Union Européenne

Quels pays utilisent l’euro?

Quels pays utilisent l’euro?

L'euro est la preuve la plus tangible de l'intégration européenne: quelque 341 millions de personnes l’utilisent chaque jour, ce qui en fait la deuxième monnaie la plus utilisée au monde. Il suffit de voyager dans l'UE ou de faire des achats en ligne sur des sites web établis dans d'autres pays de l'UE pour se rendre compte de ses avantages.

Pays utilisant l'euro

L'euro (€) est actuellement la monnaie officielle de 19 des 28 pays membres de l'UE.

Pays de la zone euro

Même si tous les pays de l’UE font partie de l’Union économique et monétaire (UEM), 19 d’entre eux ont remplacé leur monnaie nationale par la monnaie unique, l’euro. Ces pays de l’UE forment la zone euro.

Pays n'appartenant pas à la zone euro

Il s’agit des pays qui n'ont pas encore adopté l’euro, mais qui rejoindront la zone euro lorsqu'ils rempliront les critères requis. Ce sont principalement les pays qui ont adhéré à l’Union en 2004, 2007 et 2013, soit après l’introduction de l’euro en 2002.

Pays bénéficiant d’une clause d’exemption

Les pays membres peuvent parfois négocier une clause de retrait de certains traités ou législations et décider de ne pas participer à certaines politiques de l’Union européenne. C’est le cas du Royaume-Uni et du Danemark en ce qui concerne la monnaie unique. Ces deux pays ont conservé leur monnaie après leur adhésion à l’UE.

Adhérer à la zone euro

Pour pouvoir adhérer à la zone euro, les États membres de l’UE sont tenus de remplir les «critères de convergence».

Il s’agit de conditions économiques et juridiques contraignantes fixées dans le traité de Maastricht en 1992 et qui sont également appelées «critères de Maastricht». Tous les États membres de l’UE, à l’exception du Danemark et du Royaume-Uni, sont tenus d’adopter l’euro et de rejoindre la zone euro dès qu’ils satisfont à ces critères.

Le traité ne fixe pas de calendrier particulier pour entrer dans la zone euro. Il laisse aux États membres le soin d’élaborer leurs propres stratégies pour remplir les conditions permettant d’adopter l’euro.

La Commission européenne et la Banque centrale européenne décident conjointement si les pays désireux de rejoindre la zone euro réunissent les conditions pour adopter la monnaie unique. Après avoir évalué les progrès accomplis au regard des critères de convergence, les deux institutions publient leurs conclusions dans leurs rapports respectifs, qui sont ensuite ratifiés par le Conseil ECOFIN en consultation avec le Parlement et les chefs d’État. Si l’avis est favorable, le processus d’adoption peut commencer.

Back to top