Supporting Public Health Institutes Programme - SPHIP
public
group

Group info
More info
Information

Projet RIPSEC - Restitution des résultats primaires de recherches RIPSEC à la Division Provinciale de la santé du Haut-Katanga

Le programme RIPSEC a organisé le 10 avril 2019, en collaboration avec la Division Provinciale de la Santé(DPS), un atelier de  restitution des résultats primaires de recherches orientées vers les problèmes de santé, initiée dans la ZAR de Kisanga et les autres zones de santé de la ville de Lubumbashi.

Cette restitution a été présidée par le Chef de Division Provincial de la Santé avec une participation des différents experts de la Division Provinciale du Haut-Katanga (Encadreurs polyvalents, Médecin chef de Zone Santé de Kisanga, Coordonnateur des programmes et différents chef de bureau).

Cet atelier visait l’appropriation des résultats des recherches pour renforcer la gestion du système de santé locale  (Stewarship, la régulation et l’organisation de service) et identification des besoins en renforcement de capacités des managers de santé.

Quatre thèmes avaient fait l’objet de cette restitution, à savoir :    l’analyse du stewarship dans le Haut Katanga, la cartographie des maternités viables à Kisanga, l’évaluation de l’utilisation du partogramme dans les maternités de la ZAR de Kisanga et la médicalisation de la première ligne dans le Haut Katanga.

L’analyse faite sur le stewarship des équipes cadre de la ville de Lubumbashi, a montré que les membres des ECZ avaient des capacités et les performances moins optimales. La question était « comment préparer les personnes qui vont animer les Equipes Cadres des Zones de Santé ». Cette question a suscité dans le chef des cadres de la DPS le besoin d’une formation en cours d’emploi des équipes cadres sur le management de la Zone de Santé, et pour toutes les autres personnes désignées avant d’intégrer une équipe cadre. A ce sujet, il a été proposé au programme RIPSEC d’organiser avec l’Ecole de Santé Publique de l’Université de Lubumbashi un short course pour les équipes cadres des zones de santé et les cadres de la DPS. Les cadres de la DPS ont émis les vœux de voir cette présentation sur l’analyse du Stewarship présenter à toutes les ECZ de la ville de Lubumbashi afin qu’elles puissent s’approprier les résultats et améliorer tant soit peu leur travail.

De la présentation sur la cartographie des maternités viables dans la ZAR de Kisanga, en se basant sur les normes du programme national de la santé de la reproduction, 6,7% seulement des maternités sont viables. Il a été proposé que la DPS et la ZAR puissent se mettre ensemble pour identifier les structures qui sont autour de ses structures viables pour analyser la faisabilité de mettre les maternités en synergie selon leur niveau de viabilité.

L’étude sur l’utilisation des partogrammes dans les maternités de Kisanga a montré que l’utilisation correcte du partogramme reste très faible (16%). Plusieurs types des partogrammes  sont utilisés dans les maternités de la ZAR de Kisanga, ce qui peut rendre difficile le renforcement de capacité des prestataires. Le Chef de Division a demandé au coordonnateur du programme de la santé de la reproduction de lui proposer une note technique afin d’instruire toutes les formations sanitaires de la Province pour qu’elles utilisent le partogramme élaboré par le Ministère de la Santé.

Concernant la recherche sur la médicalisation de la première ligne, il est ressorti que 70,36% des formations sanitaires appartiennent au personnel de santé et les médecins détiennent près de la moitié des formations sanitaires soit 48,14%. En ce qui concerne la présence des médecins dans les formations sanitaires de la première ligne, ils sont disponibles à 87%, et sont beaucoup plus impliqués dans les activités curatives. De tous les malades reçus dans les centres de santé, 87,9% ont été vus par les médecins.

En sommes, à l’issue des présentations et échanges, tous les cadres de la DPS ont apprécié  ces résultats permettant à la DPS de mettre en exergue les vrais problèmes de terrain, nécessitant une solution  bien orientée de la part de la DPS et des acteurs à différents niveau. La DPS s’est approprié tous les résultats de la recherche et une autre séance de ce genre est prévue dans 3 mois.  

                                                                                                                            Dr Charles

Register or log in to comment

Info posted by

Javier Burgos
|
10 June 2019

Do more through capacity4dev