European Union website, the official EU website

Nouvel élargissement

Nouvel élargissement

2000 | 2001 | 2002 | 2003 | 2004 | 2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009

La poursuite de l’expansion

L’euro devient la nouvelle monnaie pour de nombreux Européens. De plus en plus de pays l'adoptent au cours de cette décennie. Le 11 septembre 2001 marque le début de la «guerre contre le terrorisme», après le détournement de deux avions de ligne, qui s'écrasent contre des immeubles à New York et Washington. Les pays de l'UE commencent à coopérer plus étroitement pour lutter contre la criminalité. La page des divisions politiques entre Europe de l’Ouest et Europe de l’Est est définitivement tournée lorsque pas moins de dix nouveaux pays adhèrent à l’UE en 2004, suivis de la Bulgarie et de la Roumanie en 2007. Une crise financière frappe l’économie mondiale en septembre 2008. Le traité de Lisbonne est ratifié par tous les États membres, avant d’entrer en vigueur en 2009. Il dote l’UE d’institutions modernes et de méthodes de travail plus efficaces.

11 septembre 2001

Deux avions de ligne sont détournés et percutent les tours jumelles du World Trade Center à New York, ainsi que le Pentagone à Washington. Près de 3 000 personnes perdent la vie. Les pays de l’UE se tiennent fermement aux côtés des États-Unis dans la lutte contre le terrorisme international.

1er janvier 2002

Les pièces et billets en euro deviennent la monnaie légale dans 12 pays de l’UE. L'impression des billets, la frappe des pièces et leur distribution représentent une opération logistique majeure. Plus de 80 milliards de pièces sont créées. Les billets sont les mêmes dans tous les pays. Les pièces ont une face commune, indiquant la valeur de la pièce, et une face arborant l'emblème national. Pièces et billets circulent librement. Payer un ticket de métro à Madrid avec une pièce en euro finlandaise (ou autre) fait rapidement partie de notre quotidien.

2003

La révolution des communications se poursuit. L'accès à l'internet haut débit se généralise dans les écoles et les foyers. Le SMS devient le moyen favori de rester en contact. Plus tard dans la décennie, les gens commencent à communiquer largement par l’intermédiaire des médias sociaux et des smartphones.

31 mars 2003

Dans le cadre de sa politique étrangère et de sécurité, l’UE prend part à des opérations de maintien de la paix dans les Balkans, d’abord dans l’ancienne République yougoslave de Macédoine, puis en Bosnie-Herzégovine. Dans les deux cas, des forces placées sous la direction de l'UE remplacent les unités de l’OTAN. Sur le plan interne, l’UE accepte de mettre en place un espace de liberté, de sécurité et de justice pour tous les citoyens d’ici 2010.

1er mai 2004

Huit pays d’Europe centrale et orientale (l’Estonie, la Hongrie, la Lettonie, la Lituanie, la Pologne, la République tchèque, la Slovaquie et la Slovénie) adhérent à l’Union européenne, mettant ainsi enfin un terme à la division de l’Europe décidée par les «grandes puissances» 60 ans plus tôt, lors de la conférence de Yalta, en Crimée. Chypre et Malte rejoignent également l'UE.

États membres États membres: Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Finlande, France, Grèce, Espagne, Irlande, Italie, Luxembourg, Pays-Bas, Portugal, Royaume-Uni et Suède.

Nouveaux États membres Nouveaux États membres: Chypre, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Malte, Pologne, République tchèque, Slovénie et Slovaquie

Pays candidats Pays candidats: Bulgarie, Roumanie et Turquie

 Carte – États membres de l'UE en 2004 © Union européenne

29 octobre 2004

Les 25 pays de l'UE signent un traité établissant une «Constitution européenne». Il vise à rationaliser les processus démocratiques de prise de décision et de gestion dans une Union européenne à 25, voire plus. Les électeurs français et néerlandais rejettent le texte de la Constitution en juin 2005. Les dirigeants de l’UE entament une «période de réflexion».

 

16 février 2005

Le protocole de Kyoto, un traité international visant à limiter le réchauffement de la planète et à réduire les émissions de gaz à effet de serre, entre en vigueur. L’UE est à la tête des efforts déployés pour atténuer les effets du changement climatique. Les États-Unis ne sont pas partie au protocole.

1er janvier 2007

Deux autres pays d'Europe orientale, la Bulgarie et la Roumanie, rejoignent l'UE, portant le nombre d'États membres à 27. La Croatie, l’ancienne République yougoslave de Macédoine et la Turquie sont candidats à une future adhésion.

États membres États membres: Allemagne, Autriche, Belgique, Chypre, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Royaume-Uni, Slovénie, Slovaquie et Suède

Nouveaux États membres Nouveaux États membres: Bulgarie et Roumanie

Pays candidats Pays candidats: Croatie, ancienne République yougoslave de Macédoine et Turquie

Carte – États membres de l'UE en 2007 © Union européenne

13 décembre 2007

Les 27 pays de l'UE signent le traité de Lisbonne, qui modifie les précédents traités. Il vise à rendre l’UE plus démocratique, efficace et transparente, afin qu'elle puisse relever les défis mondiaux tels que le changement climatique, la sécurité et le développement durable. Le traité de Lisbonne est ratifié par tous les États membres. Il entre en vigueur en 2009.

Septembre 2008

Une crise financière majeure touche l’ensemble de l’économie mondiale. Elle débute sur le marché des prêts hypothécaires aux États-Unis. Plusieurs banques européennes sont également en difficulté. La crise conduit à une coopération économique plus étroite entre les pays de l’UE.

2000 | 2001 | 2002 | 2003 | 2004 | 2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009
Voir aussi: