Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne - Déclaration

Déclaration du commissaire européen chargé de l'aide humanitaire et de la gestion des crises, M. Christos Stylianides, au sujet de la protection des civils à Mossoul (Iraq)

Bruxelles, le 31 mars 2017

Garantir la protection des civils à l'intérieur de Mossoul durant le conflit est le seul moyen véritablement efficace de sauver des vies.

Il y a quelques semaines, je me suis rendu moi-même en Iraq, dans les zones de conflit, où j'ai eu l'occasion de voir comment notre aide humanitaire pouvait contribuer au mieux à aider ceux qui en ont besoin. J'ai eu la joie de rencontrer les courageux médecins et équipes médicales qui s'affairent inlassablement à soigner les blessés. Les autorités iraquiennes m'ont assuré qu'elles continueraient à protéger et à aider les citoyens.

Malheureusement, Daech continue d'afficher son mépris de la vie humaine, utilisant des personnes innocentes comme boucliers humains, plaçant des tireurs embusqués et des combattants sur les toits des maisons occupées par des civils et visant délibérément ceux qui tentent de fuir les zones qui sont toujours sous son contrôle. Toutefois, en dépit de ces crimes de guerre et malgré les énormes difficultés à mener cette bataille en milieu urbain aussi densément peuplé, la protection des civils reste plus que jamais d'une importance cruciale. En effet, ces sources de complication ne devraient avoir d'autre effet que de renforcer la détermination des forces iraquiennes à continuer à accorder la priorité à la sécurité et à la dignité des populations civiles.

Nous nous devons de préserver les vies humaines pendant le conflit. Un conflit dans lequel les civils ne sont pas suffisamment protégés est un conflit qui resurgira à coup sûr. Aussi est-il primordial de garantir le respect des principes de précaution et de proportionnalité dans l'action militaire. Concrètement, il s'agit de créer des voies d'évacuation sûres, de préserver la capacité de faire évacuer les blessés et de faire en sorte que l'aide de survie parvienne aux civils piégés par le conflit.

L'Union européenne contribue à la réalisation de ces objectifs en dirigeant les efforts déployés par la communauté internationale sur le plan humanitaire et en accordant la priorité aux soins médicaux. Nous finançons des centres de soins de traumatologie et apportons des fournitures de première nécessité telles que des vivres, de l'eau et des soins de santé.

L'UE reste pleinement déterminée à soutenir la population et les autorités iraquiennes en ces temps difficiles. Nous devons unir nos efforts pour faire de la protection de la population civile une priorité.

Contexte

Le 7 mars, le commissaire Stylianides a annoncé l'octroi d'une enveloppe initiale de 42,5 millions € au titre de l'aide humanitaire pour faire face à la crise en Iraq. Ce soutien vient s'ajouter à une aide humanitaire de plus de 159 millions € déjà mise à disposition en 2016 par la Commission européenne et à l'envoi de 266 tonnes d'aide par certains pays via le mécanisme de protection civile de l'UE pour répondre à la situation d'urgence à Mossoul. L'aide de l'UE couvre les besoins essentiels des populations les plus vulnérables en Iraq, notamment en matière de nourriture, de soins de santé, d'assainissement et d'hygiène ainsi que de protection, de logement et d'éducation dans les situations d'urgence.

 

Pour en savoir plus:

Communiqué de presse: L'UE annonce une aide humanitaire de 42,5 millions € en faveur de l'Iraq

http://europa.eu/rapid/press-release_IP-17-486_fr.htm

Vidéo de la déclaration du commissaire Stylianides sur la protection des civils à Mossoul (Iraq): http://ec.europa.eu/avservices/video/player.cfm?ref=I136438&sitelang=en

STATEMENT/17/822

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar