Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Autres langues disponibles: EN DE

Commission européenne - Weekly meeting

Migration, relocalisation et réinstallation: Rapport de la CE sur les programmes de l'UE

Bruxelles, le 9 février 2017

La CE a adopté ce jour un rapport sur l'agenda européen en matière de migration et une décision dans une importante affaire antitrust et a débattu des droits sur les importations de panneaux solaires chinois ainsi que des récents événements en Roumanie.

Agenda européen en matière de migration: neuvième rapport sur l'avancement des programmes de l'UE en matière de relocalisation et de réinstallation

Ce jour, la Commission a adopté son 9e rapport sur l'avancement des programmes de l'UE en matière de relocalisation et de réinstallation, qui dresse un bilan des actions menées depuis le 8 décembre 2016.

Au cours de la période de référence, les États membres ont continué d'accroître leurs efforts en matière de réinstallation, ayant offert à ce jour des voies d'entrée légales et sûres à 13 968 personnes.

Pour ce qui est de la relocalisation, la tendance globalement positive s'est également maintenue, 3 813 relocalisations supplémentaires ayant eu lieu au cours de la période de référence, le nombre mensuel le plus élevé jusqu'ici (1 926) ayant été observé en décembre. Le nombre total de relocalisations s'élève désormais à 11 966. Néanmoins, les chiffres varient fortement d'un pays à l'autre et, d'une manière générale, les États membres doivent encore fournir des efforts pour consolider les progrès réalisés et atteindre les objectifs mensuels fixés par la Commission, à savoir 1 000 relocalisations depuis l'Italie et 2 000 depuis la Grèce.

Pratiques anticoncurrentielles: la Commission inflige à trois entreprises des amendes d'un montant de 68 millions d'euros pour leur participation à une entente dans le domaine du recyclage des batteries automobiles

La Commission européenne a infligé des amendes d'un montant total de 68 millions d'euros aux sociétés Campine, Eco-Bat Technologies et Recylex pour avoir fixé les prix d'achat des déchets de batteries automobiles, en violation des règles de concurrence de l'UE. Une quatrième entreprise, Johnson Controls, n'a écopé d'aucune amende parce que c'est elle qui a révélé l'existence de l'entente à la Commission.

La décision adoptée aujourd'hui garantit l'existence d'une concurrence basée sur les mérites entre les recycleurs de batteries automobiles et d'une fixation véritablement concurrentielle des prix des batteries automobiles usagées.

Panneaux solaires

La Commission a débattu des droits sur les importations de panneaux solaires en provenance de Chine. Compte tenu des différents intérêts en jeu et des avis exprimés par les états membres lors de discussions antérieures, la Commission poursuivra le débat sur la base d'une nouvelle proposition, qui prévoit de maintenir les mesures en place pour une période supplémentaire de 18 mois.

Roumanie

Le Collège s'est également penché sur la situation en Roumanie et a pris note des derniers développements concernant la lutte contre la corruption dans ce pays. La Commission a clairement indiqué que les réformes menées dans la lutte contre la corruption devaient être irréversibles et a mis en garde contre toute marche arrière en la matière. La Commission continuera à suivre la situation de près.

Références

Agenda européen en matière de migration: neuvième rapport sur l'avancement des programmes de l'UE en matière de relocalisation et de réinstallation

Pratiques anticoncurrentielles: la Commission inflige à trois entreprises des amendes d'un montant de 68 millions d'euros pour leur participation à une entente dans le domaine du recyclage des batteries automobiles

Panneaux solaires

  • Site web sur les relations commerciales et d'investissement entre l'UE et la Chine

Roumanie

  • Déclaration commune du président Juncker et du vice-président Timmermans sur la lutte contre la corruption en Roumanie (01/02/2017)

Matériel audiovisuel

WM/17/257


Side Bar