Chemin de navigation

FAQ – Conditions et formalités – Salariés

  • Je suis croate. Mon employeur peut-il me détacher pendant une courte période dans un autre pays de l'UE?

    OUI — Il existe encore des restrictions en matière d'accès au marché du travail pour les citoyens bulgares, roumains et croates, mais elles ne s'appliquent pas aux détachements à l'étranger. Vous pouvez donc être détaché dans n'importe quel pays de l'UE.

    EXCEPTION — L'Autriche et l'Allemagne appliquent des restrictions au travail temporaire dans certains secteurs. Vous pourriez donc avoir besoin d'un permis de travail en cas de détachement dans un de ces pays.

    Pour savoir quels sont les secteurs concernés, veuillez prendre contact avec l'autorité chargée des travailleurs détachés en Autriche ou en Allemagne.

  • Dans le pays où j'ai été détaché, tous mes collègues perçoivent le salaire minimum. Est-ce que j'y ai également droit?

    OUI — Pendant toute la durée du détachement, votre employeur est tenu de respecter les règles de base applicables à la protection des travailleurs dans le pays d'accueil, notamment en ce qui concerne le salaire minimum, le temps de travail, les périodes minimales de repos et autres.

    Pour en savoir plus sur vos droits, contactez l'autorité chargée des travailleurs détachés de ce pays.

  • Je suis travailleur indépendant et j'ai l'intention de travailler quelques mois à l'étranger. Quelles formalités dois-je accomplir?

    Si vous souhaitez travailler quelques mois seulement dans un autre pays de l'UE, le détachement est la solution la plus avantageuse.

    Le détachement vous permet de travailler à l'étranger tout en continuant à bénéficier du système de sécurité sociale du pays dans lequel vous travaillez habituellement.

    Avant de partir, vous devez:

    • demander un formulaire A1 (ex-formulaire E101). Demandez à l'autorité chargée des travailleurs détachés de votre pays d'origine quel organisme délivre ces documents.

      Ce formulaire prouve que vous êtes toujours couvert, de même que les personnes à votre charge, par le système de sécurité sociale de votre pays pendant votre séjour à l'étranger, et ce pour une période de 2 ans maximum.

      Pour obtenir ce formulaire, vous devez prouver que l'activité que vous comptez exercer à l'étranger est semblable à celle que vous exercez dans votre pays d'origine. Comment? Voir le guide de l'UE sur les détachements pdf [690 KB] English;
    • demander un formulaire S1 (ex-formulaire E106) à l'organisme d'assurance maladie de votre pays d'origine. Ce document vous permettra, ainsi qu'à votre famille, de bénéficier de soins de santé dans le pays d'accueil pendant la durée de votre séjour;
    • éventuellement, faire une déclaration préalable indiquant que vous exercerez votre profession dans le pays d'accueil.

      Pour savoir si cette formalité est requise et comment l'accomplir, contactez l'autorité chargée des travailleurs détachés dans votre pays d'origine.

    Si vous n'avez pas besoin de vous installer dans le pays pour y travailler, et que vous pouvez vous contenter de courtes visites, vous devez seulement vous munir d'une carte européenne d'assurance maladie. Vous pouvez vous la procurer auprès de votre organisme d'assurance maladie.

    À votre arrivée dans le pays d'accueil:

  • Je suis indépendant et je suis parvenu à la fin de la période de détachement indiquée dans le formulaire A1 (ex-formulaire E101). Je voudrais rester plus longtemps pour terminer le travail en cours. Est-ce que je peux prolonger mon détachement?

    OUI — Vous pouvez demander une prolongation si, pour des raisons imprévues, le détachement doit durer plus longtemps que ce qui était initialement projeté, à condition que la période totale de détachement, prolongation comprise, ne dépasse pas 2 ans.

    Vous devez pour cela contacter l'autorité chargée des travailleurs détachés du pays dans lequel vous travaillez.

    Vous devez prouver que des circonstances imprévues ont entraîné un surcroît de travail. Si vous ne le faites pas, le pays dans lequel vous êtes détaché risque de refuser la prolongation.

    En cas de refus, vous pouvez rester, mais votre statut sera modifié et vous deviendrez un «expatrié»: vous devrez cotiser au système de sécurité sociale de votre pays d'accueil (et non plus à celui de votre pays d'origine).

  • Je suis un travailleur indépendant et je vais travailler pendant trois ans dans un autre pays de l'UE. Je voudrais me détacher afin de rester affilié au régime de sécurité sociale de mon pays d'origine. Est-ce que c'est possible, sachant que le détachement va durer plus de 2 ans?

    CELA DÉPEND — S'il est clair dès le départ que le détachement durera plus de 2 ans, vous pouvez demander une dérogation à la réglementation du pays d'accueil, ce qui vous permettra de continuer à dépendre du système de sécurité sociale de votre pays d'origine pendant la durée du détachement.

    Ces dérogations, qui sont accordées au cas par cas, nécessitent l'accord des autorités compétentes dans chaque pays concerné et ne sont valables que pour une période déterminée.

    Vous devez pour cela vous adresser à l'autorité chargée des travailleurs détachés dans le pays d'accueil.

  • Que se passe-t-il si j'ai un accident pendant mon détachement dans un autre pays de l'UE? L'organisme de sécurité sociale de mon pays me couvrira-t-il, moi et ma famille?

    OUI — Pendant deux ans maximum (que vous ayez été détaché par votre employeur ou par vous-même, si vous êtes un travailleur indépendant).

    Vous devrez être en possession des deux documents suivants pour pouvoir être soigné dans le pays où vous êtes détaché:

Aide