Everyone involved in development cooperation can become a member. Join our global community

Banner km-ks

Css Article h5p block

PASA – Programme d’Appui au Secteur de l’Agriculture en Algérie y compris dans la gestion de l’eau, l’agro-industrie et la pollution agricole

 

Contexte
PASA et ses principes, ses groupes cibles et ses filières
Financement

Pôle Soummam 

Pôle Sud 

 
Contexte

Le « Programme d’Appui au Secteur de l’Agriculture, y compris dans la gestion de l’eau, l’agro-industrie et la pollution agricole (PASA) » en Algérie, est cofinancé par l’Union européenne (UE), le Ministère Fédéral Allemand pour la Coopération Économique et le Développement (BMZ) et l’agence d’exécution française Expertise France (EF) à la hauteur de 16 550 000 euros. Le programme est mis en œuvre d’octobre 2018 jusqu’à septembre 2023.

Dans le cadre de la coopération avec le Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural (MADR), la coopération allemande par l‘intermédiaire de la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH, l’agence d’exécution allemande et Expertise France (EF), l’agence d’exécution française soutiennent la mise en œuvre du PASA en partenariat avec l’Institut National de la Recherche Agronomique d’Algérie (INRAA).

PASA et ses principes, ses groupes cibles et ses filières

Le PASA est fondé sur deux principes :

  1. le développement d’une approche « chaîne de valeur agricole et agroalimentaire » comme outil de dynamique économique locale et de gouvernance territoriale et nationale et
  2. « la mobilisation et le renforcement des compétences pour une meilleure compétitivité des acteurs économiques des filières ».

Les groupes cibles pour le PASA sont les petits agriculteurs organisés en associations et coopératives, les Très Petites (TPE) et Petites Moyennes Entreprises (PME) avec un accent particulier sur les jeunes et les femmes. Les structures d’appui publics et les acteurs privés de la société civile des filières cibles sont les bénéficiaires du projet assurant la réalisation des activités du projet sur le terrain.

De même, le PASA est mis en œuvre dans deux pôles : le Pôle Soummam des Wilayas de Bejaïa, Bouira et Tizi-Ouzou où Expertise France appuie la filière stratégique « huile d’olive » et le Pôle Sud des Wilayas de Biskra et Oued Souf où la GIZ appuie les filières de « dattes », « pomme de terre » et « piment ».

 

 

Le PASA est un programme multi-acteurs dont les objectifs ont été arrêtés après plusieurs réunions entre les autorités algériennes et la Délégation de l’Union européenne en Algérie (DEUA), notamment à l’occasion d’une mission d’expertise pour l’identification des filières et zones cibles du programme.

Le financement

La convention de financement du programme a été signée en mai 2018 avec un budget global de 16 550 000 euros : L’UE contribue avec un financement de 15 000 000 euros, le gouvernement fédéral allemand, exécuté par la GIZ, finance la mise en œuvre du PASA à hauteur de 1 500 000 euros et l’Expertise France avec 50 000 euros.

L’UE suit et participe, par le biais de sa Délégation en Algérie, à la mise en œuvre du programme qui a été confiée aux agences GIZ et Expertise France par une Convention de Délégation entrée en vigueur en octobre 2018.

 

Pôle Soummam 

Le « Programme d’Appui au Secteur de l’Agriculture, y compris dans la gestion de l’eau, l’agro-industrie et la pollution agricole (PASA) » - Pôle Soummam est mis en œuvre par la Expertise France (EF) et l’Institut National de la Recherche Agronomique d’Algérie (INRAA) pour le pôle Soummam. Le projet appuie la filière oléicole dans les wilayas de Bejaïa, Bouira et Tizi-Ouzou.

Expertise France est l’agence française de coopération technique internationale. La mission d’Expertise France est de répondre à la demande de pays partenaires qui veulent renforcer la qualité de leurs politiques publiques pour relever les défis environnementaux, sociaux, économiques ou sécuritaires auxquels ils sont confrontés. Le siège d’Expertise France est situé à Paris.

Expertise France a un bureau projet à Alger dans les locaux de l’INRAA ainsi qu’un bureau régional à Bejaïa.

Le PASA Pôle Soummam est mis en œuvre dans les wilayas de Bejaïa, Bouira et Tizi-Ouzou. Aussi appelée Vallée de la Soummam, cette région est caractérisée par une population rurale nombreuse et dynamique, une agriculture familiale à base de petites exploitations peu spécialisées, et une pratique ancestrale de l’oléiculture et de la production d’huile d’olive.

