Europese Jongeren Site

Informatie en kansen voor jongeren in heel Europa.

© British Council Russia on Flickr CC SA 2.0 FR

L’année de césure, un droit pour tous les étudiants !

Quel étudiant n’a pas rêvé de faire une pause pendant ses études ? Faire un stage, un volontariat, partir à l'étranger... La césure, qui n’était jusqu’à présent réservée qu’à une minorité d’étudiants est désormais autorisée pour tous !

D’après une étude Animafac-Viavoice publiée en avril 2015, un jeune sur deux souhaite prendre une année de césure dans son parcours. Grâce à la circulaire facilitant la mise en œuvre d’une année de césure dans les parcours étudiants, chaque étudiant est désormais libre de le faire !

 

La césure, un droit pour tous !

Une circulaire ministérielle vient d’être publiée donnant droit à tous les étudiants de bénéficier d'une césure pendant leur cursus. Ce cadre légal est une excellente nouvelle pour tous les étudiants qui souhaitent interrompre leurs études pour vivre une expérience personnelle, professionnelle ou associative, en France ou à l'étranger.

 

Bon à savoir 

  • Quel statut ? Pendant la césure, tu conserves ton statut et tes droits sociaux d’étudiant
  • Quelle durée ? La césure peut aller de 6 mois à 1 an
  • Quand ? La césure peut s’effectuer dès ta première année d’études supérieures

 

Etudiant boursier, la césure peut te coûter ta bourse

La bourse est généralement maintenue mais la circulaire précise qu’elle « est soumis[e] aux conditions de progression, d'assiduité aux cours et de présence aux examens ». Dans certains cas, l'établissement peut décider de l'obtention ou non d'une subvention durant une période de césure.

 

Pourquoi faire une pause ?

La césure n’a rien d’obligatoire, elle s’effectue sur la base du volontariat. En revanche, cette option peut s'avérer intéressante puisqu'elle profite autant à ton cursus qu'à ton épanouissement personnel ! De retour sur les bancs de l’école, libre à toi de valoriser les compétences que tu auras acquises pendant ton « break ».