European Youth Portal

Information and opportunities for young people across Europe.


Voyage prévu ? N’oublie pas ta carte européenne d’assurance maladie !

Avant de partir à l’étranger, il est essentiel de bien préparer son voyage. Pense à tes bagages, mais pas seulement !

La Carte européenne d'assurance maladie (CEAM) est gratuite et te permettra, en cas de pépin, de bénéficier de soins médicaux lors d'un séjour temporaire dans un pays de l'UE ainsi qu'au Lichtenstein, en Suisse, en Islande et en Norvège. Les suivis de grossesse, accouchement et les maladies chroniques et préexistantes sont également prises en charge. En revanche, cette carte ne remplace pas une assurance voyage privée et ne fonctionnera pas si tu décides d'aller te faire soigner dans un pays.

 

Comment l’obtenir 

En ligne, en te connectant à ton compte d’assuré sur Ameli.fr 

  • Par téléphone, en composant le 36 46 (prix d’un appel local depuis un poste fixe)

  • Via ton smartphone, grâce à l'application Ameli disponible sur l'App Store et Google Play

  • En te déplaçant dans ta caisse d’assurance maladie

Attention au délai : la CEAM est envoyée par voie postale sous 3 semaines. Si tu t'y es pris trop tard, ou si le courrier n’est pas arrivé à temps, ta caisse d’assurance maladie peut cependant te délivrer un certificat provisoire. Il est valable 3 mois et offre les mêmes garanties que la carte qu’il remplace.

 

Comment ça marche 

Tu as un problème de santé ou un accident à l’étranger. Présente ta CEAM auprès du médecin, hôpital (du service public) ou pharmacien qui te reçoit. Tes soins médicaux seront pris en charge. Les formalités diffèrent d’un pays à l’autre : dans certains pays, tu n’auras pas à faire l’avance de frais, mais dans d’autres ça sera le cas. Si tu dois avancer les frais, pense à faire une photocopie de la feuille de soin et de l’ordonnance.

 

Attention, la CEAM te garantit les frais médicaux mais ne couvre en aucun cas la responsabilité civile, l’assistance rapatriement, les soins médicaux privés et les frais de sauvetage. Il est donc recommandé de souscrire une assurance complémentaire.