Group info
More info
Document

L'expérience d'AVSI dans la transition de l'économie informelle

 

Le Bureau Internantional du Travail en Côte d'Ivoire, a organisé un atelier sur le " Diagnostic consolidé sur les conditions d’emploi dans l’économie informelle et les facteurs favorables à la transition vers l’économie formelle". Cette activité s'est déroulée à Abidjan les 26 et 27 Septembre 2019.

Le BIT possède une présence ancienne et marquée en Côte d’Ivoire en vue d’accompagner le gouvernement dans l’élaboration de politiques favorables au respect de ses engagements internationnaux, à l’amélioration du fonctionnement du marché du travail et aux conditions d’emploi des différentes strates de l’économie ivoirienne. Au cours des dernières années et face à la nécessité de répondre aux défis économiques, sociaux et démographiques du pays, le BIT a établi, en collaboration avec le gouvernement ivoirien le Programme Pays pour la Promotion du Travail Décent (PPTD 2017-2020) qui définit le cadre stratégique dans lequel sont contenus tous ces politiques/programmes d’appui. A ce jour, ce programme s’est déjà matérialisé par l’élaboration d’une Politique Nationale de l’Emploi (PNE 2016-2020) qui vise en ses axes stratégiques 1 et 4 à améliorer les conditions de travail de la population et favoriser l’accès à l’emploi décent des populations vulnérables. L’atteinte de ces objectifs nécessité de promouvoir une transition graduelle de l’économie informelle vers l’économie formelle.

C'est dans ce cadre que s'est tenu cet atelier. L'ONG Italienne AVSI  (www.avsi.org) a été invitée à faire une présentation sur son expérience dans le domaine de l'autonomisation des travailleurs du secteur Informel. Dr Bamba Lassiné, Chef de Projet, a montré les initiatives entreprises par AVSI et qui ont abouti à des résultats pertinents qui doivent être capitaliés par le gouvernement et les acteurs engagés pour la transition de l'économie informelle. Il a insisté sur la nécessité d'adopter une approche intégrée qui doit impliquer tous les acteurs et plusieurs domaines touchant au renforcement des capacités (capital humain), à l'équipement, à l'accès au financement, mais surtout renforcer le dispositif de confiance entre les travailleurs du secteur nformel et les institutions nationales.

Pour rappel, depuis 2015, AVSI a mis en oeuvre un Projet d'appui à l'autonomisation des artisans. De plus, l'ONG met en oeuvre actuellement un Projet d'appui à la formalisation de 1500 TPME en Côte d'Ivoire, travaillant dans la filière "bois".

 

 

Comments

Merci pour cette contribution, Bamba!

à tous: n'hésitez pas à partager vous aussi l'approche de votre organisation concernant l'économie informelle !

@All: do not hesitate to share the approach to informal economy of your organisation too!

Excellent Bamba!

Il est tout-à-fait bienvenu de vulgariser et de faire connaître les résultats du projet dans les divers fora et d'une façon générale dans toutes les occasions qui se présentent. L'atelier organisé par le BIT est une tribune d'autant plus appropriée que c'est cet organisme qui coordonne et appuie les initiatives et les stratégies pour la transition de l'économie informelle vers l'économie formelle. Faire connaître les bonnes pratiques et les leçons apprises d'une action de longue haleine est donc uen excellente initiative.

Merci Jacques, et à toute l'équipe de RNSF pour le support habituel. Effectivement, nous voudrions saisir les opportunités en termes de visibilité, avec les autorités nationales et les acteurs qui ont un intérêt quelconque avec le secteur informel. Actuellement, nous participons à un processus avec la Caisse Nationale d'Assurance Maladie (CNAM) qui est soutenue par la Banque mondiale pour le démarrage de la couverture santé des travailleurs du secteur informel et des indigents.  Sur la base des expériences du Projet, nous espérons y apporter notre contribution. Aussi, nous envisageons avec l'équipe de l'UE en Côte d'Ivoire, d'organiser un moment de capitalisation des résultats du "Projet Intégré d'Appui à l'autonomisation des Artisans", cofinancé par UE et suivi techniquement par le RNSF. Cela va impliquer les acteurs gouvernementaux, les partenaires etchniques et financiers, les organisations de la société civile, et les Universités, etc. qui ont participé aux évaluations opérationnelles du Projet. Nous pourrions envisager une intervention de RNSF sur la thématique, même par skype. Je vous tiendrai informé du processus.

 

Register or log in to comment

Document uploaded by

BAMBA Lassine
|
5 October 2018

Do more through capacity4dev

Date

Language