et secteur privé. Ce partenariat a été renouvelé dans le cadre de l’accord de Cotonou. Cet accord, signé le 23 juin 2000 à Cotonou (Benin) et revu à Luxembourg le 25 juin 2005, lie l’UE et 79 pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique. Il est axé sur la réduction de la pauvreté, son principal objectif, qui doit être atteint au moyen du dialogue politique, de l'aide au développement et d'une coopération économique et commerciale plus étroite.

Les programmes de développement sont financés sur la base du 10e Fonds européen de développement (FED) et les États du Pacifique sont les premiers pays à signer les documents de stratégie par pays dans le cadre du 10e FED. Les documents de stratégie par pays pour l’Afrique et les Caraïbes suivront.

Conformément au consensus européen pour le développement adopté en 2005, l’appropriation et l’efficacité de l'aide sont deux thèmes centraux qui inspirent les partenaires de l'Union européenne sur la voie du développement.


Side Bar