Portail européen de la jeunesse
Informations et possibilités pour les jeunes en Europe

Etudier en travaillant : L’alternance

© Bilderbox / Fotolia
L’alternance, c’est un rythme de formation entre école et entreprise. Elle t’ouvre les portes du monde du travail tout en t’offrant un premier pas vers l’indépendance. Entre deux types de contrats alternés, que choisir ?

Formalités

  • Ressortissant d’un pays de l'UE, de l’Espace économique européen (EEE) ou de la Suisse : si tu souhaites conclure un contrat en alternance en France,  tu n’as pas d’autorisation de travail à demander, une pièce d’identité suffit. 
  • Non ressortissant d’un pays de l’UE : tu as accès à l’alternance à durée déterminée, si tu es titulaire d’une carte de séjour ou d’un visa long séjour « étudiant » t'autorisant à travailler. Tu dois obligatoirement solliciter une autorisation provisoire de travail (APT), auprès du service de la main-d’œuvre étrangère (MOE) ou de la Direccte.

 

Contrats d’apprentissage et de professionnalisation

Contrat d'apprentissage

  • Qui est concerné ? Les jeunes de 16 à 25 ans
  • Objectif : Acquisition d'un diplôme ou d'un titre professionnel
  • Lieu : L’apprenti suit une formation préparée en centre de formation d'apprentis (CFA) et travaille en alternance chez un employeur privé ou public
  • Durée : De 1 à 3 ans en fonction de la formation et du niveau de qualification. Le contrat d'apprentissage peut être conclu à durée déterminée (CDD) ou indéterminée (CDI)
  • Rémunération : Entre 25 % et 78 % du SMIC en fonction de l’âge et de l’année de formation
  • Quel suivi ? L'apprenti est obligatoirement suivi par un maître d'apprentissage
  • Coût de la formation : Gratuit

 

Contrat de professionnalisation

  • Qui est concerné ? Les jeunes de 16 à 25 ans et demandeurs d'emploi de plus de 26 ans
  • Objectif : L'insertion ou le retour à l'emploi par l'acquisition d'une qualification
  • Lieu : Organisme de formation professionnelle continue agréé. Le salarié ne peut travailler pour l'Etat, les collectivités territoriales et leurs établissements publics administratifs.
  • Durée : De 6 à 24 mois selon la situation du salarié. Le contrat de professionnalisation peut être conclu à durée déterminée (CDD) ou indéterminée (CDI)
  • Rémunération : Entre 55 % et 85 % du SMIC en fonction de l’âge et de son niveau de formation
  • Quel suivi ? Le salarié en contrat de professionnalisation est obligatoirement suivi par un tuteur
  • Coût de la formation : Gratuit

Si tu hésites entre les deux contrats, décide-toi surtout par rapport à la formation et à l'entreprise qui correspondent à ton projet professionnel.

 

Où trouver des offres

Publié: Jeu., 10/10/2013 - 18:31


Tweet Button: 

New!


Info for young people in the western balkans

Besoin d'aide ou de conseils ?

Poser une question

Liens connexes