EU PROTECTS > Notre sécurité > Voler sans crainte: comment l’Union européenne assure notre sécurité en avion

«Quand j'ai entendu qu'un avion s'était écrasé, je me suis dit “Oh mon dieu, oh mon dieu”.»

Dorothy Sophocleous

Le 14 août 2005, un défaut de pressurisation de la cabine est survenue au cours du vol Helios 522 au départ de Chypre et à destination de Prague. Un membre d’équipage est parvenu à rejoindre le pilote et le copilote, évanouis en raison de la privation d’oxygène, mais il était déjà trop tard. Après avoir volé pendant près d’une heure, l’«avion fantôme» s’est écrasé au sol, tuant ses 121 passagers.

L’enquête sur Helios Airways a révélé plusieurs manquements au protocole de sécurité et erreurs d'inspection. Le rapport pointait une culture de la sécurité insuffisante chez Helios, comme dans d’autres compagnies aériennes low cost impliquées dans des accident aériens à cette époque. À la suite de cette catastrophe, l’Union européenne a pris des mesures déterminantes pour rendre les vols en Europe plus sûrs et plus transparents. Aujourd’hui, les experts en sécurité aérienne et les inspecteurs et contrôleurs aériens en Europe appliquent les normes de sécurité aérienne de l’UE, qui empêchent les compagnies aériennes dangereuses de pénétrer dans notre espace aérien. 

Voir la vidéo

Voler sans crainte: comment l’Union européenne assure notre sécurité en avion

Le ciel européen est l’un des plus fréquentés au monde. C’est également l’un des plus sûrs. Du tarmac à la tour de contrôle, l’UE prend des mesures pour empêcher les compagnies aériennes dangereuses de survoler l’Europe et de mettre en danger les passagers.

Lire la suite ci-dessous

EU Protects: le rôle de l’UE dans notre sécurité aérienne

Dorothy Sophocleous

Sœur d’une passagère du vol Helios 522

Chypre

«Ma sœur Polly était quelqu’un de très actif. Elle passait son temps à écouter de la musique, à voyager. Elle savait ce qu’elle voulait dans la vie. Elle avait des projets; elle était comme ça. Sa thèse universitaire portait justement sur les vols low cost et elle avait même cité Helios. La compagnie aérienne prétendait faire des économies tout en restant sûre, ce qui n’était clairement pas le cas. Le vol de ma sœur a décollé sans que les contrôles nécessaires ne soient effectués. La pression anormale dans la cabine n’a pas été vérifiée.»

«Tout est devenu flou après le crash. Ce qui me bouleverse le plus, c’est que Polly a probablement été terrifiée.»

«Après le crash, ma famille voulait que justice soit faite. Nous ne voulions pas que quelqu’un d’autre ait à subir une telle perte.»

 - Dorothy Sophocleous

Peter Bombay

Service de la mobilité et des transports, Commission européenne

Belgique

«L’accident du vol Helios 522 s’est produit parce que la compagnie aérienne négligeait depuis longtemps ses inspections de sécurité. La liste noire de l’UE a vu le jour un an après le crash. C’est l’instrument dont se sert l’UE pour interdire de vol les compagnies aériennes dangereuses en Europe. Nous actualisons la liste deux fois par an, et tout le monde peut la consulter sur internet. Nous voulons que les voyageurs connaissent cette liste pour ne pas réserver leurs vols auprès d’une compagnie aérienne qui, comme Helios à l’époque, fait preuve de négligence en matière de sécurité.»

«En Europe, le nombre d'accidents aériens a diminué. Cette baisse est liée à la liste des compagnies aériennes interdites dans l’UE ainsi qu’à l’évolution des normes d’inspection des avions. Un avion inspecté en Estonie sera inspecté de la même manière à son arrivée en Espagne, en Slovaquie ou dans n’importe quel pays européen.»

«La sécurité aérienne n’est possible que si les experts de l’UE, les autorités nationales et les compagnies aériennes unissent leurs forces.»

 - Peter Bombay

Gabriela Galambošová

Département de l’aviation civile, autorité des transports

Slovaquie

«Qu’il pleuve ou qu’il vente, nous inspectons chaque jour des avions dans des aéroports de toute la Slovaquie. Notre liste de contrôle comporte 53 points d’inspection, qui visent à garantir la sécurité de chaque avion, du cockpit aux cabines des passagers en passant par le fret.» 

«Souvent, nous ne découvrons aucun problème durant les inspections au sol. Néanmoins, nos rapports exigent parfois un suivi avant qu'un avion puisse être autorisé à voler. Tous nos rapports, de même que ceux des autres pays européens, sont rentrés dans la base de données centralisée de l’UE.»

«Nous faisons notre part pour rendre les vols plus sûrs en Europe. Chaque jour, nous inspectons un avion différent en gardant cet objectif à l’esprit.»

 - Gabriela Galambošová

Jeroen Jansen

Néerlandais, Agence européenne de la sécurité aérienne

Allemagne

«Je coordonne le programme d’inspections au sol à l’échelle de l’UE. En un clic, j’ai un accès immédiat à un an de rapports d’inspection au sol, soit 13 000 dans les aéroports de toute l’Europe.»

«L’examen détaillé des rapports nous permet de savoir si un exploitant pose problème, et si c’est le cas, nous demandons à la compagnie aérienne d’y remédier. Si la compagnie aérienne n’obtempère pas, elle fait l’objet d’une enquête. En dernier recours, nous proposons d’interdire de vol la compagnie aérienne dans le ciel européen.»

«Le but final est de garder un œil sur les compagnies aériennes sur chaque continent afin qu’elles opèrent en toute sécurité au sein de l’UE et au-delà.»

 - Jeroen Jansen

Geert Lamsens

Eurocontrol, organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne

Belgique

«La culture des compagnies aériennes en général a évolué et est plus axée sur la sécurité. Au début, nous avions des quantités de vols provenant de pays extérieurs à l’Europe qui étaient pourtant inscrits sur la liste noire de l’UE. Aujourd’hui, après plus de 10 ans d’expérience, nous ne sommes pratiquement plus confrontés à des compagnies aériennes interdites de vol qui tentent d’entrer en Europe.»

«Au fil du temps, nous observons une meilleure coopération entre tous les pays de l'UE en matière de sécurité aérienne.»

 - Geert Lamsens

Le saviez-vous?

1 milliard

Nombre de passagers ayant voyagé en avion dans l’UE en 2017.

53

Nombre de points qui devraient être contrôlés lors d’une inspection au sol, depuis les licences des pilote jusqu'aux équipements de sécurité dans le cockpit et en cabine.

13 156

Nombre d’inspections au sol réalisées par des partenaires de l’Agence européenne de la sécurité aérienne en 2017.

1 380

Nombre d’exploitants d’aéronefs inspectés en 2017.

115

Nombre de compagnies aériennes actuellement interdites d’exploitation dans l’UE, plus 6 autres compagnies qui ne sont autorisées à voler vers l’UE qu’avec certains types d’aéronefs pré-approuvés.

Ciel unique européen

L’un des principaux objectifs de la politique aérienne de l’UE est de moderniser la gestion du trafic aérien dans toute l’Europe dans le cadre du projet de ciel unique européen. Qu’est-ce que cela signifie pour les vols à l’avenir? Plus de 3 000 experts dans toute l’Europe cherchent à mettre au point de nouvelles technologies de suivi et des moyens plus rapides, plus sûrs et plus écologiques de voler.

QUI SONT LES AUTRES ACTEURS LOCAUX QUI EMPÊCHENT LES CATASTROPHES?

Certains viennent peut-être de votre pays.

L’Union européenne réunit au sein d'un réseau des personnes qui collaborent localement pour nous protéger de dangers tels que les accidents, les catastrophes, les activités criminelles et les effets du changement climatique. Pilotes, inspecteurs de la sécurité, défenseurs de l'environnement et agents des douanes: découvrez comment l’Union européenne soutient celles et ceux qui s'engagent localement dans votre pays.