European Youth Portal

Information and opportunities for young people across Europe.

Video: 

Garanties pour la jeunesse


Une garantie pour lutter contre le chômage des jeunes

La « garantie pour la jeunesse » vise à offrir à tous les jeunes de moins de 25 ans une offre concrète de qualité dans les 4 mois suivant la fin de leur scolarité ou la perte de leur emploi.

La garantie pour la jeunesse, un outil essentiel pour lutter contre le chômage des jeunes, prévoit que l'offre doit consister en un emploi, un apprentissage, un stage ou une formation continue et être adaptée aux besoins et à la situation de chacun. L'objectif est d'améliorer de façon structurelle le passage de l’école au monde du travail et d'apporter un soutien direct à l’emploi des jeunes. Cette garantie peut prendre des formes différentes selon le contexte national.

 

Le système se fonde sur les résultats concluants issus de l'expérience autrichienne et finlandaise: en Finlande, la garantie a permis de réduire le chômage des jeunes, 83,5 % des participants ayant trouvé un emploi, un stage, un apprentissage ou une formation continue dans les 3 mois suivant leur inscription.

 

Plans nationaux de mise en œuvre

La mise en place et le succès de la garantie pour la jeunesse nécessitent une étroite coopération entre tous les acteurs concernés : pouvoirs publics, établissements d'enseignement, employeurs, etc. Les pays de l'UE ont présenté des plans nationaux de mise en œuvre de la garantie pour la jeunesse, qui recensent les mesures à prendre, établissent un calendrier et déterminent le rôle des pouvoirs publics et d'autres organismes.

 

Pour atteindre les objectifs de la garantie pour la jeunesse, des réformes stratégiques sont nécessaires afin d'améliorer le passage de l'école au marché du travail. Il faudra peut-être renforcer les services publics de l'emploi, améliorer les partenariats pour aller à la rencontre des jeunes et modifier les systèmes d'éducation. À l'issue de l'évaluation des plans nationaux de mise en œuvre par la Commission, huit pays ont été invités à prendre des mesures plus énergiques. 

 

Projets pilotes

Il est possible que tu ne puisses pas encore bénéficier de la garantie pour la jeunesse, car les travaux sont en cours dans certains pays. 18 projets pilotes ont toutefois été lancés dans sept pays entre août et décembre 2013. Ils donnent une idée de ce à quoi pourrait ressembler la garantie dans ton pays :

 

  • En Roumanie, des « clubs de demandeurs d'emploi » ont été créés pour préparer les jeunes à la vie professionnelle en leur offrant des orientations et des formations spécialisées, et en établissant des sociétés de formation.
  • Au Royaume-Uni, des partenariats ont été établis entre des écoles et des employeurs locaux pour offrir aux jeunes des stages, des apprentissages et des placements en entreprises, notamment un accompagnement professionnel individuel et une session d'orientation. 
  • L'Italie a organisé des visites d'écoles et d'entreprises, des événements pour encourager l'entrepreneuriat et des séminaires pour les jeunes qui ne travaillent pas et ne suivent ni études ni formation.
  • En Irlande, de jeunes demandeurs d'emploi ont eu des entretiens avec des conseillers des services publics de l'emploi.
  • La Lituanie a élaboré un modèle dans le cadre duquel la ville de Vilnius et la confédération des employeurs gèrent un service de « mise en contact » entre les demandeurs d'emplois et les entreprises locales, notamment au travers de placements de deux semaines en entreprise. 

 

Pour en savoir plus sur la garantie pour la jeunesse et sa mise en œuvre, lis le mémo de la Commission européenne à ce sujet.