Navigation path

Left navigation

Additional tools

Commission européenne - Déclaration

Un marché - Une Europe

Bruxelles, le 20 mars 2018

Déclaration conjointe d'Antonio Tajani, président du Parlement européen, de Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, et de Boyko Borissov, titulaire de la présidence tournante du Conseil et Premier ministre de la Bulgarie, à l'occasion du 25e anniversaire du marché unique européen

 

Notre marché unique a été fondé il y a vingt-cinq ans et de nombreuses barrières se sont ainsi levées dans l'ensemble de l'Union européenne. Les citoyens européens ont découvert de nouvelles libertés et saisi de nouvelles opportunités. Aujourd'hui, ils sont libres de voyager, d'étudier, de travailler, de vivre et même de tomber amoureux au-delà des frontières nationales.

 

Les citoyens européens peuvent acheter ce qu'ils veulent, où ils veulent, et profiter d'un plus large éventail de choix et de prix plus intéressants. Les entreprises européennes, petites ou grandes, peuvent élargir leur clientèle et échanger plus facilement des produits et des services dans l'ensemble de l'Union.

 

Au cours des 25 dernières années, l'intégration de nos économies dans l'ensemble du marché unique a permis la création de millions d'emplois et fait de l'économie européenne la plus grande économie mondiale. Le marché unique est le fleuron de notre intégration et son marché intérieur de 500 millions d'habitants est le fondement d'une Europe forte, à l'intérieur et au-delà de ses frontières.

 

Le marché unique offre aux citoyens européens des libertés et des opportunités dont nos parents et grands-parents pouvaient seulement rêver et notre économie sociale de marché profite à chacun d'entre nous. Il n'y a pas d'Européens de seconde classe dans notre marché unique et, par conséquent, il n'y a pas de place pour des produits ou des travailleurs de seconde classe; en d'autres termes, un même travail effectué au même endroit donne droit à la même rémunération, les produits alimentaires sont de même qualité et les jouets et autres produits répondent aux mêmes exigences de sécurité.

 

Au cours des 25 dernières années, nous avons fait des avancées majeures. Nous n'avons plus à payer des frais d'itinérance pour nos téléphones mobiles, nos factures d'énergie sont moins chères, nos droits de consommateurs mieux protégés, et ce où que nous fassions nos achats en Europe. Et nous continuons à améliorer, jour après jour, le fonctionnement de notre marché unique, en mettant fin au géo-blocage non-autorisé, en donnant aux consommateurs plus de choix quand il s'agit de leurs placements de retraite ou en améliorant l'accès aux contrats de marchés publics

 

Le marché unique européen n'a que 25 ans. Une génération d'Européens a grandi avec lui et en a bénéficié. Nous continuerons à le renforcer de manière à ce que la prochaine génération en profite encore davantage.

 

 

STATEMENT/18/2221


Side Bar