Chemin de navigation

Mise à jour : 20/06/2014

work

Perdre son emploi à l'étranger

Si vous perdez votre emploi alors que vous travaillez dans un autre pays de l'UE, c'est votre situation professionnelle et votre lieu de résidence — et non votre nationalité — qui détermineront quel pays doit vous verser des allocations de chômage.

Que faire si, avant de perdre votre emploi, vous étiez dans l'une des situations suivantes:

Je vis et je travaille à l'étranger

Vous avez l'intention de rester?

Si vous décidez de rester dans le pays de l'UE où vous avez perdu votre emploi, c'est à ce pays que vous devez vous adresser pour vos allocations de chômage.

Inscrivez-vous comme demandeur d'emploi auprès des services nationaux pour l'emploi. Vous serez traité comme un ressortissant de ce pays.

Soyez attentif aux points suivants:

  • périodes de travail requises pour pouvoir recevoir des allocations de chômage;
  • taux applicables au calcul des allocations;
  • durée de versement des allocations.

Si on vous demande une attestation pour les périodes de travail et de couverture sociale accomplies dans un autre pays de l'UE, vous devrez demander un formulaire U1 (ex-formulaire E 301) dans le pays où vous avez travaillé.

Si vous ne soumettez pas de formulaire U1, les services traitant votre demande pourront obtenir l'information directement auprès du pays concerné. Mais vous pouvez accélérer la procédure en présentant vous-même le formulaire.

Vous rentrez dans votre pays?

Si vous perdez votre emploi et décidez de retourner dans votre pays d'origine, vous devez y contacter les services nationaux pour l'emploi et leur demander si vous avez encore droit aux allocations de chômage après la période que vous avez passée à l'étranger.

Si c'est le cas, vous devrez:

Si vous ne soumettez pas de formulaire U1, les services traitant votre demande pourront obtenir l'information directement auprès du pays concerné. Mais vous pouvez accélérer la procédure en présentant vous-même le formulaire.

Si vous n'avez pas droit à des allocations dans votre pays d'origine, vous pouvez faire une demande de transfert des allocations de chômage , du pays dans lequel vous avez perdu votre emploi vers:

  • votre pays d'origine;
  • tout autre pays dans lequel vous comptez chercher du travail.

En général, les allocations sont transférées pendant une période 3 mois, qui peut être prolongée jusqu'à 6 mois.

J'ai été détaché à l'étranger pour une brève période (moins de 2 ans)

Si vous souhaitez rester couvert par le régime de sécurité sociale du pays d'où vous avez été détaché, c'est ce pays qui doit vous verser vos allocations de chômage.

Dans ce cas, vous devez vous inscrire en tant que demandeur d'emploi auprès des services pour l’emploi de ce pays.

Je suis un fonctionnaire détaché à l'étranger

En cas de chômage total, vous pouvez choisir de recevoir des allocations dans le pays de l'UE où vous avez été détaché ou dans votre pays d'origine, en vous inscrivant auprès du service pour l'emploi de l'un ou l'autre pays.

  • Si vous décidez de demander des allocations dans le pays où vous avez été détaché, demandez un formulaire U1 (ex-formulaire E 301) au service national pour l'emploi de votre pays d'origine.

    Ce formulaire indique les périodes à prendre en compte pour calculer le montant des allocations de chômage.

    Vous devez le présenter au service national pour l'emploi du pays dans lequel vous faites une demande d'allocations.
  • Si vous ne soumettez pas de formulaire U1, les services traitant votre demande pourront obtenir l'information directement auprès du pays concerné. Mais vous pouvez accélérer la procédure en présentant vous-même le formulaire.

  • Si vous décidez de demander des allocations dans votre pays d'origine, vous devrez retourner dans ce pays.

Vos allocations seront calculées selon les règles du pays où vous êtes inscrit en tant que demandeur d'emploi et tiendront compte de toutes les périodes de travail à l'étranger.

Histoire vécue

Bien choisir le pays qui versera les allocations

Mirko, Allemand, travaille en Irlande comme fonctionnaire pour l'administration allemande, mais il perd son emploi. Il pourrait rentrer en Allemagne pour s'y inscrire comme demandeur d'emploi, mais il décide de rester en Irlande et d'y faire une demande d'allocations de chômage.

Il s'attend à recevoir une indemnité correspondant à peu près à 67 % de son salaire journalier moyen, comme c'est habituellement le cas en Allemagne. Mais en Irlande, le montant des allocations ne dépend pas de la rémunération perçue avant de perdre son emploi. Il est donc très surpris d'apprendre qu'il n'a droit qu'à une somme forfaitaire de 204,30 euros par semaine.

Je travaille dans un pays mais réside dans un autre (travailleur frontalier)

Un travailleur frontalier (salarié ou indépendant) qui perd son emploi ne peut demander d'allocations de chômage que dans son pays de résidence.

Exception

Si vous rentriez chez vous moins d'une fois par semaine lors de votre dernière période d'emploi en tant que travailleur frontalier, vous pouvez choisir le pays qui devra vous verser des allocations (votre pays de résidence ou le dernier pays dans lequel vous avez travaillé).

Cette règle s'applique depuis le 1er mai 2010, mais il est possible que certains services pour l'emploi ne la connaissent pas encore. Si vous rencontrez des difficultés pour percevoir vos allocations de chômage à l'étranger, prenez contact avec nos services d'assistance.

Montant

C'est la législation de votre pays de résidence et la durée de votre emploi à l'étranger qui détermineront si vous pouvez toucher des allocations, et quel en sera le montant.

Demandez aux autorités du ou des pays où vous avez travaillé de vous adresser un formulaire U1 (ex-formulaire E 301) indiquant les périodes à prendre en compte pour le calcul des allocations.

Envoyez ce formulaire aux services pour l'emploi du pays dans lequel vous souhaitez faire votre demande d'allocations, afin que toutes les périodes durant lesquelles vous avez travaillé et cotisé dans d'autre pays soient prises en compte.

Si vous ne soumettez pas de formulaire U1, les services traitant votre demande pourront obtenir l'information directement auprès du pays concerné. Mais vous pouvez accélérer la procédure en présentant vous-même le formulaire.

Vous avez besoin d'aide pour trouver un emploi?

Si vous avez besoin d'aide pour retrouver un emploi dans le pays où vous avez perdu votre travail, vous pouvez vous inscrire comme demandeur d'emploi auprès du service national pour l'emploi de ce pays. Vous devrez alors veiller à respecter les obligations légales des deux pays: votre pays de résidence (qui vous verse les allocations) et le dernier pays dans lequel vous avez travaillé (où vous recherchez un emploi).

Le plus important est de respecter les obligations requises par votre pays de résidence, afin de ne pas risquer de perdre vos allocations.

Histoire vécue

Vérifiez dans quel pays vous pouvez demander des allocations de chômage

Arthur, Allemand, perd son emploi en 2008 et part s'installer en Hongrie. Il obtient un contrat de travail d'un an à Budapest, mais conserve son logement en Allemagne, où il se rend régulièrement.

À la fin de son contrat, il pourrait faire une demande d'allocations de chômage en Hongrie. Mais il décide de rentrer en Allemagne, où il ne rencontre aucun problème pour recevoir ses allocations de chômage.

Un système différent dans chaque pays

Chaque pays de l'UE a ses propres règles en matière d'allocations de chômage. Ainsi, vous pourriez avoir droit à 24 mois d'indemnités de chômage dans votre pays, contre seulement 12 dans un autre.

Il est utile de comparer les allocations versées dans chaque pays, en prêtant attention aux aspects suivants:

  • périodes de travail requises pour recevoir des allocations de chômage;
  • taux applicables au calcul des allocations;
  • durée de versement des allocations.

Afin d'éviter tout malentendu ou problème, renseignez-vous sur le système de sécurité sociale en vigueur dans votre pays d'accueil.

Je m'installe dans un autre pays de l'UE pour chercher un emploi

Dans certaines conditions, vous pouvez faire transférer vos allocations de chômage vers un autre pays de l'UE pendant que vous y cherchez du travail. Les allocations sont généralement transférées pendant une période 3 mois, qui peut être prolongée jusqu'à 6 mois.

Aide

Footnote

Dans ce cas, les 28 États membres de l'UE + l'Islande, la Norvège, le Liechtenstein et la Suisse

Retour au texte en cours.

Dans ce cas, les 28 États membres de l'UE + l'Islande, la Norvège, le Liechtenstein et la Suisse

Retour au texte en cours.

Dans ce cas, les 28 États membres de l'UE + l'Islande, la Norvège, le Liechtenstein et la Suisse

Retour au texte en cours.