Europos jaunimo portalas
Informacija ir galimybės visos Europos jaunimui.

Demandeur d’emploi, et si la mobilité était la clé qui te manquait ?

Cela fait un moment que tu recherches du travail, tu ne comptes plus les candidatures envoyées ni les refus essuyés, tu es fatigué de solliciter ton réseau et de guetter la moindre opportunité ? Profites-en pour partir à l'étranger !

Convaincus qu’un séjour à l’étranger est un rempart contre le chômage, la France, ses organisations et partenaires internationaux s’appliquent à faciliter la mobilité européenne et internationale des demandeurs d’emploi.

 

La mobilité, tu as tout à y gagner !

Effectuer un stage à l’étranger est toujours formateur. Cela te permet d’acquérir une expérience professionnelle ainsi qu’un bon nombre d'acquis personnels. Echange d’expérience, ouverture d’esprit, confiance en soi, autonomie, épanouissement personnel… on ne compte plus les bénéfices apportés par une expérience de mobilité.

 

Quels dispositifs de mobilité pour les demandeurs d’emploi ?

  • Erasmus+ : Si tu es diplômé depuis moins d’un an et en recherche d’emploi, le programme Erasmus+ te permet d’effectuer un stage en Europe dans une entreprise de ton secteur d’activité. Attention : Tu dois, pour cela, faire ta demande lors de ta dernière année à l'université. Regarde le témoignage de Thomas, jeune demandeur d’emploi parti faire un stage dans une agence de creative design à Edimbourg (Ecosse).

  • Eurodyssée : Si tu as entre 18 et 30 ans, que tu es demandeur d’emploi et que tu résides dans une des régions membres de l’Association des régions d’Europe, le programme Eurodyssée t’offre la possibilité de faire un stage dans une entreprise d’une de ses régions partenaires en Europe. Créé ton profil en ligne, découvre les offres à pourvoir et postule à celles qui t’intéressent !

  • OFQJ (Office Franco-Québécois pour la Jeunesse) : Si tu as entre 18 et 35 ans et recherches un emploi, l’OFQJ te propose un stage de perfectionnement  au sein d’une entreprise québécoise. Informations et inscription en ligne. 

  • OFAJ (Office Franco-Allemand pour la Jeunesse) : Si tu as entre 18 et 30 ans, possèdes des bases de la langue allemande et recherches un emploi, l’OFAJ te propose un stage de qualification en Allemagne avec le programme Praxes.

  • EURES : Si tu recherches un emploi dans un autre pays de l'UE et que tu as entre 18 et 30 ans, tu peux bénéficier d'une aide financière (formations, frais de déplacement, etc.) via le programme « Ton premier emploi EURES ».

 

Une mobilité accompagnée

Pour chaque programme proposé, un accompagnement est organisé :

  • Avant de partir, pour t’aider à préparer ton départ

  • Pendant ton séjour, pour s’assurer du bon déroulement de ton séjour

  • À ton retour, pour évaluer les compétences acquises lors de ton expérience à l’étranger

 

Pas de mobilité sans projet !

Tu es habité par l’envie de voyager, de découvrir l’autre ? N’oublie pas que ton séjour à l’étranger doit s’insérer dans un projet. Pour que cette expérience fasse une réelle différence lors d’un futur entretien, encore faut-il savoir la valoriser ! D’où l’importance de te poser les bonnes questions : Quelles compétences cherches-tu à développer ? Comment vas-tu pouvoir vendre cette expérience auprès des recruteurs ? Garde toujours à l’esprit que ton séjour de mobilité est un pari sur l’avenir.

 

La mobilité, un levier vers l’insertion professionnelle

Une expérience à l’étranger est un plus très apprécié des recruteurs. D’après une étude menée sur ce sujet, la mobilité est un véritable tremplin à l’emploi qui permet :

  • Un retour plus rapide à l’emploi

  • Un emploi de meilleure qualité

  • Une rémunération plus élevée

 

La maîtrise d’une langue étrangère, l’acquisition de nouvelles compétences, le développement de qualités d’adaptation sont autant d’atouts que tu pourras vendre aux entreprises dès ton retour de mobilité. Alors, pour optimiser tes chances de retour à l’emploi, envole-toi pour l’étranger !