Navigation path

Left navigation

Additional tools

Commission européenne - Déclaration

Déclaration de la commissaire Thyssen à la veille de la journée internationale des travailleurs

Bruxelles, le 30 avril 2018

«Chaque année, le 1er mai, les citoyens du monde entier célèbrent la journée internationale des travailleurs, également appelée “fête du travail”. Ce qui était au départ une journée annuelle de grève est aujourd'hui un jour férié où l'on célèbre les acquis sociaux des travailleurs.

La première avancée a été la limitation de la journée de travail à 8 heures. Depuis, il y a eu bien d'autres conquêtes sociales, mais la fête du travail n'est pas seulement l'occasion de célébrer les progrès obtenus: elle permet également de rappeler que le bon fonctionnement de l'économie sociale de marché ne va pas de soi et que les règles doivent être actualisées pour s'adapter aux technologies en constante évolution qui ont une incidence sur nos économies et nos sociétés.

C'est précisément ce que nous voulions faire et que nous avons réalisé au cours du mandat de cette Commission: placer à nouveau la dimension sociale de l'Europe au premier rang des priorités. En novembre 2017, le premier sommet social depuis 20 ans a eu lieu à Göteborg. Le Parlement européen, les États membres et la Commission y ont proclamé le socle européen des droits sociaux, une série de 20 principes et droits visant à favoriser les possibilités d'accès à la formation, à l'éducation et à l'apprentissage tout au long de la vie, de bonnes conditions de travail et des systèmes de protection sociale efficaces.

Il est temps de faire en sorte que ces principes et ces droits deviennent une réalité sur le terrain. Nous avons déjà proposé plusieurs initiatives en ce sens au niveau de l'UE. La nouvelle stratégie en matière de compétences pour l'Europe vise à préparer les travailleurs aux emplois d'aujourd'hui et de demain. D'autres propositions ont pour but de rendre les conditions de travail plus prévisibles et plus transparentes, de faire en sorte que tous les travailleurs – salariés et indépendants – aient accès à une protection sociale adéquate, et d'instaurer des règles justes et applicables pour les travailleurs mobiles.

La mise en œuvre du socle et de ses principes est un effort commun. Nous avons besoin de la participation de tous: les États membres, le Parlement européen, les partenaires sociaux et, bien entendu, la société civile. Je me réjouis à la perspective de travailler avec tous les acteurs concernés afin qu'au cours des prochaines années nous puissions démontrer que les progrès économiques et les progrès sociaux se renforcent mutuellement, et que nous avons toutes les raisons de célébrer la journée internationale des travailleurs.»

Pour en savoir plus

Site web consacré au socle européen des droits sociaux

Suivez Marianne Thyssen sur Facebook et sur Twitter

Recevez gratuitement par courrier électronique la lettre d'information sur l'emploi, les affaires sociales et l'inclusion de la Commission européenne.

STATEMENT/18/3571

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar