Entretien individuel

.

RESUME

.

Pourquoi utiliser cet outil en evaluation ?

L'entretien individuel est une technique de recueil de l'information qui se déroule dans une relation de face-à-face entre l'évaluateur et la personne enquêtée. C'est un outil simple et rapide d'utilisation, dont les ressources nécessaires à sa réalisation restent abordables. Ceci en fait un outil incontournable en évaluation.

Encadré 1 : L'entretien individuel dans l'évaluation

Quels usages peut-on faire de l'entretien individuel ?

L'entretien individuel permet de recueillir différents types d'informations en évaluation :

  • Des faits et des vérifications de faits
  • Des opinions et des points de vue
  • Des analyses
  • Des propositions
  • Des réactions aux premières hypothèses et conclusions des évaluateurs

L'entretien individuel permet de collecter des informations quantitatives mais surtout qualitatives. Il est nécessaire de clairement distinguer les informations, qui sont des faits vérifiables, des points de vue, analyses et opinions.

L'entretien individuel peut être conduit de 3 manières différentes :

Entretien non directif

La personne interrogée s'exprime librement sur des questions dont le champ est assez large. Elle peut aborder des sujets que l'évaluateur n'a pas prévu. Celui-ci n'intervient que pour faciliter l'expression de la personne interrogée ou pour l'amener à approfondir certaines questions.

Ces entretiens conviennent particulièrement en début d'évaluation, à un niveau très global pour " défricher " le sujet.

Entretien semi-directif

Ce type d'entretien est centré sur le recueil de l'expression des acteurs par rapport à une trame générale souple, construite à partir du questionnement de l'évaluation - le guide d'entretien. Le guide peut être complété par des questions visant à éclairer ou préciser les réponses faites par la personne interrogée.

C'est la forme la plus employée en évaluation, dès que l'évaluateur dispose d'une information suffisante sur les enjeux et les questions prioritaires à traiter au cours de l'évaluation.

Entretien directif

Le guide d'entretien est appliqué, ici, de façon stricte. L'évaluateur décline les questions les unes après les autres, sans laisser la possibilité à la personne interrogée de développer d'autres points. Lui-même s'abstient d'effectuer des relances ou de développer des questions non prévues dans la grille d'entretien. Les réponses à chaque question sont en général assez brèves.

Ce type d'entretien est utile lorsque l'on veut réaliser un grand nombre d'entretiens, et minimiser les risques de subjectivité de la part de l'enquêteur.

Les développements suivants concernent essentiellement la mise en œuvre des entretiens individuels sous leur forme semi-directive, car c'est la forme la plus courante en évaluation.

Comment mettre en oeuvre l'entretien individuel ?

Les étapes de préparation de l'entretien ?

Il s'agit dans un premier temps de formuler les questions à poser dans le cadre des entretiens.

La liste de questions permet d'identifier les catégories d'acteurs à interviewer. Les personnes à rencontrer susceptibles de fournir les informations recherchées seront choisies sur cette base. L'évaluateur doit identifier:

  • ceux qui auront été effectivement bénéficiaires de la politique mise en place,
  • ceux qui ont joué un rôle stratégique,
  • ceux qui ont été concerné par la mise en œuvre du programme,
  • ceux qui auraient pu être à l'origine de blocages ou d'effets non prévus (acteurs aux intérêts divergents, acteurs intervenant au cours du processus, groupes cibles de la politique ou du programme…).

Une fois les catégories d'acteurs définies, l'évaluateur peut planifier les entretiens, en essayant de trouver un équilibre entre une vision rationalisée et optimisée de son propre temps et une vision souple et humaine du temps de l'autre.

Les grilles de questionnement (questions stratégiques de l'évaluation) et les guides d'entretien (questions à poser au cours de l'entretien) qui en découlent varient en fonction des interlocuteurs, de leurs relations à l'objet étudié et du type d'entretien (non directif, directif, semi-directif)

La grille de questionnement est constituée de l'ensemble des thèmes et questions que l'on souhaite aborder dans l'entretien. Elle est l'interface entre la conceptualisation de l'étude et sa mise en œuvre.

Le guide d'entretien offre un cadre à l'entretien individuel, dont l'évaluateur peut s'affranchir, s'il en estime le besoin.

Les étapes de réalisation de l'entretien ?

Etape 1: Phase de démarrage et de mise en confiance
  • Connaître et respecter les us et coutumes
  • Prévoir les problèmes de langage
  • Présenter et expliquer les raisons de l'enquête
  • Exposer les règles du jeu : la durée prévue de l'entretien, l'enregistrement ou non des réponses, l'anonymat
Etape 2 :Phase d'ajustement entre le sujet et les réponses des personnes cibles
  • S'adapter au statut de l'interlocuteur et veiller aux spécificités des réponses
  • Etre flexible, tout en maîtrisant l'évolution de l'entretien
Etape 3 :Phase de suivi du guide d'entretien et d'approfondissement
  • Montrer de la réactivité (en utilisant la contradiction, la relance, …)
  • Faire des observations directes, y compris lorsqu'elles ne sont pas prévues par le guide d'entretien
Etape 6 :Phase de conclusion et post entretien
  • Garder la mémoire des informations : relire et remettre en forme rapidement les notes prises durant l'entretien et noter les éléments non verbalisés qui en ont marqué le déroulement
  • Préserver la confidentialité
  • Faire valider par la personne interrogée les comptes-rendus d'entretiens, si nécessaire

Quelles sont les ressources nécessaires?

Encadré 2 - Les ressources nécessaires
En temps La préparation de l'entretien n'exige pas une durée très longue.

Le nombre d'entretiens dans une journée est limité. L'expert peut être amené à interroger plusieurs personnes à la fois, à la demande de la personnes contactée initialement. Cette usage particulier de l'entretien permet d'augmenter les chances de recueillir l'information voulue.

Humaines Les entretiens doivent être réalisés par une personne :

  • maîtrisant la problématique,
  • les techniques d'entretien (capacité d'écoute et de relance, réactivité et esprit de synthèse, contrôle du déroulement de l'entretien)
  • dotée d'une bonne capacité à cerner les intentions de l'interviewé pour mieux s'ajuster
Financières Frais éventuels de déplacement.

Les coûts varient selon le nombre de personnes à rencontrer mais l'entretien ne suscite pas de coûts importants.

Quels sont les avantages et lmes limlites de l'outil ?

Encadré 3 - Les avantages et les limites
Avantages Rapide et simple d'utilisation.

Délais courts et faible coût.

Outil approprié pour rencontrer un nombre limité d'interlocuteurs incontournables en évaluation.

Outil indispensable pour développer les analyses et cerner les logiques d'action et les différentes représentations.

Limites Nombre limité de personnes que l'on peut rencontrer à coût raisonnable.

Problème de la représentativité des interlocuteurs, notamment des groupes sociaux et de bénéficiaires.

L'information doit être vérifiée et l'outil doit être souvent combiné avec d'autres outils d'analyse de contenu.

Author

FC
Former Capacity4dev Member
last update
7 December 2022

More actions