Portail européen de la jeunesse

Informations et possibilités pour les jeunes en Europe

© fotolia.com - Oscar Espinosa

As-tu déjà été victime d'une agression sur internet?

Nous passons de nombreuses heures connectés à internet, que ce soit pour utiliser les médias sociaux, contacter des amis, regarder la télévision ou rechercher des informations pour l'école ou le travail. Mais que faire si nous sommes la cible d'une agression sur internet?

Le mouvement contre le discours de haine est une campagne destinée à encourager les jeunes à défendre les droits de l'homme et à lutter contre le discours de haine en ligne (propos racistes, homophobes ou sexistes, ou d'autres formes de cyberharcèlement).

 

Créé par le Conseil de l'Europe, ce mouvement vise à utiliser la Toile pour lutter contre les agressions en ligne. Il consiste à sensibiliser les jeunes au discours de haine, à leur apprendre à reconnaître les situations dans lesquelles il y a violation des droits de l'homme, et à les aider à défendre leur droits et ceux d'autrui.

 

Un rapport de l'Agence des droits fondamentaux de l'UE indique que les groupes minoritaires (communauté Rom, migrants, personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres et intersexuées, etc.) sont les cibles les plus fréquentes de tous les types de délits motivés par la haine, et notamment les agressions sur internet. Les auteurs profitent de l'anonymat apparent des communications en ligne.

 

 

 

Que peux-tu faire?

Voici 5 choses que tu peux faire pour soutenir le mouvement contre le discours de haine:

 

  1. Crée des messages, photos, vidéos et autres contenus contre le discours de haine et télécharge-les.

 

  1. Si tu as été témoin ou victime d'une agression sur internet, signale-le en envoyant le lien à l'Observatoire du discours de haine, une plateforme qui s'emploie à cartographier les discours de haine en ligne.

 

  1. Lis le blog de la campagne contre le discours de haine pour en savoir plus sur les événements à venir et les moyens d'y participer. Tu peux également suivre ce mouvement sur Facebook ou Twitter.

 

  1. Signe la pétition visant à désigner le 22 juillet comme Journée européenne pour les victimes des crimes de haine.

 

  1. Organise un événement le 22 juillet 2016 en soutien à la Journée européenne pour les victimes des crimes de haine dans une école, un mouvement de jeunesse ou un endroit public afin de sensibiliser aux délits haineux qui se sont produits dans ta communauté ou ton pays.

 

 

Autre lien:

Projets visant à lutter contre le discours de haine sur internet