EYCH

2018: Année européenne du patrimoine culturel

Tout au long de 2018, nous célébrerons la diversité de notre patrimoine culturel partout dans l’UE, aux niveaux européen, national, régional et local.

L’Année européenne du patrimoine culturel a pour objectif d’encourager un plus grand nombre de personnes à découvrir et à apprécier le patrimoine culturel de l’Europe, ainsi que de renforcer un sentiment d'appartenance à un espace européen commun. Le slogan de l’Année est: «Notre patrimoine: quand le passé rencontre l’avenir».

L’Année sera marquée par une série d’initiatives et de manifestations dans toute l’Europe, afin de permettre aux citoyens de se rapprocher de leur patrimoine culturel et d'y prendre une part plus active. Le patrimoine culturel façonne nos identités et notre vie quotidienne. Il fait partie intégrante des villes, des paysages naturels et des sites archéologiques européens. Il n’est pas seulement présent dans la littérature, l’art et les objets, mais aussi dans l’artisanat qui nous vient de nos ancêtres, les histoires que nous racontons à nos enfants, les repas que nous partageons et les films que nous regardons et dans lesquels nous nous reconnaissons.

Pourquoi le patrimoine culturel?

Le patrimoine culturel a une valeur universelle pour nous en tant qu’individus, communautés et sociétés. Il importe de le préserver et de le transmettre aux générations futures. On peut le considérer comme étant statique ou appartenant au passé, mais en réalité, il évolue au travers de notre engagement à son égard. Il a en outre un rôle important à jouer dans la construction de l’avenir de l’Europe. C’est la raison pour laquelle nous souhaitons tout particulièrement aller au-devant des jeunes au cours de l’Année européenne.

Le patrimoine culturel revêt de multiples formes:

  • tangibles: bâtiments, monuments, objets, vêtements, œuvres d’art, livres, machines, villes historiques ou sites archéologiques;
  • intangibles: pratiques, représentations, expressions, connaissances, compétences — ainsi que les instruments, les objets et les espaces culturels associés — auxquels les personnes attachent de la valeur. Il s’agit notamment des langues et traditions orales, des arts du spectacle, des pratiques sociales et de l’artisanat traditionnel;
  • naturelles
  • numériques: ressources créées sous forme numérique (par exemple, art ou animation numériques) ou numérisées afin d’assurer leur conservation (textes, images, vidéos ou enregistrements).

En appréciant notre patrimoine culturel, nous pouvons découvrir notre diversité et entamer un dialogue interculturel sur ce que nous avons en commun. Quel meilleur moyen d’enrichir notre vie que d’interagir avec quelque chose d’aussi fondamental pour notre identité?

Que se passera-t-il en 2018?

L’Année vise à permettre à tout un chacun de mieux connaître et d’apprécier le patrimoine culturel. Tout le monde est invité à participer aux milliers d’activités organisées à travers toute l’Europe autour du patrimoine culturel.

Chaque État membre a désigné un coordinateur national chargé de mettre en œuvre l’Année et de coordonner les projets et manifestations aux niveaux local, régional et national.

Les principales parties prenantes du secteur de la culture, ainsi que les organisations de la société civile, sont étroitement associées aux activités prévues.

Au niveau européen, toutes les institutions européennes se sont engagées à faire de l’Année une réussite. La Commission européenne, le Parlement européen et le Conseil de l'Union européenne, ainsi que le Commité des régions et le Comité économique et social, organiseront des activités axées sur le patrimoine culturel et des événements pour célébrer l’Année.

En outre, l’UE financera des projets en faveur du patrimoine culturel. Un appel spécifique pour des projets de coopération liés à l’Année a été lancé dans le cadre du programme Europe créative. De nombreuses autres possibilités seront disponibles au titre des programmes Erasmus+, L'Europe pour les citoyens, Horizon 2020, et bien d'autres programmes.

Afin de veiller à ce que nos efforts portent leurs fruits au-delà de 2018, la Commission, en collaboration avec le Conseil de l’Europe, l’UNESCO et d’autres partenaires, mèneront dix projets à long-terme. Il s’agira notamment d’activités réalisées avec des établissements scolaires, de recherche de solutions innovantes pour réutiliser des bâtiments du patrimoine ou de la lutte contre le trafic illicite de biens culturels. L’objectif est de contribuer à susciter un véritable changement dans la manière dont nous apprécions, protégeons et promouvons le patrimoine, en veillant à ce que l’Année européenne bénéficie aux citoyens sur le long terme.

L’Année européenne dans votre pays

Des événements de toute ampleur sont organisés partout en Europe. Visitez le site web de l’Année de votre pays pour connaître les événements près de chez vous.

Parcourir par pays