Chemin de navigation

FAQ – Si vous ne trouvez pas de travail

  • Si je ne trouve pas de travail dans un autre pays de l'UE et que je retourne dans mon pays avant la date indiquée dans le formulaire U2 (ou E 303), est-ce que je peux chercher du travail ailleurs?

    OUI — Vous pouvez demander un nouveau formulaire U2 pour continuer à recevoir vos indemnités de chômage (Demandez à l'agence pour l'emploi qui vous a remis le formulaire U2 original si vous devez rentrer dans votre pays pour demander cette nouvelle autorisation ou si vous pouvez le faire à distance).

    La durée totale de votre séjour à l'étranger (c'est-à-dire dans tous les pays dans lesquels vous cherchez du travail tout en percevant des allocations de chômage) ne peut pas dépasser trois mois (cette période peut être prolongée jusqu'à six mois, avec l'accord de l'autorité qui paie les allocations).

  • Combien de temps puis-je séjourner dans un autre pays pour y chercher du travail?

    La réponse à cette question couvre deux aspects:

    Votre droit à séjourner dans un autre pays de l'UE

    Vous pouvez, en tant que chômeur, rester dans votre pays d'accueil aussi longtemps que vous êtes en mesure de prouver que vous y cherchez du travail (copies des actes de candidature, convocations à des entretiens, réponses positives à vos lettres de candidature, etc.) et que vous avez des chances d'en trouver un. Ce principe s'applique même si vous n'avez pas de revenu ou ne recevez plus d'allocations de chômage.

    Si vous perdez votre emploi alors que vous résidez dans un autre pays de l'UE, vous pouvez continuer à vivre dans ce pays et à bénéficier des mêmes avantages que les ressortissants, à condition de vous trouver dans une des situations suivantes:

    • vous êtes en incapacité temporaire de travail en raison d'une maladie ou d'un accident;
    • vous êtes en situation de chômage involontaire et inscrit auprès d'une agence pour l'emploi après avoir:
      • travaillé plus d'un an, ou
      • travaillé moins d'un an (vous conservez dans ce cas le droit à être traité comme les ressortissants pendant au moins six mois);
    • vous commencez une formation professionnelle (si vous n'êtes pas en situation de chômage involontaire, la formation doit être en rapport avec votre précédent emploi).

    Votre droit à continuer à recevoir des allocations de chômage à l'étranger

    Vous pouvez continuer à percevoir vos allocations de chômage pendant trois mois tout en cherchant un emploi dans un autre pays. Vous percevrez le même montant, qui sera directement versé sur votre compte bancaire, dans le pays où vous avez perdu votre emploi. Si vous souhaitez rester plus de trois mois, vous pouvez demander une prolongation de trois mois supplémentaires. Vous devez adresser votre demande directement aux services nationaux pour l'emploi English (en) du pays dans lequel vous avez perdu votre travail.

    Les autorités nationales ne sont pas tenues d'accorder la prolongation. Elles décideront en fonction de votre situation personnelle. Certaines n'accordent des prolongations que dans des situations exceptionnelles (en cas de maladie ou d'accident durant les trois premiers mois, par exemple). D'autres exigent uniquement la preuve que vous recherchez activement du travail à l'étranger (copies des actes de candidature, par exemple).

  • Je suis roumain et je travaille en Autriche. J'ai l'impression que mes conditions de travail ne sont pas conformes au droit autrichien. Lorsque j'en parle à mes employeurs, ils me disent que les travailleurs roumains sont soumis à des règles différentes. Est-ce que c'est vrai?

    NON — Pas du tout. Votre accès au marché du travail autrichien fait l'objet de restrictions temporaires, mais cela n'affecte aucun de vos droits en tant que citoyen de l'UE, y compris celui d'être traité exactement comme les travailleurs locaux.

    Si vos employeurs persistent, vous devez le signaler aux autorités autrichiennes du travail.

Aide