Navigation path

Left navigation

Additional tools

Commission européenne - Déclaration

Donner une impulsion au corps européen de solidarité: la Commission se félicite de l'accord auquel sont parvenus les ministres de la jeunesse

Bruxelles, le 20 novembre 2017

Aujourd'hui, les ministres de l'Union réunis au sein du Conseil «Éducation, jeunesse, culture et sport» sont parvenus à un accord sur la proposition de la Commission visant à doter le corps européen de solidarité de son propre budget et cadre juridique. Le commissaire pour le budget et les ressources humaines, M. Günther H. Oettinger, le commissaire pour l'éducation, la culture, la jeunesse et le sport, M. Tibor Navracsics, et la commissaire pour l'emploi, les affaires sociales, les compétences et la mobilité des travailleurs, Mme Marianne Thyssen, saluent cet accord. Voici leur déclaration conjointe:

«Nous sommes très heureux que le Conseil ait adopté aujourd'hui une orientation générale concernant le cadre juridique applicable au corps européen de solidarité.

La solidarité constitue une valeur fondamentale et fondatrice de l'Union européenne. Depuis décembre dernier, plus de 41 000 jeunes se sont inscrits pour rejoindre le corps européen de solidarité, prêts à s'engager dans le volontariat, à se former ou à travailler pour le bien commun. Nous devons valoriser cet enthousiasme, qui nous aidera à avancer vers une Europe plus durable et plus équitable. En dotant le corps européen de solidarité d'une base juridique et de moyens de financement propres, nous créerons des règles claires soutenues par un financement stable. Ainsi, les activités de solidarité bénéficieront d'un nouvel élan dans toute l'Europe et 100 000 placements pourront être assurés d'ici à 2020.

L'accord conclu aujourd'hui par les États membres ouvre la voie à un accord final avec le Parlement européen. Nous tenons à remercier la présidence maltaise d'avoir lancé le processus, et la présidence estonienne de s'être engagée et d'avoir accompli un travail acharné pour parvenir à un consensus sur ce dossier important, moins de six mois après la présentation de notre proposition. À présent, nous comptons sur le Parlement européen pour faire avancer rapidement ce dossier.»

Prochaines étapes

Une fois que le Parlement européen aura adopté son rapport, la première réunion de trilogue entre le Parlement européen, le Conseil et la Commission aura lieu.

Contexte

Le 30 mai 2017, à l'issue de consultations ciblées avec les parties prenantes, la Commission a présenté une proposition visant à doter le corps européen de solidarité d'une base juridique unique et de son propre mécanisme de financement, et à élargir l'éventail des activités de solidarité qu'il recouvre. L'objectif était d'accroître encore sa cohérence, ses effets et son rapport coût-efficacité. Depuis lors, des débats sont en cours au Parlement européen et au Conseil pour parvenir à un accord sur la proposition. Dans leur déclaration commune, les institutions de l'UE se sont engagées à mettre en œuvre la proposition d'ici la fin de l'année.

Pour en savoir plus

Communiqué de presse: Corps européen de solidarité — une base juridique et un budget propres (mai 2017)

Questions et réponses: Corps européen de solidarité — une base juridique et un budget propres (mai 2017)

Fiche d'information: Donner une impulsion au corps européen de solidarité

STATEMENT/17/4729

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar