Chemin de navigation

Mise à jour : 20/06/2014

work

Si vous ne trouvez pas de travail

Rentrer dans son pays d'origine avant la date indiquée sur le formulaire U2

Si vous rentrez dans le pays qui paie vos allocations avant la fin de la période indiquée sur votre formulaire U2, vous continuerez à percevoir les allocations qui vous ont été accordées. La durée et le montant total des allocations auxquelles vous avez droit resteront inchangés.

Histoire vécue

Le pays dans lequel vous avez perdu votre emploi vous accorde huit mois d'allocations de chômage. Vous percevez deux mois d'allocations dans ce pays, puis deux autres mois à l'étranger. Vous avez donc encore droit à quatre mois d'allocations à votre retour.

Si vous ne trouvez pas de travail dans le premier pays dans lequel vous vous êtes installé, vous pouvez rechercher un emploi dans un autre pays. Si vous souhaitez continuer à bénéficier de vos allocations de chômage alors que vous vous trouvez à l'étranger, vous devez:

Demandez à votre agence pour l'emploi si vous devez rentrer dans votre pays d'origine pour demander cette nouvelle autorisation ou si vous pouvez le faire à distance;

  • accepter les éventuels contrôles effectués auprès des bénéficiaires des allocations de chômage par les autorités de votre pays d'accueil, comme si c'était ce dernier qui payait les allocations.

La durée totale de votre séjour à l'étranger (tous pays confondus) ne doit pas dépasser trois mois (cette période peut être prolongée jusqu'à six mois, avec l'accord de l'autorité qui paie les allocations).

Séjourner à l'étranger au-delà de la date indiquée sur le formulaire U2

Si vous restez plus de trois mois dans votre pays d'accueil sans y trouver d'emploi et sans obtenir de prolongation, vous perdrez votre droit à toutes les allocations de chômage au terme de la période indiquée sur votre formulaire U2 et vous devrez à nouveau remplir les conditions requises. Cela signifie que vous devrez peut-être travailler pendant un certain temps avant de pouvoir avoir droit de nouveau aux allocations.

Si vous estimez ne pas pouvoir rentrer après trois mois, contactez les services pour l'emploi du pays dans lequel vous avez perdu votre travail avant la fin de cette période, et demandez-leur une prolongation.

Veillez à demander cette prolongation dans les plus brefs délais et dans tous les cas avant la fin de la première période de trois mois.

Histoire vécue

Demandez la prolongation dans les délais

Ramón, de nationalité espagnole, part s'installer en Hongrie et se munit d'un formulaire U2 (ex-formulaire E303) afin de pouvoir continuer à percevoir ses allocations de chômage pendant trois mois. Mais il reste un peu plus de trois mois en raison d'un important entretien d'embauche. Lorsque Ramón rentre en Espagne, il apprend qu'il n'a plus droit aux allocations de chômage.

Pour éviter ce type de problème, demandez toujours à votre agence nationale pour l'emploi l'autorisation de prolonger votre séjour avant la fin des trois mois. Elle peut accepter de continuer à payer vos allocations pendant trois mois supplémentaires pendant que vous poursuivez votre recherche d'emploi dans un autre pays. Si vous ne recevez pas de réponse ou si vous n'êtes pas sûr d'obtenir la prolongation, il est préférable de rentrer avant la fin des trois mois.

Si vous rentrez dans votre pays ou demandez une prolongation après la période initiale de trois mois, vous risquez de voir le versement de vos allocations s'interrompre, comme Ramón.

Même si vous ne percevez pas d'allocations de chômage, vous ne pouvez pas être contraint de quitter votre pays d'accueil tant que vous pouvez prouver que vous êtes toujours à la recherche d'un emploi et possédez de bonnes chances d'en trouver un.

Veillez à conserver des copies de vos candidatures, de vos convocations à des entretiens ainsi que de toute autre réponse à vos demandes.

Demander des allocations de chômage après avoir travaillé à l'étranger

Si vous perdez votre emploi, vous devez en principe demander des allocations de chômage dans le pays où vous avez travaillé en dernier lieu.

Si durant votre dernière période d'emploi ou d'emploi indépendant, vous étiez un travailleur frontalier (vous travailliez dans un pays et viviez dans un autre, et vous reveniez au moins une fois par semaine à votre domicile), vous devez demander les allocations de chômage dans votre pays de résidence, sur la base des périodes travaillées à l'étranger. Vous devrez demander un formulaire U1 (ex-E 301) dans le pays où vous avez travaillé en dernier lieu.

Si durant votre dernière période d'emploi ou d'emploi indépendant, vous résidiez dans un pays de l'UE autre que celui dans lequel vous travailliez, mais que vous rentriez dans ce pays au moins une fois par semaine, vous pouvez demander les allocations de chômage dans votre pays de résidence ou dans le pays où vous avez travaillé en dernier lieu. Si vous rentrez dans votre pays de résidence, vous devrez demander un formulaire U1 (ex-E 301) dans le pays où vous avez travaillé en dernier lieu.

Même si vous ne présentez pas ce formulaire, l'autorité traitant votre demande pourra toujours obtenir l'information directement auprès des autres pays. Votre demande sera toutefois traitée plus rapidement si vous présentez un formulaire U1 dûment rempli.

Pour en savoir plus sur vos droits aux allocations de chômage, contactez le service national pour l'emploi du pays dans lequel vous comptez demander les allocations.

Formulaires requis

  • Formulaire U1 (ex-formulaire E301): relevé des périodes à prendre en considération pour l'octroi des allocations de chômage.

Vous pouvez obtenir ce formulaire après du service national pour l'emploi du (ou des) pays dans le(s)quel(s) vous avez travaillé en dernier lieu. Vous devez le présenter au service national pour l'emploi du pays dans lequel vous demandez les allocations.

  • Formulaire U2 (ex-formulaire E303): autorisation d'exporter vos allocations de chômage dans un autre pays.

Vous pouvez l'obtenir auprès du service national pour l'emploi du pays dans lequel vous avez perdu votre travail. Vous devrez le remettre au service national pour l'emploi du pays dans lequel vous recherchez du travail afin de pouvoir vous y inscrire comme demandeur d'emploi.

Aide

Aide

Vous n'avez pas trouvé l'information recherchée? Vous avez besoin d'aide pour résoudre un problème?