Union Européenne

Histoire et avantages de l’euro

Histoire et avantages de l’euro

Pourquoi une monnaie commune

Dès la fin des années 60, l'ambition de construire une Union économique et monétaire (UEM) était un thème récurrent dans les débats sur l'Union européenne. L’UEM repose sur la coordination des politiques économiques et budgétaires, la conduite d'une politique monétaire commune et l'emploi d'une monnaie unique, l'euro. Une monnaie unique offre de nombreux avantages: elle facilite les échanges commerciaux transfrontières entre entreprises, améliore les résultats de l’économie et offre plus de choix et de possibilités aux consommateurs.

Toutefois, divers obstacles politiques et économiques ont barré la voie à l’euro: la faiblesse de l'engagement politique, les divergences sur les priorités économiques ou des turbulences sur les marchés internationaux. Tous ces obstacles ont dû être surmontés pour progresser vers l’Union économique et monétaire.

Le chemin vers l'euro

La stabilité monétaire internationale qui régnait dans l’immédiat après-guerre n’a pas duré. Les turbulences sur les marchés monétaires internationaux menaçaient le système de prix garantis de la politique agricole commune, un des principaux piliers de ce qui était alors la Communauté économique européenne. Les tentatives ultérieures de stabiliser les taux de change ont échoué en raison des crises pétrolières et d’autres chocs, jusqu’au lancement, en 1979, du Système monétaire européen (SME).

Le SME reposait sur un système de taux de change qui servait à maintenir les monnaies participantes dans une marge de fluctuation étroite. Cette approche entièrement nouvelle supposait une coordination sans précédent des politiques monétaires entre les pays de l’UE et a parfaitement fonctionné pendant plus d’une décennie. C’est sous la présidence de Jacques Delors que les gouverneurs des banques centrales des pays de l’UE ont publié le «rapport Delors» sur la manière de réaliser l’UEM.

De Maastricht à l’euro et à la zone euro, 1991-2002

Le rapport Delors proposait trois étapes pour préparer l’union économique et monétaire et la zone euro, sur une période allant de 1990 à 1999. Les dirigeants européens ont accepté les recommandations figurant dans ce rapport.

«Le nouveau traité sur l’Union européenne», qui contenait les dispositions nécessaires pour mettre en œuvre l’union monétaire, a été adopté lors du Conseil européen organisé à Maastricht (Pays-Bas), en décembre 1991.

Après une décennie de préparations, l’euro a été lancé le 1er janvier 1999: pendant les trois premières années, il a été une monnaie «invisible», utilisée uniquement à des fins comptables et pour les paiements électroniques. Les pièces et les billets ont été mis en circulation le 1er janvier 2002, et le plus grand changement de monnaie de l’histoire a eu lieu dans 12 pays de l’UE.

Back to top