Chemin de navigation

Mise à jour : 26/08/2015

education-youth

Chercheurs – Fiscalité

Exonération fiscale

En règle générale, si vous partez travailler dans un autre pays, vous devrez y payer vos impôts.

Toutefois, les chercheurs travaillant dans l'UE peuvent parfois continuer à payer leurs impôts dans leur pays d'origine.

C'est souvent le cas des étudiants en doctorat ou des personnes rémunérées par un organisme public dans leur pays d'origine. Les revenus sont alors couverts par les accords fiscaux bilatéraux qui existent entre le pays d'origine et le nouveau pays de résidence.

Ces accords ont pour objectif d' éviter la double imposition, mais il faut accomplir certaines formalités avant de partir.

Régime fiscal des chercheurs titulaires d'un doctorat

Les chercheurs titulaires d'un doctorat doivent normalement payer leurs impôts dans leur pays de résidence, soit comme salariés d'une université ou d'un institut de recherche, soit comme travailleur indépendant effectuant des recherches en partenariat avec ces organismes.

Fiscalité par pays

Étant donné que les accords relatifs à la double imposition peuvent varier d'un pays à l'autre, nous vous conseillons de vous renseigner sur la situation du pays dans lequel vous envisagez de vous installer:

Choisir:

  • Autriche English
  • Belgique English
  • Bulgarie English
  • Croatie English
  • Chypre English
  • République tchèque English
  • Danemark English
  • Estonie English
  • Finlande English
  • France
  • Allemagne English
  • Grèce English
  • Hongrie English
  • Islande English
  • Irlande English
  • Italie English
  • Lettonie English
  • Lituanie English
  • Luxembourg English
  • Malte English
  • Pays-Bas English
  • Norvège English
  • Pologne English
  • Portugal English
  • Roumanie English
  • Slovaquie Nederlands English
  • Slovénie English
  • Espagne English
  • Suède English
  • Royaume-Uni English
Aide

Dans ce cas, les 27 États membres de l'UE + l'Islande, le Liechtenstein et la Norvège

Retour au texte en cours.