Navigation path

Left navigation

Additional tools

Commission européenne - Déclaration

Renforcement du corps européen de solidarité: déclaration commune des commissaires Navracsics, Oettinger et Thyssen

Bruxelles, le 27 juin 2018

Le Parlement européen et le Conseil sont parvenus à un accord politique sur la proposition de la Commission de doter le corps européen de solidarité d'un budget et d'un cadre juridique propres jusqu'en 2020. Se réjouissant de l'accord obtenu, M. Tibor Navracsics, commissaire pour l'éducation, la culture, la jeunesse et le sport, M. Günther H. Oettinger, commissaire pour le budget et les ressources humaines, et Mme Marianne Thyssen, commissaire pour l'emploi, les affaires sociales, les compétences et la mobilité des travailleurs, ont tenu les propos suivants:

«Nous sommes très heureux que le Parlement européen et le Conseil soient parvenus à un accord politique au sujet du cadre juridique du corps européen de solidarité.

L'Union européenne est fondée sur la solidarité: il s'agit de l'une de nos valeurs fondamentales reliant les citoyens européens entre eux. Le corps européen de solidarité est un élément essentiel de nos efforts visant à donner des moyens d'action aux jeunes et à leur permettre de s'engager, de contribuer au bien-être de notre société et de jouer leur rôle dans l'édification d'une Europe résiliente et cohésive pour l'avenir. Depuis le lancement du corps européen de solidarité en décembre 2016, nous avons pu constater combien l'intérêt des jeunes quant à la participation aux activités de solidarité est important. À ce jour, près de 67 000 jeunes se sont inscrits au corps européen de solidarité, et des milliers d'entre eux ont entamé des activités de volontariat, une formation ou un travail au soutien de personnes et de communautés dans le besoin.

Le corps européen de solidarité laisse déjà entrevoir ses effets. Dans le centre de l'Italie, par exemple, plusieurs volontaires originaires des quatre coins de l'Europe participent, sur la période 2017-2018, à des projets de restauration du patrimoine culturel dans des régions frappées par les séismes dévastateurs en 2016. Maintenant que le corps sera doté de son propre cadre juridique et de son propre budget, d'un montant de 375,6 millions d'euros jusqu'en 2020, nous sommes en mesure de tenir notre promesse de voir, d'ici la fin 2020, 100 000 jeunes obtenir un placement. En outre, l'accord d'aujourd'hui nous permettra d'accroître les offres disponibles et d'apporter une aide plus importante à travers l'Europe. Il ouvrira également la voie aux 350 000 placements supplémentaires que nous souhaitons offrir dans le cadre de la proposition relative au prochain budget à long terme de l'Union européenne.

Nous tenons à remercier les présidences maltaise, estonienne et bulgare, ainsi que la commission de la culture et de l'éducation et la commission de l'emploi et des affaires sociales du Parlement européen, pour leur travail assidu et leur dévouement. Nous souhaiterions aussi remercier les rapporteurs Mme Helga Trüpel et M. Brando Benifei. Nous espérons que le Parlement et le Conseil adopteront rapidement le texte final traduisant cet accord afin que nous puissions passer à l'étape suivante et rendre le corps européen de solidarité encore plus fructueux et pertinent sur le terrain.»

Prochaines étapes

Dès que le Parlement européen aura voté l'accord et que le Conseil aura formellement adopté le texte, la Commission pourra commencer à sélectionner des projets dans le cadre du corps européen de solidarité. Des mesures préparatoires peuvent déjà être prises en amont, et le premier appel de fonds est attendu cette année.

Historique du dossier

Le 30 mai 2017, à l'issue de consultations ciblées avec les parties prenantes, la Commission a présenté une proposition visant à doter le corps européen de solidarité d'une base juridique unique et de son propre mécanisme de financement, et à élargir l'éventail des activités de solidarité qu'il recouvre, dans une volonté d'accroître sa cohérence, son impact et son rapport coût-efficacité.

Le 11 juin 2018, la Commission a présenté sa proposition relative au corps européen de solidarité au-delà de 2020, débloquant un budget de 1,26 milliard d'euros afin de permettre à quelque 350 000 jeunes d'obtenir un placement dans des activités de solidarité.

Pour en savoir plus

Communiqué de presse: Corps européen de solidarité — une base juridique et un budget propres (mai 2017)

Questions et réponses: Corps européen de solidarité — une base juridique et un budget propres (mai 2017)

Fiche d'information: Le corps européen de solidarité en action

Communiqué de presse: Budget de l'Union: la Commission propose 1,26 milliard d'euros pour renforcer le corps européen de solidarité

STATEMENT/18/4024

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar