Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE IT

IP/05/791

Bruxelles, le 24 juin 2005

Le Conseil adopte un plan d'action drogue pour 2005-2008

Le Conseil adoptera ce lundi 27 juin 2005 le plan d'action drogue de l'Union européenne pour les quatre prochaines années, sur la base de la proposition présentée par la Commission en février dernier[1]. Ce plan d'action a pour objectif premier de diminuer sensiblement la prévalence de la consommation de drogue parmi la population de l'Union et de réduire les dommages sociaux et pour la santé qu'entraînent la consommation et le commerce de drogues illicites.

Le vice-président de la Commission, M. Franco Frattini, chargé de la justice, de la liberté et de la sécurité, a déclaré ce qui suit: «L'Union a choisi la manière la plus efficace de s'attaquer au phénomène de la drogue en optant pour une démarche globale et multidisciplinaire qui aborde cette question sous tous les angles: réduction de la demande, répression du trafic illicite et action internationale. L'équilibre réalisé dans ce plan d'action drogue entre la protection de la santé et les mesures répressives montre que nous pouvons sauvegarder les droits fondamentaux tout en renforçant la sécurité des citoyens».

Le phénomène de la drogue constitue l'un des principaux sujets de préoccupation des citoyens européens et représente une menace sérieuse pour la sécurité et la santé de la société européenne. L'UE compte près de deux millions de consommateurs problématiques de drogue. La consommation de drogue, notamment parmi les jeunes, a atteint des niveaux historiquement élevés. L'incidence du HIV/SIDA parmi les toxicomanes est de plus en plus inquiétante dans de nombreux États membres.

Afin de faire face à cette situation, le plan d'action drogue 2005-2008 donne à toutes les parties prenantes dans l'UE des orientations pour la fixation de leurs priorités en la matière.

Il prévoit plus de cent actions, une répartition des responsabilités et un calendrier de mise en œuvre, et instaure des outils d'évaluation et des indicateurs clairs et concrets pour chaque action proposée, afin de permettre une évaluation correcte. La Commission procédera à une évaluation permanente et générale des mesures prévues dans le plan d'action, avec l'aide de l'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies et d'Europol.

Le plan d'action drogue de l'UE est une composante essentielle du «programme de La Haye: Dix priorités pour les cinq prochaines années - Un partenariat pour le renouveau européen dans le domaine de la liberté, de la sécurité et de la justice», qui a également été approuvé aujourd'hui.


[1] COM (2005) 45


Side Bar