Union Européenne

Italie

Italie

En bref

Drapeau italien

Système politique

L’Italie est une république parlementaire dirigée par un chef de gouvernement, le Premier ministre, qui est nommé par le président, et par un chef d’État, le président. Le parlement est composé de 2 chambres: la Chambre des députés et le Sénat de la République. Le pays est divisé en 20 régions. Cinq d’entre elles bénéficient d’un statut d’autonomie spécial leur permettant de légiférer sur certaines questions locales.

Situation sur la carte de l’UE

Commerce et économie

En 2018, l'économie italienne reposait essentiellement sur le commerce de gros et de détail, les transports, les services d'hébergement et de restauration (21,4 %), l'industrie (19,4 %), ainsi que sur l'administration publique, la défense, l'éducation, la santé et les services sociaux (16,6 %).

Le commerce intra-UE représente 56 % des exportations de l’Italie (dont Allemagne: 13 %, France: 10 % et Espagne: 5 %). Ses exportations hors UE s’élèvent à 9 % pour les États-Unis et à 5 % pour la Suisse.

59 % des importations proviennent d’États membres de l’UE (dont Allemagne: 17 %, France: 9 % et Pays-Bas et Espagne: 5 %). En dehors de l’UE, 7 % des importations proviennent de Chine et 4 % des États-Unis.

L'Italie dans l'UE

Parlement européen

L'Italie compte 76 députés au Parlement européen. Découvrez qui sont ces députés.

Bureau du Parlement européen en Italie

Conseil de l'Union européenne

Les ministres nationaux se réunissent régulièrement au sein du Conseil de l'UE pour adopter la législation européenne et coordonner les politiques. Des représentants du gouvernement italien assistent périodiquement à ces réunions, en fonction du domaine politique abordé.

Présidence du Conseil de l'Union européenne

Le Conseil de l'UE n'est pas dirigé par un président permanent (contrairement à la Commission et au Parlement), mais par le pays assurant la présidence du Conseil, qui change tous les six mois.

Durant ces six mois, les ministres de ce pays président les réunions du Conseil, participent à l'élaboration de l'ordre du jour des réunions dans chaque domaine politique et facilitent le dialogue avec les autres institutions européennes.

Dates des présidences italiennes:

juill.-déc. 1959 | juill.-déc. 1962 | juill.-déc. 1965 | juill.-déc. 1968 | juill.-déc. 1971 | juill.-déc. 1975 | janv.-juin 1980 | janv.-juin 1985 | juill.-déc. 1990 | janv.-juin 1996 | juill.-déc. 2003 | juill.-déc. 2014

Présidence du Conseil de l'Union européenne

Le lien suivant redirige les utilisateurs vers un site web externePrésidence actuelle du Conseil de l’UE

Commission européenne

Le membre de la Commission européenne nommé par l’Italie est Paolo Gentiloni. Il est chargé de l'économie.

La Commission est représentée dans chaque pays de l'UE par un bureau local appelé «représentation».

Représentation de la Commission en Italie

Comité économique et social européen

L'Italie dispose de 24 représentants au sein du Comité économique et social européen. Cet organe consultatif, qui représente les employeurs, les travailleurs et d'autres groupes d'intérêts, donne son avis sur les propositions d'actes législatifs, ce qui permet d'avoir une idée plus précise des incidences de ces propositions sur la situation des États membres en matière d'emploi et de conditions sociales.

Comité européen des régions

L'Italie dispose de 23 représentants au sein du Comité européen des régions, qui réunit les représentants locaux et régionaux au niveau de l'UE. Cet organe consultatif est invité à donner son avis sur les propositions d'actes législatifs, afin de garantir que ces actes tiennent compte du point de vue de chaque région de l'UE.

Représentation permanente auprès de l'UE

L'Italie communique en outre avec les institutions européennes par l'intermédiaire de sa représentation permanente à Bruxelles. Cette «ambassade de l’Italie auprès de l'UE» a principalement pour mission de s'assurer que les intérêts et les politiques du pays sont défendus de manière aussi efficace que possible dans l'UE.

Budgets et financements

Quels sont les montants versés et reçus par l’Italie?

La contribution financière de chaque État membre au budget de l'UE est calculée équitablement, en fonction de ses moyens. Plus l'économie d'un pays est importante, plus sa contribution est élevée, et inversement.
Le budget de l'UE ne vise pas à redistribuer la richesse, mais à répondre aux besoins de tous les Européens. 

Chiffres de 2018 pour l’Italie:

  • Dépenses totales de l'UE en Italie: 10,337 milliards d'euros
    (soit 0,58 % de l’économie italienne)
  • Contribution totale au budget de l’UE: 15,215 milliards d’euros
    (soit 0,89 % de l’économie italienne)

En savoir plus sur le budget, les recettes et les dépenses de l'UE:

Projets financés par l'UE en Italie

La contribution de l'Italie au budget de l'UE aide à financer des programmes et des projets dans tous les États membres, dans des domaines tels que la construction de routes, l'octroi de subventions aux chercheurs ou la protection de l'environnement.

Comment l'Italie bénéficie des fonds de l'UE

Back to top