 

Le PASA vise à poser les bases d’une oléiculture durable :

• Compétitive pour les oléiculteurs et les oléifacteurs

• Inclusive pour les femmes et les jeunes

• Valorisant les ressources naturelles

• Organisée autour des professionnels

A ce titre, le PASA - Pôle Soummam déploit un large nombre d'activités qui répondent aux réalités économiques, sociales et environnementales de la filière oléicole:

  1. la mise en oeuvre d'un large dispositif d'appui-conseil à la filière : 60 conseillers formés et équipés par le programme disposent des formations de vulgarisation aux bonnes pratiques de l'amont et de l'aval sur 8 wilayas (Béjaïa, Bouira, Tizi Ouzou, Médéa, Boumerdès, Sétif, Bordj Bou et Jijel)
  2.  la création de 34 référentiels de formations en langue française et arabe : 17 référentiels sont dédiés aux activités d'oléifaction et 17 référentiels dédiés à l'oléiculture.
  3. rénovation et équipement d'un laboratoire d'analyse aux normes nationales et internationales
  4. aménagement de 14 sites pilotes dédiés aux enjeux de l'eau et environnement : ces parcelles de sites pilotes sont dédiés à la démonstration des bonnes pratiques dans la promotion d'une oléiculture durable (irrigation, retention d'eau, valorisation des sols, régénération des vergers incendiés, etc...)

 

Le Pôle Soummam s'investit dans une filière plus inclusive, avec une meilleure intégration des femmes et des jeunes dans la chaîne de valeur: 

  1. réalisation d’une étude-action sur les métiers périphériques sur l’amont et l’aval de la filière oléicole permettant la consolidation de l’emploi des jeunes
  2. appui à 5 groupes de femmes rurales gérantes de vergers et/ou de moulins dans le cadre de la filière oléicole
  3. appel à projets dans les initatives économiques et innovantes : une attention particulière est donnée aux projets innovants, collectifs, durables et démonstratifs. 

Le Pôle Soummam étudie les dynamiques de fonctionnement et produit des études pour une meilleure compréhension de la filière oléicole :

  1. Analyse de Groupe Technico-Economique (AGTE) composée de 7 Référentiels Technico-Economique (RTE) des systèmes de productions (5) et de trituration (2), et analyse de groupe au profit de 60  producteurs oléicoles et de 30 mouliniers
  2. un diagnostic eau - environnement
  3. un diagnostic territorial participatif 
  4. une étude de la consommation en Algérie
  5. deux études sur le genre 

 

Pôle Sud 

Le « Programme d’Appui au Secteur de l’Agriculture, y compris dans la gestion de l’eau, l’agro-industrie et la pollution agricole (PASA) » est mis en œuvre par la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) et l’Institut National de la Recherche Agronomique d’Algérie (INRAA) pour le Pôle Sud. Le projet appuie les filières « dattes » et « piment » dans la Wilaya de Biskra et la filière « pomme de terre » dans la Wilaya d’El Oued.

Les groupes cibles pour le PASA Pôle Sud sont:

  • Les petits agriculteurs organisés en associations et coopératives;
  • Très Petites (TPEs) et Petites Moyennes Entreprises (PMEs) avec un accent particulier sur les jeunes et les femmes;
  • Les structures d’appui publics sont les bénéficiaires du projet assurant la réalisation des activités de terrain du projet.

La Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) est l’agence d’exécution allemande pour le développement. Elle siège à Eschborn, près de Francfort et à Bonn en Allemagne. L’agence est actuellement présente dans plus de 120 pays.

Depuis 1973, la GIZ est représentée par son propre bureau dans la capitale Alger. La GIZ travaille en Algérie notamment pour le compte du Ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ) et de plus en plus pour le compte de l’Union européenne. À l’heure actuelle, 112 collaboratrices et collaborateurs nationaux et 25 collaboratrices et collaborateurs internationaux opèrent dans le pays (situation au 15/10/2020). Pour plus de renseignements sur d’autres projets mis en œuvre par la GIZ, veuillez consulter le site web GIZ Algérie.

La GIZ a un bureau du projet PASA à l’INRAA à Alger ainsi que deux bureaux de projet, respectivement, dans les Wilayas de Biskra et d’El Oued.

La Wilaya de Biskra, aussi surnommée « la porte du désert du Sahara » se caractérise pour une importante activité agricole, notamment pour le palmier dattier. La récolte se fait normalement à partir du mois de octobre/novembre.

Lors de l’atelier de planification opérationnelle du PASA au mois d’avril 2019 à Biskra, les parties prenantes du projet se sont prononcées pour un appui de la filière « datte » certifiée et destinée à l’exportation au marché européen et de la filière de « piment » pour sa valorisation agroalimentaire pour la création de l’emploi des jeunes et des femmes.

