Evropski mladinski portal
Informacije in možnosti za mlade v Evropi.

Valider ses expériences

© Pixelfocus / Fotolia
Tu veux changer de métier ou as envie d’obtenir un diplôme ? Pourquoi ne pas envisager une validation des acquis de l’expérience (VAE) ou une validation des acquis professionnels (VAP) ?

La Validation des acquis de l'expérience (VAE)

  • Pour qui ? Toute personne pouvant justifier d’au moins trois ans d’expérience, consécutifs ou non, en France ou à l'étranger, en rapport direct avec la certification visée
  • Pour quoi ? Obtenir une certification (diplôme, titre professionnel ou certificat de qualification professionnelle), faire reconnaître tes compétences, mettre en cohérence ta certification avec son niveau de responsabilité, obtenir une équivalence en cas de reprise d’études ou de changement de poste
  • Comment ? La VAE est une démarche qui nécessite un gros investissement personnel, en temps et parfois en argent. Il faut constituer un dossier écrit sur tes activités professionnelles qui sera suivi d'un entretien avec un jury. Ce dernier déterminera si tu possèdes, ou non, les compétences correspondant au diplôme ou une partie du diplôme visé.
  • Quel coût ? Il peut varier de quelques euros (timbres, enveloppes et photocopies de certificats de travail ou autres justificatifs) à bien plus, dans le cas d'un diplôme de grande école. Le montant est alors équivalent aux frais de scolarité. Si tu es salarié, un « congé VAE » et une prise en charge peuvent t'être accordés dans le cadre des dispositifs de la formation professionnelle continue. Contacte le service du personnel de ton entreprise ou bien ton OPCA. Si tu n'es pas salarié, tu devras addresser ta demande de prise en charge au Fond d’Assurance Formation (FAF). Les demandeurs d’emploi bénéficient de la gratuité de différentes phases du processus de VAE et d’une aide financière à la VAE.
  • Quelle durée ? De 6 à 12 mois, et davantage pour obtenir une validation partielle qui doit être complétée par une formation.

Plus d'infos

 

 

La Validation des acquis professionnels pour dispense de titre (VAP)

  • Pour qui ? Toute personne ayant interrompu ses études depuis au moins deux ans et justifiant d'au moins 3 ans d’expérience professionnelle en rapport avec la formation visée.
  • Pour quoi ? La VAP autorise l'accès direct à une formation de l’enseignement supérieur sans avoir le diplôme normalement requis en faisant valider une expérience professionnelle ou des acquis personnels. Il est possible, par exemple, d’avoir un bac+3 et d’entrer en deuxième année de master (bac +5).
  • Comment ? La VAP est une procédure plus rapide que la VAE. Il n'y a pas de dossier conséquent à rédiger. Fais une demande écrite de « Validation des Acquis Professionnels pour dispense de titre » auprès de l’établissement choisi. Une commission pédagogique composée d’enseignants chercheurs examine la description de l’expérience professionnelle et la formation d’origine. Si l’avis est favorable, tu seras convoqué pour un entretien de motivation devant un jury d’admission. Si la décision est positive, tu peux peut accéder à la formation. Dans certains cas, la  commission prescrit une remise à niveau.
  • Quel coût ? La VAP ne représente pas de coût supplémentaire autre que les frais d’inscription en formation.
  • Où s’adresser ? Contacte le conseiller en formation continue (FC) de l’établissement.