You are here

flag

Published: 24/05/2013 12:28

Available languages

european youth portal

Voyage prévu ? N’oublie pas la carte européenne d’assurance maladie !

This content is currently available in the following languages: .

Avant de partir à l’étranger, il est essentiel de bien préparer son voyage. Pense à tes bagages, mais pas seulement !

© Eurodesk France

Commence par vérifier la situation du pays dans lequel tu te rends, la validité de tes papiers d’identité et pense à ce qui pourrait t'arriver sur place si tu tombes malade…d’où l’importance de la carte européenne d’assurance maladie (CEAM).

 

Comment l’obtenir

Si tu voyages dans l’Union européenne, cette carte te donnera accès aux soins de santé partout. Tu peux la demander :

  • Sur Internet, en te connectant à ton compte d’assuré sur www.ameli.fr (rubrique « Vos demandes »).
  • Par téléphone, en composant le 36 46 (prix d’un appel local depuis un poste fixe).
  • En te déplaçant dans votre caisse d’assurance maladie. Aucun document ne te sera réclamé.

ATTENTION aux délais : La CEAM est envoyée par voie postale sous environ 15 jours. Cela veut dire que tu dois faire ta demande au moins deux semaines avant ton départ. Si tu t'y es pris trop tard, ou si le courrier n’est pas arrivé à temps, ta caisse d’assurance maladie peut cependant te délivrer un certificat provisoire. Il est valable 3 mois et offre les mêmes garanties que la carte qu’il remplace.

 

Comment ça marche

Tu as un problème de santé ou un accident à l’étranger. Présente ta CEAM auprès du médecin, hôpital (du service public) ou pharmacien qui te reçoit. Tes soins médicaux seront pris en charge. Les formalités diffèrent d’un pays à l’autre : dans certains pays, tu n’auras pas à faire l’avance de frais, mais dans d’autres ça sera le cas. Si tu dois avancer les frais, pense à faire une photocopie de la feuille de soin et de l’ordonnance.
Cette carte te permet de recevoir les soins médicaux publics nécessaires lorsque tu voyages, étudies ou travailles bénévolement dans n'importe quel pays de l'UE, ainsi qu'en Islande, au Liechtenstein, en Norvège ou en Suisse.

Attention : La CEAM te garantit les frais médicaux mais ne couvre en aucun cas la responsabilité civile, l’assistance rapatriement, les soins médicaux privés et les frais de sauvetage. Il est donc recommandé de souscrire une assurance complémentaire.