La Wilaya d’El Oued, aussi appelée Oued Souf, située au Sud de la Wilaya de Biskra, connaît un grand essor dans l’activité agricole avec la culture de la pomme de terre avec une production de 11.360.000 qx sur une superficie de 36.200 ha ce qui correspond à environ 40% de la superficie totale cultivée en Algérie.

Lors de l’atelier de planification opérationnelle du PASA organisé au mois de mai à El Oued, les parties prenantes du projet se sont prononcées pour un appui de la filière « pomme de terre » dans cette Wilaya d’El Oued pour l’amélioration de son organisation et de la durabilité environnementale de la filière pour un développement de l’export.

Au tour de plus de 80 activités, le PASA Pôle Sud génère les produits suivants lors de sa mise en œuvre. Ci-après, quelques exemples :

  • Le fonctionnement des filières dattes " et "piment" à Biskra et "pomme de terre" à El Oued est mieux connu avec à la réalisation de 5 études d’analyse des filières et de ses chaines de valeur selon l’outil ValueLinks 2.0. Ces études ont été discutées et validées lors d’ateliers avec la participation de de 150 personnes d’Alger, de Biskra et d’El Oued représentants des structures publiques, privées, associatives et de l’interprofession impliquées dans ces filières.
  • Un manuel technique de multiplication de plants de pomme de terre adapté à El Oued en Algérie est développé.
  • Digitalisation des données économiques, environnementales et sociales des 3 filières appuyées par le PASA Pôle Sud avec le développement d’une base interactive des filières.
  • 65 agriculteurs-producteurs de dattes et 7 entreprises conditionneurs des dattes à Biskra sont formés au nouveau règlement européen de l’agriculture biologique 2018/848 et le référentiel GLOBAL G.A.P (version 6) avec 31 jours de formations dédiées à 10 modules de formation sur l’agriculture biologique et 8 modules sur le GLOBAL G.A.P (version 6).
  • 42 associations et coopératives à Biskra à El Oued soit au total 137 personnes (dont 43 % de femmes) impliquées dans les filières appuyées par le PASA Pôle Sud ont été formés sur les 10 modules suivants :
  1. Techniques de production de la pomme de terre ;
  2. Techniques de production du piment ;
  3. Transformation de la pomme de terre ;
  4. Transformation du piment ;
  5. Transformation de la datte ;
  6. Gestion des semences ;
  7. Conservation et emballage ;
  8. Gestion et commercialisation ;
  9. Organisation et programmation des structures ;
  10. Plaidoyer et compostage et gestion des semences et plants de piment.
  • 3 associations féminines intégrant les filières appuyées par le PASA à Biskra et El Oued sont renforcées respectivement dans la réalisation de leurs projets sur la valorisation des produits et sous-produits du palmier dattier pour la préservation de l’environnement, la promotion de l’économie locale, la transformation du piment (poudre, Harissa et saumures) et la fabrication des chips traditionnels.
  • 26 jeunes de Biskra et El Oued sont en cours d’accompagnement dans la création de projets de prestations privées dans divers métiers dans les filières : formation et dotation en matériel.

  • Qualification de 19 conseillers algériens en tant que facilitateurs/trices dans le développement des modères d’affaires inclusifs sur la base de l’approche de l’agriculture contractuelle.
  • Développement de 5 modèles d’affaires de l’Agriculture Contractuelle des filières appuyés par le PASA Pôle Sud sont en cours de développement.
  • Une meilleure connaissance des défis environnementaux des filières appuyées par le PASA pôle sud avec la réalisation des études suivantes :
  1. Diagnostic sur l’utilisation et la gestion des ressources en eau dans les 3 filières (datte, piment et pomme de terre) (3 rapports) ;
  2. Etude de l’impact environnemental de la fertilisation organique (fiente de poule) et minérale et de l’application des pesticides dans les filières piment (Biskra) et pomme de terre (El Oued) (2 rapports) ;
  3. Etude sur les techniques de protection / réhabilitation des sols dans les filières piment (Biskra) et pomme de terre (El Oued) (2 rapports) ;
  4. Analyse de l’impact environnemental de l’utilisation des pesticides dans les filières ;
  5. 3 notes de synthèse pour les décideurs sur les études environnementales des filières.
  • Qualification des 17 conseillers algériens en développement des chaines de valeur agricoles selon l’approche Value Links 2.0.

 

 

Pour plus d'informations, veuillez consulter le site web PASA: Programme d’Appui au Secteur de l’Agriculture,y compris dans la gestion de l’eau, l’agro-industrie et la pollution agricole | PASA (pasa-algerie.org)