Chemin de navigation

Partager sur 
	Partager sur Facebook
  
	En parler sur Twitter
  
	Partager sur google+
  
	Partager sur linkedIn

Travailler à l’étranger – France – Kinésithérapeutes

Mise à jour : 10/03/2014

Reconnaissance des qualifications professionnelles

Les informations ci-après ne s'adressent qu'aux personnes qui souhaitent travailler et non étudier à l'étranger.

Si vous avez obtenu vos qualifications professionnelles dans un pays hors UE, renseignez-vous auprès de l'autorité compétente pour savoir si vous devez en demander la reconnaissance.

Documents [séjour permanent]

Si vous souhaitez travailler comme kinésithérapeute en France à titre permanent, vous devez fournir les documents suivants:

  • un formulaire de demande dûment complété (voir à la fin du Journal officiel);
  • une preuve de nationalité (copie du passeport ou de la carte d'identité en cours de validité);
  • la preuve de tout changement de nom;
  • une copie des qualifications officielles (en tant que kinésithérapeute, ou autres qualifications éventuelles);
  • une preuve de l'expérience professionnelle (copies de contrats, références, etc.);
  • une description détaillée des études indiquant:
    a. la durée totale des études,
    b. la théorie: les sujets et heures de cours pour chaque matière,
    c. la pratique: les sujets et heures de pratique pour chaque matière,
    d. les services dans lesquels l'expérience pratique a été acquise, et le nombre de semaines
    passées dans chaque service;
  • un certificat attestant le statut professionnel actuel/la régularité de la situation, délivré par les autorités de santé compétentes du dernier pays d'emploi et de résidence. Le certificat doit attester que vous êtes légalement habilité à exercer en tant que kinésithérapeute (que vous ne faites l'objet d'aucune mesure de suspension ou d'interdiction d'exercer).
    Il doit avoir été délivré moins de trois mois auparavant;
  • si la profession de kinésithérapeute n'est PAS réglementée dans votre pays d'origine, la preuve que vous avez exercé cette profession pendant au moins deux ans au cours des dix dernières années.
    Veuillez joindre des contrats ou des références d'employeurs mentionnant que vous avez travaillé comme kinésithérapeute, et pendant combien de temps;
  • un certificat de bonne conduite (l'original, pas une copie) délivré par l'organisme professionnel compétent (s'il en existe un dans votre pays) moins d'an an auparavant;
  • si vous comptez travailler en tant que professionnel de la santé alors que vous exercez déjà une activité professionnelle salariée, vous devez en informer votre employeur.

Tous les documents, à l'exception de votre carte d'identité ou de votre passeport, doivent être en français. Une traduction certifiée doit accompagner les documents rédigés dans une autre langue. Sont acceptées les traductions certifiées par des traducteurs agréés d'un pays de l'UE, ainsi que d'Islande, du Liechtenstein, de Norvège ou de Suisse.

Vous pouvez contacter l'organisme national des traducteurs pour vous aider à trouver un traducteur agréé.

Vous devez envoyer deux copies de chaque document avec votre demande par la poste . Utilisez de préférence un envoi recommandé afin d'éviter de perdre des documents et conservez une copie de votre demande.

Autorité responsable [séjour permanent]

Directions régionales de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale

Adresses par région

Délais de réponse [séjour permanent]

Une fois les documents envoyés, les autorités ont:

  • 1 mois, à compter de la réception de votre demande, pour en accuser réception et vous demander éventuellement d'autres documents;
  • 3 mois pour prendre une décision, après avoir reçu tous les documents nécessaires.

Coût [séjour permanent]

Gratuit

Documents [séjour temporaire]

Si vous souhaitez travailler comme kinésithérapeute en France à titre temporaire, vous devez fournir les documents suivants:

  • un formulaire de déclaration dûment complété (voir à la fin du Journal officiel) informant l'autorité responsable que vous souhaitez offrir vos services en tant que kinésithérapeute en France;
  • une preuve de nationalité (copie du passeport ou de la carte d'identité en cours de validité);
  • une copie des qualifications officielles (en tant que kinésithérapeute, ou autres qualifications éventuelles);
  • un ou plusieurs certificats délivrés par l'autorité compétente de votre pays d'origine ou de votre pays de résidence, attestant que vous êtes légalement habilité à exercer en tant que kinésithérapeute et que vous n'avez pas été exclu de la profession à titre permanent ou temporaire.

Tous les documents, à l'exception de votre carte d'identité ou de votre passeport, doivent être rédigés en français. Une traduction certifiée doit accompagner les documents rédigés dans une autre langue. Sont acceptées les traductions certifiées par des traducteurs agréés d'un pays de l'UE, ainsi que d'Islande, du Liechtenstein, de Norvège ou de Suisse.

Vous pouvez contacter l'organisme national des traducteurs pour vous aider à trouver un traducteur agréé.

Vous devez envoyer deux copies de chaque document à l'autorité compétente par envoi recommandé avec accusé de réception.

Autorité responsable [séjour temporaire]

Conseil national des masseurs kinésithérapeutes

120-122 rue Réaumur
75002 Paris

Tél.: +33 01 46 22 32 97
Conseil français des masseurs kinésithérapeutes français

Délais de réponse [séjour temporaire]

Une fois les documents envoyés, les autorités ont:

  • 1 mois, à compter de la réception de votre demande, pour en accuser réception et vous demander éventuellement d'autres documents;
  • 3 mois pour prendre une décision, après avoir reçu tous les documents nécessaires.

Coût [séjour temporaire]

Gratuit

Besoin d'aide?

Besoin d'aide?

Vous n'avez pas trouvé l'information recherchée? Vous avez besoin d'aide pour résoudre un problème?