European Union
Espace actualités

À la une

À la une

Asile et migration

Image : 
a boat with refugees in the sea © EU

Ces 20 dernières années, l’Union européenne a mis en place un cadre réglementaire de qualité en matière d’asile, parmi les meilleurs au monde. Et ces deux dernières années, la politique migratoire européenne a progressé à pas de géant avec la proposition d’un Agenda européen en matière de migration par la Commission Juncker en mai 2015.

Une approche plus unie en matière de gestion des migrations est en train d’émerger progressivement. Mais il reste encore des efforts à fournir pour mettre au point une méthode cohérente et exhaustive pour, à la fois, tirer profit des avantages et relever les défis des migrations sur le long terme.

 

Sauver des vies et sécuriser les frontières de l’UE

En 2015, 2016 et 2017, les opérations de l’UE ont contribué à :

  • sauver plus de 520 000 vies
  • appréhender plus de 2100 trafiquants et passeurs présumés
  • évacuer 387 embarcations

Les États membres de l’UE se sont accordés en juin 2016 pour créer un nouveau corps européen de garde-côtes et garde-frontières afin de renforcer la gestion et la sécurité des frontières extérieures communes de l’UE. Actuellement, les garde-côtes et garde-frontières européens comptent quelque 1500 officiers, déployés dans les États membres aux frontières extérieures de l’UE pour soutenir les forces nationales existantes des États membres (plus de 100 000 garde-côtes).

Europol a ouvert un nouveau Centre européen contre le trafic de migrants pour aider les États membres de l’UE à démanteler les réseaux criminels impliqués dans l’organisation du trafic de migrants.

Des solutions aux causes sous-jacentes des migrations

L’UE œuvre au renforcement de ses relations avec cinq principaux pays d’origine ou de transit des migrants en Afrique (Éthiopie, Mali, Niger, Nigeria et Sénégal). Le cadre de partenariat et le Plan d’action de La Valette ont permis de lancer une coopération durable avec un certain nombre de pays partenaires, et ces deux instruments commencent déjà à porter leurs fruits.

Réduire les flux migratoires

Depuis la signature de l’accord entre l’UE et la Turquie en mars 2016, les flux transfrontaliers de migrants entre la Turquie et la Grèce ont diminué, passant d’environ 10 000 migrants par jour en octobre 2015 à environ 80 aujourd’hui. Les arrivées de migrants depuis la Turquie sur les îles grecques ont baissé de 97%.

Faire preuve de solidarité chez nous comme à l’étranger

Depuis le début de la crise des réfugiés, plus de 900 000 articles de secours (couvertures, matelas, lits et tentes), ainsi que des équipes, abris, équipements et fournitures médicales, ont été acheminés dans les pays affectés, par le biais du mécanisme européen de protection civile.

Un nouveau projet de € 8,5 millions, financé par l’UE et géré par l’UNICEF, devrait permettre d’aider plus de 6000 enfants réfugiés et migrants en Grèce, y compris des mineurs non-accompagnés nécessitant des soins spécifiques.

€ 3 milliards pour aider les réfugiés syriens en Turquie – le plus important programme d’aide humanitaire jamais créé par l’UE, permettra d’aider un million de réfugiés, parmi les plus vulnérables, en Turquie.

Fonds d’affectation spéciale de l’UE en Syrie -  L’Union européenne, ayant déjà alloué plus de € 9,4 milliards d’aide humanitaire et au développement, est le principal bailleur de fonds dans le contexte de la réponse internationale organisée en Syrie. Investir dans l’éducation des enfants syriens réfugiés est l’une des priorités de ses actions.

Fonds pour l’Afrique – Le fonds européen pour le développement durable devrait générer de nouveaux investissements publics comme privés. Ayant déjà contribué € 4,1 milliards, l’UE devrait investir au total jusqu’à € 44 milliards, voire même € 88 milliards si les États membres se mobilisent également.

 

Liens audiovisuels

EUNAVFOR Med – Dans les coulisses
Travailler ensemble : les nouvelles frontières européennes – Pressions migratoires
Inauguration de l’Agence européenne des garde-côtes et garde-frontières

Migration 2015 - Relocalisation
Intégration des réfugiés

Migration 2015 : Délocalisation

Migration : centres d’accueil et inscriptions

Programme européen en matière de migration